Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21416
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par JdeB » 05 déc. 2019, 11:12

Loïs a écrit :
05 déc. 2019, 10:32
je ne sais vraiment si on doit rentrer ce lien dans la série carabistouille ou incompétence (au mieux faute de goût) mais en recherchant qui chantaient lors de mon dernier Prince Igor (TCE en 1996), je tombe sur cette critique de Libé (non signée) qui considère l'oeuvre comme tout à fait "dispensable" :
https://next.liberation.fr/culture/1996 ... ess_162334
Moi j'ai vu ces deux opéras à Montpellier dans le cadre de cette même tournée en France du Kirov amenée par Gergiev pas encore super star en 1996
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5040
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par Loïs » 05 déc. 2019, 11:16

JdeB a écrit :
05 déc. 2019, 11:12
Loïs a écrit :
05 déc. 2019, 10:32
je ne sais vraiment si on doit rentrer ce lien dans la série carabistouille ou incompétence (au mieux faute de goût) mais en recherchant qui chantaient lors de mon dernier Prince Igor (TCE en 1996), je tombe sur cette critique de Libé (non signée) qui considère l'oeuvre comme tout à fait "dispensable" :
https://next.liberation.fr/culture/1996 ... ess_162334
Moi j'ai vu ces deux opéras à Montpellier dans le cadre de cette même tournée en France du Kirov amenée par Gergiev pas encore super star en 1996
Je viens de retrouver dans le Soir (Belgique) : "La distribution soliste impressionne aussi par sa cohérence (malgré les nombreuses approximations de Youri Maroussine dans le rôle de Vladimir). Merci, donc, à Mikhaïl Kit (Igor), Evguenia Tselovalnik (Iaroslavna), Alexandre Morozov (Galitski), Boulat Minjilkiev (Kontchak), Larissa Diatkova (Kontchakovna), Valery Lebed (Ovlour), Grigori Karassev et Nicolaï Gassiev (les deux truculents joueurs de goudok) de nous avoir offert par leur chant l'âpre sincérité de cette oeuvre belle et difficile".

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14509
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par PlacidoCarrerotti » 05 déc. 2019, 12:05

Loïs a écrit :
05 déc. 2019, 11:16
JdeB a écrit :
05 déc. 2019, 11:12
Loïs a écrit :
05 déc. 2019, 10:32
je ne sais vraiment si on doit rentrer ce lien dans la série carabistouille ou incompétence (au mieux faute de goût) mais en recherchant qui chantaient lors de mon dernier Prince Igor (TCE en 1996), je tombe sur cette critique de Libé (non signée) qui considère l'oeuvre comme tout à fait "dispensable" :
https://next.liberation.fr/culture/1996 ... ess_162334
Moi j'ai vu ces deux opéras à Montpellier dans le cadre de cette même tournée en France du Kirov amenée par Gergiev pas encore super star en 1996
Je viens de retrouver dans le Soir (Belgique) : "La distribution soliste impressionne aussi par sa cohérence (malgré les nombreuses approximations de Youri Maroussine dans le rôle de Vladimir). Merci, donc, à Mikhaïl Kit (Igor), Evguenia Tselovalnik (Iaroslavna), Alexandre Morozov (Galitski), Boulat Minjilkiev (Kontchak), Larissa Diatkova (Kontchakovna), Valery Lebed (Ovlour), Grigori Karassev et Nicolaï Gassiev (les deux truculents joueurs de goudok) de nous avoir offert par leur chant l'âpre sincérité de cette oeuvre belle et difficile".
Voici les noms que j'ai notés pour la représentation au TCE le 16/02/96 : ce ne sont pas les mêmes (mais dans ces tournées, il y avait des alternances)
Poutiline, Tsidipova, Maroussine, Ognovenko, Minjilkiev, Diadkova, Lebed
Direction : Gergiev


Et précédemment, toujours au TCE mais le 24/01/93 :
Kopylov, Lovzvenko, Pichaev, Vaneev, Kouznetsov, Romanova, Loukianev
Direction : Koukouchkine



Qui chantait quoi ? Mystère pour l'instant !
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 490
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par DelBosco » 10 déc. 2019, 20:20

Entendu hier matin sur France Musique dans la chronique Classique Info : l'annonce de l'annulation de la dernière représentation de "Léar" ....

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5474
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par micaela » 17 févr. 2020, 16:26

Annulé...
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 490
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Message par DelBosco » 17 févr. 2020, 16:43

micaela a écrit :
17 févr. 2020, 16:26
Lu dans la brochure (reçue ce jour) du Festival de St Denis 2020, à propos de Neeme Järvi, qui dirigera Kullervo (une oeuvre de Sibelius pour choeur et solistes, sans accompagnement orchestral) 'le festival a déjà invité ses fils, Paavo et Kristjian". Il me semble que ces deux-là sont père et fils...
Euh, non. Paavo et Kristjian sont bien frères, ce sont les fils de Neeme (je crois qu'ils ont aussi une soeur instrumentiste).
Et par ailleurs, Kullervo est une oeuvre pour chœur et orchestre ( plutôt costaud d'ailleurs, l'orchestre), et qui fait intervenir deux solistes, soprano et baryton.

Répondre