Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6710
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par David-Opera » 23 mai 2020, 11:14

dge a écrit :
22 mai 2020, 22:00
Les contraintes imposées pour les réouvertures des salles de concert ont leur pendant pour la réouverture des restaurants. Avec ce qu'on leur impose, peu ouvriront. Il va bien falloir trouver des solutions et trouver la juste taille du parapluie.
De toute façon cela va être très vite réglé, le délire qui a été entretenu, sans aucune prise en compte des facteurs de sur-risques selon les âges et la constitution de chacun, va tuer économiquement le spectacle vivant, sauf si la logique 1 siège sur 2 et prix multipliés par 3 l'emporte, ce qui serait une catastrophe sociale évidemment.
Ce qui me rassure, c'est de voir que des proches, à la retraite, passionnés de lyrique, n'attendent qu'une chose, revenir en salle, sans se poser toutes ces questions disproportionnées, car pour eux, c''est vivre avec les risques encourus qui compte - ce qui ne veut pas dire de ne pas faire attention -, et l'intelligence l'emporte sur la névrose.
Cette expérience interroge chacun sur la part qu'il accorde à la responsabilité individuelle par rapport à la responsabilité institutionnelle. Il y a des gens qui fondent leur vie d'abord sur la responsabilité individuelle, et d'autres qui ont plus besoin de s'appuyer sur la responsabilité du cadre car cela les sécurise, ayant beaucoup trop peur de compter d'abord sur soi.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21846
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par JdeB » 23 mai 2020, 11:22

oui, mais la part des passionnés représente tout au plus 30 % du public global en étant large, donc....
l'art lyrique étant central dans leur vie, ils reprendront dès que possible le chemin des salles mais le gros des troupes ?

et tout dépendra de la survenue ou pas d'une deuxième/seconde vague....
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9643
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par jerome » 23 mai 2020, 12:58

David-Opera a écrit :
23 mai 2020, 11:14
sauf si la logique 1 siège sur 2 et prix multipliés par 3 l'emporte,
Ce n'est pas du tout cette logique là qui a été préconisée! C'est celle d'1m50 de distance entre chaque spectateur à droite, à gauche, devant et derrière ce qui concrètement impose 1 siège sur 3 en condamnant 1 rang sur 2 ou alors 1 siège sur 4 en utilisant tous les rangs et en plaçant en quinconce et dans tous les cas 1 seule personne par loge ...

paco
Basse
Basse
Messages : 9306
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par paco » 23 mai 2020, 14:34

David-Opera a écrit :
23 mai 2020, 11:14
Cette expérience interroge chacun sur la part qu'il accorde à la responsabilité individuelle par rapport à la responsabilité institutionnelle.
C'est ce tournant que la crise Covid a mis en lumière. Il y a eu récemment une analyse très intéressante (je ne me souviens plus dans quel media) : pourquoi la grippe de Hong Kong a-t-elle, à l'époque, fait si peu de bruit (et très franchement ceux qui ont connu cette époque ne s'en souviennent même pas) alors qu'elle a été beaucoup plus meurtrière que notre Covid. Les conclusions de l'étude sont qu'à l'époque, l'Etat n'était pas attendu comme devant "protéger" la population sur le plan sanitaire. Il le devait dans d'autres domaines, par exemple militaire, mais pas sanitaire. Paradoxalement, c'était une époque où l'Etat était présent dans quantité de domaines économiques, et pourtant la population attendait moins de lui qu'aujourd'hui, on nous vivons dans un monde économiquement beaucoup plus libéral, désétatisé, qu'à l'époque.

