Verdi - la Forza del destino - Luisotti/Auvray - ONP- 06-07/2019

Représentations
Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11230
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Verdi - la Forza del destino - Luisotti/Auvray - ONP- 06-07/2019

Message par Bernard C » 05 juin 2019, 17:27

Ah oui alors , c'est frappant ! :)

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 892
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret

Re: Verdi - la Forza del destino - Luisotti/Auvray - ONP- 06-07/2019

Message par fomalhaut » 05 juin 2019, 18:07

fomalhaut a écrit :
05 juin 2019, 15:46
Faut-il prendre au sérieux la matière de l'air de Carlo "Son Pereda, son ricco d'onore" ?
Il poursuit son but, la vengeance, et cherche à passer inaperçu, pourquoi ne se ferait-il pas passer pour un étudiant ?

fomalhaut
Pour aller plus loin, je me souviens que lors des représentations de cette "Forza" à l'Opéra-Garnier à l'époque Libermann, sous la direction de Julius Rudel, à l'acte I, Piero Capuccilli (Carlo) entrait sur scène avec son père le Marquis et assistait au "meurtre"...Il avait donc "vu" le coupable !

fomalhaut

meteosat
Ténor
Ténor
Messages : 835
Enregistré le : 09 mai 2005, 23:00

Re: Verdi - la Forza del destino - Luisotti/Auvray - ONP- 06-07/2019

Message par meteosat » 05 juin 2019, 18:54

Savez-vous si Anja Harteros a participé à la générale ? Bizarre, elle n'apparaît pas dans les photos mises en ligne sur le site de l'ONP.
https://www.operadeparis.fr/saison-18-1 ... in#gallery

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6602
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Verdi - la Forza del destino - Luisotti/Auvray - ONP- 06-07/2019

Message par David-Opera » 05 juin 2019, 19:49

La générale n'était pas publique, peut-être s'agit-il tout simplement des photos de la création.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6602
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Verdi - la Forza del destino - Luisotti/Auvray - ONP- 06-07/2019

Message par David-Opera » 05 juin 2019, 19:52

Si finalement, il y a bien des photos récentes, mais sans doute était-ce Elena Stikhina à la générale.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5418
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Verdi - la Forza del destino - Luisotti/Auvray - ONP- 06-07/2019

Message par Loïs » 06 juin 2019, 09:13

Quatrième acte (et dernier, la fin se profile, on s’accroche)

Pour la première fois depuis près de 3 heures nous allons vivre un acte entier où pas une note ne sera à jeter mais, soyez rassurés, non exempt de conneries.
Quelques années ont passé ; nous sommes de retour au couvent où Fra Melitone distribue en maugréant de la soupe aux pouilleux avec autant d’entrain que Fillon faisant les marché une veille d’élections et de crédibilité que Guerrido parlant du peuple.
Cette scène apporte pourtant une bouffée d’oxygène avant de plonger une dernière fois pour une longue coulée dans les eaux sombres du drame. Bacquier me laisse un souvenir immense à Orange.
Comme dans toutes ses communautés unisexes et vivant en système clos, le Melitone nous pète une crise de jalousie parce qu’un noiraud est le chouchou de padre Guardiano (Alvaro planqué sous le déguisement de Père Raphaël), c’est mesquin un moine.
Se pointe Carlo qui a mis 5 ans a retrouvé la trace d’Alvaro (mais Placido l’a dit : il est con à participer aux Marseillais) et qui d’entrée le provoque en duel (faut dire que quand on n’a pas fouraillé aussi longtemps faut que ça sorte). Par égard pour les lieux saints, ils décident d’aller se battre dehors (m’est avis que Melitone aurait pourtant adoré, il ne se passe jamais rien dans ces couvents, la Nom de la Rose brodera sur le sujet en essayant de pimenter). Cela donne un troisième duo « le minaccie I fieri « mais en gros Alvaro aura passé plus de temps avec Carlo qu’avec sa sœur tout comme Carlo-Posa qu’avec Elizabeth : faudrait quand même creuser le sujet ou Verdi nous faisait il une crise mozarto- misogyne ?
Et où vont-ils se battre ? Hornachuelos fait 909,2 km², c’est un des plus beaux endroits d’Andalousie mais non il faut qu’il s’étripent devant l’entrée de la grotte de Leonora. Quand on pense que l’Espagne est à cette époque « un empire où le soleil ne se couche jamais », y a pas d’autre endroit pour Alvaro que d’embrocher Carlo sur le paillasson de sa sœur !
Entretemps la grosse qui plane dans sa grotte geint et demande à Dieu de lui accorder la paix « pace, pace moi Dio ». On peut se dire que l’air atterrit comme un cheveu pour la soupe mais n’empêche qu’on est venu spécialement pour ça. Outre qu’il présente l’intérêt d’être un des très rares arie où Jérôme ne dira pas que Sutherland l’a, aurait pu, aurait du, chanté(r), c’est évidemment un des plus magistraux airs verdiens qui requiert un souffle de forge et la capacité de moduler un pianisissime flottant qui fera tomber en pamoison la moitié de la salle surtout quand elle est chauffée aux phéromones dégagées par Netrebko. Je n’en dis pas plus car à partir de demain, des pages et des pages vont être écrites sur le « maledizzione » final (si-si-si-fa-Sibémol). Quand et comment faut il prononcer le mot entre la version de base (partition) et à l’extrémité du curseur la version Caballé (« aaaaaaaaaaaaaaaaaaa-eeeeeeeeeeeeeeeeeeee ») …

