Rossini - Le Barbier de Séville - Montanaro/Michieletto - 0NP - 01/02/2020

Représentations
Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2917
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Rossini - Le Barbier de Séville - Montanaro/Michieletto - 0NP - 01/02/2020

Message par raph13 » 14 févr. 2020, 19:19

Loïs a écrit :
14 févr. 2020, 11:51
PlacidoCarrerotti a écrit :
14 févr. 2020, 11:49
Loïs a écrit :
14 févr. 2020, 11:14
PlacidoCarrerotti a écrit :
14 févr. 2020, 11:00
L'excellence de l'orchestre ne va pas jusqu'à transposer à la volée comme cela se pratique au Met, par exemple pour des "Pira" dans le ton ou pas suivant le titulaire ou le remplaçant.
Est ce que ce n'est pas plutôt l'occasion? Paris travaille avec des répétitions longues (Alagna dans Tovatore ou Villazon dans la Bohème) alors que le MET est plus habitué à gérer du répertoire avec des chanteurs arrivant au dernier moment?
Et donc, comme il y a eu des répétitions longues ils n’ont pas eu l’occasion de transposer vers l’aigu les airs de Rosine ?!?
je réagissais par rapport à la discussion MET/ONP. Pour ce cas particulier, il faut peut être voir cela du côté du chef ou de son côté à elle : Callas avait enregistré et donné en concert la version avec aigu mais avait opté pour la version basse lors de la série de représentations à la Scala et l'enregistrement officiel
Il me semble que Callas chante la même version partout mais rajoute plus de suraigus lors du live de la Scala en 56 (normalement dans « Contro un cor » et un contre ré lors du final de l’opéra)
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 4874
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Rossini - Le Barbier de Séville - Montanaro/Michieletto - 0NP - 01/02/2020

Message par Loïs » 14 févr. 2020, 20:18

raph13 a écrit :
14 févr. 2020, 19:19
Loïs a écrit :
14 févr. 2020, 11:51
PlacidoCarrerotti a écrit :
14 févr. 2020, 11:49
Loïs a écrit :
14 févr. 2020, 11:14
PlacidoCarrerotti a écrit :
14 févr. 2020, 11:00
L'excellence de l'orchestre ne va pas jusqu'à transposer à la volée comme cela se pratique au Met, par exemple pour des "Pira" dans le ton ou pas suivant le titulaire ou le remplaçant.
Est ce que ce n'est pas plutôt l'occasion? Paris travaille avec des répétitions longues (Alagna dans Tovatore ou Villazon dans la Bohème) alors que le MET est plus habitué à gérer du répertoire avec des chanteurs arrivant au dernier moment?
Et donc, comme il y a eu des répétitions longues ils n’ont pas eu l’occasion de transposer vers l’aigu les airs de Rosine ?!?
je réagissais par rapport à la discussion MET/ONP. Pour ce cas particulier, il faut peut être voir cela du côté du chef ou de son côté à elle : Callas avait enregistré et donné en concert la version avec aigu mais avait opté pour la version basse lors de la série de représentations à la Scala et l'enregistrement officiel
Il me semble que Callas chante la même version partout mais rajoute plus de suraigus lors du live de la Scala en 56 (normalement dans « Contro un cor » et un contre ré lors du final de l’opéra)
Elle avait enregistré una voce poco da en aigu apres son enregistrement officiel du rôle intégral

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9121
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Rossini - Le Barbier de Séville - Montanaro/Michieletto - 0NP - 01/02/2020

Message par jerome » 14 févr. 2020, 20:49

On ne rappellera jamais assez que le Barbier en version soprano (et non mezzo) est musicologiquement valable puisque décidé aussi par Rossini lui-même dans une édition ultérieure.

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2917
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Rossini - Le Barbier de Séville - Montanaro/Michieletto - 0NP - 01/02/2020

Message par raph13 » 14 févr. 2020, 21:47

Loïs a écrit :
14 févr. 2020, 20:18
raph13 a écrit :
14 févr. 2020, 19:19
Loïs a écrit :
14 févr. 2020, 11:51
PlacidoCarrerotti a écrit :
14 févr. 2020, 11:49
Loïs a écrit :
14 févr. 2020, 11:14
PlacidoCarrerotti a écrit :
14 févr. 2020, 11:00
L'excellence de l'orchestre ne va pas jusqu'à transposer à la volée comme cela se pratique au Met, par exemple pour des "Pira" dans le ton ou pas suivant le titulaire ou le remplaçant.
Est ce que ce n'est pas plutôt l'occasion? Paris travaille avec des répétitions longues (Alagna dans Tovatore ou Villazon dans la Bohème) alors que le MET est plus habitué à gérer du répertoire avec des chanteurs arrivant au dernier moment?
Et donc, comme il y a eu des répétitions longues ils n’ont pas eu l’occasion de transposer vers l’aigu les airs de Rosine ?!?
je réagissais par rapport à la discussion MET/ONP. Pour ce cas particulier, il faut peut être voir cela du côté du chef ou de son côté à elle : Callas avait enregistré et donné en concert la version avec aigu mais avait opté pour la version basse lors de la série de représentations à la Scala et l'enregistrement officiel
Il me semble que Callas chante la même version partout mais rajoute plus de suraigus lors du live de la Scala en 56 (normalement dans « Contro un cor » et un contre ré lors du final de l’opéra)
Elle avait enregistré una voce poco da en aigu apres son enregistrement officiel du rôle intégral
L’air a été enregistré pour son album « Operatic arias » en sept 54, et l’intégrale en janvier 57.
Dans les deux cas c’est la même tonalité (je viens de vérifier).
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 4874
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Rossini - Le Barbier de Séville - Montanaro/Michieletto - 0NP - 01/02/2020

Message par Loïs » 15 févr. 2020, 08:59

raph13 a écrit :
14 févr. 2020, 21:47
Loïs a écrit :
14 févr. 2020, 20:18
Elle avait enregistré una voce poco fa en aigu apres son enregistrement officiel du rôle intégral
L’air a été enregistré pour son album « Operatic arias » en sept 54, et l’intégrale en janvier 57.
Dans les deux cas c’est la même tonalité (je viens de vérifier).
Exact, il s'agit d'aigus rajoutés. Cela m' a permis de me replonger dans ces enregistrements que je n'avais plus touchés depuis fort longtemps :wink: et me rappelle que je n'ai jamais entendu le Fonit Cetra de 1956.

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2917
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Rossini - Le Barbier de Séville - Montanaro/Michieletto - 0NP - 01/02/2020

Message par raph13 » 15 févr. 2020, 11:51

jerome a écrit :
14 févr. 2020, 20:49
On ne rappellera jamais assez que le Barbier en version soprano (et non mezzo) est musicologiquement valable puisque décidé aussi par Rossini lui-même dans une édition ultérieure.
Oui mais dans ce cas il faut aussi chanter « Ah se è ver » rajouté pour Fodor-Mainvielle, sinon l’intérêt me semble limité !
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Répondre