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2811
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par dge » 23 mai 2020, 15:52

paco a écrit :
23 mai 2020, 14:34
David-Opera a écrit :
23 mai 2020, 11:14
Cette expérience interroge chacun sur la part qu'il accorde à la responsabilité individuelle par rapport à la responsabilité institutionnelle.
C'est ce tournant que la crise Covid a mis en lumière. Il y a eu récemment une analyse très intéressante (je ne me souviens plus dans quel media) : pourquoi la grippe de Hong Kong a-t-elle, à l'époque, fait si peu de bruit (et très franchement ceux qui ont connu cette époque ne s'en souviennent même pas) alors qu'elle a été beaucoup plus meurtrière que notre Covid. Les conclusions de l'étude sont qu'à l'époque, l'Etat n'était pas attendu comme devant "protéger" la population sur le plan sanitaire. Il le devait dans d'autres domaines, par exemple militaire, mais pas sanitaire. Paradoxalement, c'était une époque où l'Etat était présent dans quantité de domaines économiques, et pourtant la population attendait moins de lui qu'aujourd'hui, on nous vivons dans un monde économiquement beaucoup plus libéral, désétatisé, qu'à l'époque.
C'est vrai. Moi même j'avais oublié cet épisode de la grippe de Hong Kong que pourtant j'ai connu. Mais c'était la période post mai 68, il n'y avait pas internet et le même matraquage médiatique qu'aujourd'hui avec les chaines d'infos continues qui exacerbent le moindre évènement.
Et puis le système de santé n'était pas le même et l'exigence de la population vis à vis de l'Etat dans ce domaine était bien moindre. La réaction des Etats, et de la France en particulier, a été dictée par le souci de ne pas saturer les hôpitaux ce que la population n'aurait pas accepté. La lourdeur des réanimations des malades du Covid ( 2 voire 3 ou 4 semaines) a amplifié le problème en accélérant l'arrivée à saturation. J'aimerais savoir comment la grippe de HK était traitée et si la mise en réanimation était envisagée / possible et quelle en aurait été la durée. C'est un élément qui pourrait aussi expliquer la différence de perception de ces deux évènements séparés quand même par plus de 50 ans.

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11260
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Bernard C » 23 mai 2020, 15:56

La société n'était pas aussi infantile et pusillanime qu'aujourd'hui où elle ne fait que geindre sur tout .

Bernard
COVID-19 , point de vue : https://m.youtube.com/watch?v=zyyESPxJsqM&noapp=1
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2811
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par dge » 23 mai 2020, 16:07

Bernard C a écrit :
23 mai 2020, 15:56
La société n'était pas aussi infantile et pusillanime qu'aujourd'hui où elle ne fait que geindre sur tout .

Bernard
C'est ce qui crée le buzz et fait monter l'audimat.

Avatar du membre
Calaf
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 218
Enregistré le : 16 sept. 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Calaf » 23 mai 2020, 17:30

Bernard C a écrit :
23 mai 2020, 15:56
La société n'était pas aussi infantile et pusillanime qu'aujourd'hui où elle ne fait que geindre sur tout .

Bernard
Parfaitement mon bon monsieur : c’était mieux avant

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11260
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par Bernard C » 23 mai 2020, 18:43

Calaf a écrit :
23 mai 2020, 17:30
Bernard C a écrit :
23 mai 2020, 15:56
La société n'était pas aussi infantile et pusillanime qu'aujourd'hui où elle ne fait que geindre sur tout .

Bernard
Parfaitement mon bon monsieur : c’était mieux avant
Non , brave homme , ce n'est pas de cet ordre , d'autant que ceux que je vise aujourd'hui c'est essentiellement ma génération ce qu'elle a produit et ce qu'elle est devenue.

Bernard
COVID-19 , point de vue : https://m.youtube.com/watch?v=zyyESPxJsqM&noapp=1
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6710
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Covid-19: Fermeture de salles et annulations/reports de festivals

Message par David-Opera » 23 mai 2020, 18:56

Bernard C a écrit :
23 mai 2020, 18:43
Non , brave homme , ce n'est pas de cet ordre , d'autant que ceux que je vise aujourd'hui c'est essentiellement ma génération ce qu'elle a produit et ce qu'elle est devenue.
Je fais le même constat envers cette génération qui a mis en place tout un système qui lui bénéficie en premier lieu et qui veut en profiter jusqu'au bout sans se soucier du prix qu'elle fait payer aux autres.

Répondre