La réalité finit par lui retomber sur les épaules (ou plutôt les pieds car ducon est par terre). Se penchant sur lui, elle se fait poinçonner par son frangin dans un grand esprit de famille.
Padre Guardiano tout suant de l’escalade arrive sur ses entrefaites, « maledizzione, maledizzione ». Entre Rigoletto la semaine dernière et la Forza ce soir je n’ai pas la moindre idée du nombre de fois où j’aurais entendu prononcé ce foutu mot.
Le final peut commencer : « Non imprecare ». Léonora appelle au pardon, Guardiano ordonne à Alvaro de ne pas se suicider et ce dernier se lamente de rester puceau. Nous sommes dans la grande tradition d’écriture verdienne : chacun part sur sa ligne mais les sinusoïdes se rejoignent et lancent la section centrale -sublime- du trio.

La version originale de Saint Petersbourg s’achevait par le suicide d’Alvaro (mais verdi trouve que « les cadavres s’empilaient trop ») puis le chœur des moines reprenait dans le même procédé que Don Carlos et le Trouvère en VF le thème de la "vergine degli angeli". C'était beau comme de l'antique mais la touche de trop sucrée qui vous donne des renvois après un dessert à tuer un diabétique.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5418
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Verdi - la Forza del destino - Luisotti/Auvray - ONP- 06-07/2019

Message par Loïs » 06 juin 2019, 21:05

Voilà jen étais sur: à force de vanter les éclairs au chocolat de Pradier: il ne m'en reste plus qu'au café à l'entracte . Ma soirée est gâchée je vais prendre le voile comme Alvaro

Ps : et je suis même pas rémunéré pour ecrire ces c....

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11230
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Verdi - la Forza del destino - Luisotti/Auvray - ONP- 06-07/2019

Message par Bernard C » 06 juin 2019, 21:26

Ta soirée est gâchée ?
Si tu nous en disais plus ?

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1511
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Verdi - la Forza del destino - Luisotti/Auvray - ONP- 06-07/2019

Message par zigfrid » 06 juin 2019, 22:09

Lois tu boudes parce qu' Harteros n'a pas fait le pianissimo sur "in van la pace"? (de toutes facons à part Caballé et Dimitrova, personne ne l'a fait)...

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5418
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Verdi - la Forza del destino - Luisotti/Auvray - ONP- 06-07/2019

Message par Loïs » 06 juin 2019, 22:14

Bernard C a écrit :
06 juin 2019, 21:26
Ta soirée est gâchée ?
Si tu nous en disais plus ?

Bernard
Bien sur que non car plateau vocal magnifique avec Harteros superbissime et une révélation qui m'a assis : le ténor. Direction verdienne de rêve. De quoi compenser une partition a retailler à la serpe. Plus de details demain car maintenant je rejoins mes champs de blé

Répondre