Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Représentations
paco
Basse
Basse
Messages : 8784
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par paco » 25 oct. 2015, 00:22

Olric a écrit :[Quelqu'un a-t-il parlé positivement du travail de Castellucci ? Je n'ai pas lu tout le fil.
Il est vrai que depuis avant-hier ce fil se perd dans des débats sans fin "pour ou contre Schönberg" et que ça part un peu dans tous les sens. Si tu veux voir les différentes opinions sur la production, va lire:
- le CR d'asvo de l'avant-première, page 5
- puis les 3 ou 4 CR de la Première, pages 8 et 9

lamammamorta
Alto
Alto
Messages : 317
Enregistré le : 12 oct. 2006, 23:00

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par lamammamorta » 25 oct. 2015, 08:54

Le travail qu'a effectué Castellucci est absolument passionnant. Il crée des images fortes et parlantes sans faire d'imagerie, et pose clairement les problèmes du livret, en laissant grandes ouvertes les portes de l'imaginaire et de l'interprétation.
Je ne comprends absolument pas non plus les critiques sur Jordan. Son travail sur les couleurs de l'orchestre est incroyable, et m'a convaincu que le dodécaphonisme pouvait être de la belle musique. Il nous offre un interprétation lumineuse de l'œuvre. Sans parler des chœurs précis, engagés et d'une infinie variation de nuances ( du chuchotement au fortissimo le plus éclatant) - superbe "Wo ist Moses ?" De l'interlude-, leur interprétation a remporté les plus nourris applaudissements le soir oú j'y étais, ainsi qu'à la première.
La captation TV hélas aplatit tout, mise en scène, musique, nuances.... Il faut le voir en salle pour se rendre compte du résultat .

altini
Ténor
Ténor
Messages : 903
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par altini » 25 oct. 2015, 09:11

lamammamorta a écrit : La captation TV hélas aplatit tout, mise en scène, musique, nuances.... Il faut le voir en salle pour se rendre compte du résultat .
Absolument d'accord!

Stefano P

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par Stefano P » 25 oct. 2015, 09:43

altini a écrit :
lamammamorta a écrit : La captation TV hélas aplatit tout, mise en scène, musique, nuances.... Il faut le voir en salle pour se rendre compte du résultat .
Absolument d'accord!
Oui, enfin, permettez-moi d'être un peu dubitatif : j'ai fait un petit CR à partir de la diffusion sur Arte et je remarque que mes impressions ont été pratiquement identiques à celles des spectateurs en salle qui se sont exprimés sur ce fil. Si j'en crois mon expérience, il ne m'est jamais arrivé d'être consterné par une mise en scène filmée et totalement exalté quand j'ai pu la découvrir en salle.

Bien sûr, il y a des nuances qui échappent à la captation, mais il est tout de même difficile d'annuler complètement les qualités d'une mise en scène simplement en la filmant. Voir par exemple l'Elektra de Chéreau à l'écran, ce n'est évidemment pas la même chose que la découvrir en salle, mais on reste pareillement ébloui par ce que l'on voit...

D'autre part, si Castellucci est persuadé que le filmage dénature totalement son travail, il n'a qu'à l'interdire, ce que font d'ailleurs certains metteurs en scène... J'ajoute que ce que propose Castellucci, ce sont justement des tableaux, des images, et non pas un travail élaboré sur la dramaturgie ; le fait de voir ces images en plus petit sur son écran n'en change pas la nature, cela reste du domaine de l'illustration...

altini
Ténor
Ténor
Messages : 903
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par altini » 25 oct. 2015, 10:57

Tout en étant heureux de pouvoir voir( découvrir en ce qui me concerne pour cette œuvre), un spectacle retransmis ainsi à la télé ,( car je n'ai pas toujours l'occasion d'être à Paris), il me manque des éléments. C'est pareil pour les opéras présentés au cinéma ou à la télé ou en vidéo . L'impact sonore des voix et de l'orchestre me manque. Les réactions et même le silence du public me manquent. Les applaudissements auxquels je pourrais participer me manquent. Pour avoir vu en live et à la télé, la mise en scène d'Elektra par Chéreau, je n'ai vraiment pas ressenti la même émotion .
Cela dit, que ces retransmissions se poursuivent (d'autant qu'on participe aux spectacles de l'Opéra de Paris par nos impôts même si on habite en province!)
Pour en revenir à ce spectacle, je suis très admiratif du travail (scénique et vocal) du chœur.

