Page 1 sur 2

Niquet "a fait caca dans la rue"

Posté : 01 août 2005, 13:51
par JdeB
c'était lors de la "bacchanale sauvage" qui marquait samedi dernier les 20 ans du festival de Montpellier que le chef a entonné cette aria immortelle dans une tenue inusitée sur les estrades.

compte-rendu et photos dans le Monde

Avez-vous connu des soirées déjantées ?

Re: Niquet "a fait caca dans la rue"

Posté : 01 août 2005, 14:02
par Clement
JdeB a écrit : Avez-vous connu des soirées déjantées ?
Tout ce week-end, mais ça n'a que peu de rapport avec l'opéra.
encore que :
J'entonne parfois "Voi che sapete" (transposé) lorsque je suis éméché, avec un succès mitigé.
:cry:

Posté : 01 août 2005, 14:09
par JdeB
Apprends l'air de la griserie de la Périchole

Posté : 01 août 2005, 14:30
par Kat
:lol: :lol: :lol:
Je sais, ce message est ariodantesque, mais la photo du Monde avec H. Niquet, très sérieux, dirigeant sans pantalon est hilarante !
Je n'ai jamais vu de soirées déjantées comme ça au concert ou à l'opéra. Maintenant, je me souviens de quelques soirées arosées entre fanas d'opéra costumés, essayant de chanter un air ou un duo de leur opéra préféré. C'était pas mal non plus.
Une fois, on avait décidé de faire une soirée opérette/comédie musicale. Chacun devait évidemment chanter un air et j'avais choisi I could have danced all night (My Fair Lady). La soirée fatidique approchant, je passais mon temps à répéter la chanson, dans ma tête, à mi-voix et à haute voix. Devant aller à l'opéra la veille de la soirée, j'étais dans ma voiture et sur le trajet je répète My Fair Lady : j'entonne à mi-voix, puis à haute voix la fameuse chanson sur tout le trajet. A un feu rouge près de la Bastille, je remarque que le bonhomme dans la voiture à-côté de la mienne me regarde bizarrement : je le toise d'un air méprisant (toujours aimable au volant :lol: !) et je continue de chanter. Je rentre au parking... toujours en chantant à tue-tête My Fair Lady, idem pour me garer. A ce moment là, je note qu'une famille sortie de sa voiture pas loin d'où je voulais m'arrêter me fixe : ça me gène pas, car je suis tellement nulle pour les manoeuvres que j'ai l'habitude que l'on me regarde garer la voiture. Mais, au moment de sortir, la famille tout sourire me gratifie d'un "bravo !, vous prenez des cours de chant ?". Je les regarde, l'air bête, en disant, "non, non..." et je réalise tout d'un coup que je n'ai pas fermé mes vitres de voiture :oops: !
Kat.

Posté : 01 août 2005, 14:32
par bajazet
Kat, vous n'êtes pas sortable !

P.S. À la fin de l'air, tu extrapoles un suraigu sur "all night" comme B. Nilsson ?

Posté : 01 août 2005, 15:03
par Kat
bajazet a écrit :Kat, vous n'êtes pas sortable !

P.S. À la fin de l'air, tu extrapoles un suraigu sur "all night" comme B. Nilsson ?
Non, je me contente du petit aigu traditionel de la version cinéma. Ceci dit, ça me donne une idée si j'ai encore envie d'être ridicule en voiture : répéter le cri de guerre de la Walkyrie, Hojotoho !
Au sujet de voitures, je me souviens qu'une fois mon père écoutait à fond le requiem de Berlioz en voiture (vitres baissées, of course), lorsque nous nous sommes trouvés coincés dans un embouteillage dans un tunnel. Tous les occupants des véhicules limitrophes nous regardaient d'un air un peu inquiet en entendant les cuivres du Tuba mirum...
Kat.

Posté : 01 août 2005, 15:08
par bajazet
Quantus tremor est futurus
Quando Katmobile est venturus !


Concernant la chanson interprétée par Niquet, dont la bienséance m'interdit d'écrire le titre, de quoi s'agit-il ? J'avoue mon ignorance. Quelqu'un aurait la partition Urtext ?

Et après on dira que les baroqueux sont des culs-pincés ?

Re: Niquet "a fait caca dans la rue"

Posté : 01 août 2005, 16:27
par NICCO
JdeB a écrit : Avez-vous connu des soirées déjantées ?
je n'ai pas directement vécu cette soirée mais un ami chanteur me l'a racontée.

L'hiver dernier, cet ami, dont je tairais le nom, est parti pour chanter à Los Angeles aux cotés de rolando villazon. Or après une répétition, la troupe est parti boire un verre, puis deux, trois.... Si bien que sur le chemin du retour vers l'hotel , Rolando, grisé par l'ambiance de la soirée, s'est arrêté à un coin de rue pour donner un petit concert improvisé devant une foule qui en entendant sa voix est venue s'amasser autour de lui pour profiter de ce récital gratuit.

Voilà, ce n'est pas une histoire qui m'est arrivée personnelement mais je l'a trouve plutôt sympa :wink:

Posté : 01 août 2005, 17:57
par Poussette
:censored2:

Les liens vers les articles sous copyright et encore plus vers les photos d'agences/presse écrite est strictement interdit par la loi, sans autorisation des auteurs. C'est bien pour cela qu'on s'est borné à annoncer l'existence de l'article, à charge pour les personnes intéressées de le retrouver toutes seules. Par contre des citations brèves, accompagnées des références complètes de la source, sont autorisées.
Merci d'y faire attention.
La modération


site du Monde :
"Par l'accès au site Le Monde.fr, Le Monde interactif consent à l'utilisateur qui l'accepte une licence dans les présentes conditions.

La licence confère à l'utilisateur un droit d'usage privé, non collectif et non exclusif, sur le contenu du site. Elle comprend le droit de reproduire pour stockage aux fins de représentation sur écran monoposte et de reproduction, en un exemplaire, pour copie de sauvegarde ou tirage sur papier.
Toute mise en réseau, toute rediffusion, sous quelque forme, même partielle, est donc interdite.
Ce droit est personnel, il est réservé à l'usage exclusif et non collectif du licencié. Il n'est transmissible en aucune manière.
Tout autre usage est soumis à autorisation préalable et expresse.
La violation de ces dispositions impératives soumet le contrevenant, et toutes personnes responsables, aux peines pénales et civiles prévues par la loi"

Posté : 01 août 2005, 20:30
par Alx
Il est interdit de reproduire un article absolument pas de mettre un lien vers un autre site, c'est le principe même d'Internet ...

Bien au contraire, tout site a intérêt à avoir le maximum de lien qui pointe vers lui.

Signé par un professionnel du sujet