Stefano P

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par Stefano P » 25 oct. 2015, 11:18

altini a écrit :L'impact sonore des voix et de l'orchestre me manque. Les réactions et même le silence du public me manquent. Les applaudissements auxquels je pourrais participer me manquent. Pour avoir vu en live et à la télé, la mise en scène d'Elektra par Chéreau, je n'ai vraiment pas ressenti la même émotion .
Mais bien sûr, l'opéra est avant tout un art vivant et la captation ne saurait remplacer l'émotion de la présence en salle (j'ai aussi vu Elektra en live, et c'est tout autre chose que la version filmée, qui m'a quand même permis de m'arrêter sur certains détails qui m'avaient échappé). Ce que je voulais dire, c'est que le filmage ne peut pas annihiler la qualité d'une mise en scène ; le spectateur la percevra tout de même devant son écran, et c'est également vrai en sens inverse pour un spectacle catastrophique (pour prendre un exemple cuisant, j'avais hésité à aller voir "en vrai" la mise en scène de Don Giovanni par Tcherniakov après l'avoir vu à la télé et la découverte en salle n'a fait qu'amplifier ma consternation ; je crois même que je me suis encore plus ennuyé dans la salle que devant mon écran).

En résumé, l'argument que l'on entend si souvent ("A l'écran, ça ne passe pas, mais je t'assure qu'en salle, c'est complètement génial !") me laisse plus que dubitatif...

altini
Ténor
Ténor
Messages : 903
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par altini » 25 oct. 2015, 11:29

Je te fais remarquer que je ne parle pas dans mon post de la mise en scène. Même si (pour en parler) en tant que spectateur, j'ai une vision plus globale du spectacle et que je choisis ,moi, ce que je veux voir .Pour en revenir à Elektra en live (mais ce n'est pas un mauvais exemple), j'ai été bouleversé par les retrouvailles des vieux serviteurs au point de ne plus voir autre chose sur scène. Je suis d'accord, cela n'entame en rien la compréhension de la mise en scène mais cela contraint ma lecture de la mise en scène.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9139
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par jerome » 25 oct. 2015, 11:33

oui Stefano je suis d'accord avec toi! Une captation télé ne déforme pas visuellement ce qui est montré! Si esthétiquement décors et costumes sont moches, ils le sont tant en salle que sur écran, idem si la direction d'acteurs est statique ou non! Certes l'utilisation des gros plans oriente l'oeil du téléspectateur dans le bon comme dans le mauvais sens mais les plans larges sont suffisamment abondants pour se faire une idée assez juste de ce qu'on aurait ressenti si on avait été dans la salle. Idem pour l'interprétation musicale! L'idéal c'est d'être dans la salle mais quand on ne peut pas y être (comme c'est le cas de la majorité), les diffusions sont quand même bienvenues et en tout cas, c'est mieux que rien du tout!

altini
Ténor
Ténor
Messages : 903
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par altini » 25 oct. 2015, 11:55

jerome a écrit : c'est mieux que rien du tout!
C'est exactement ce que je pense!

Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2168
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par Piem67 » 25 oct. 2015, 12:28

altini a écrit :Je te fais remarquer que je ne parle pas dans mon post de la mise en scène. Même si (pour en parler) en tant que spectateur, j'ai une vision plus globale du spectacle et que je choisis ,moi, ce que je veux voir .Pour en revenir à Elektra en live (mais ce n'est pas un mauvais exemple), j'ai été bouleversé par les retrouvailles des vieux serviteurs au point de ne plus voir autre chose sur scène. Je suis d'accord, cela n'entame en rien la compréhension de la mise en scène mais cela contraint ma lecture de la mise en scène.
Ta remarque est très juste, parfois, en salle, notre attention se focalise sur un aspect de la mise en scène que la vidéo ne montrera absolument pas. Prenons donc le raisonnement inverse, c'est-à-dire voir le spectacle en salle après la vidéo, on aura des surprises puisque la vidéo ne montre pas tout. Par ailleurs, les éclairages sont le plus souvent modifiés lors d'une captation vidéo, l'impression en salle est donc à fait différente. Il peut arriver que l'on trouve un dispositif scénique "gadget" quand on le voit en vidéo et qu'il est renversant une fois qu'on le voit de la salle. Je ne serais donc pas aussi catégorique sur le fait qu'une captation vidéo capte l'essence du spectacle au point qu'on ne risque pas de trouver mieux un spectacle qu'on a trouvé moche à la télé.

Répondre