Tancredi TCE décembre 2009

Représentations
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21598
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Tancredi TCE décembre 2009

Message par JdeB » 19 déc. 2009, 10:38

Message envoyé par fandopera25 par erreur en proposition de News
Tancrede TCE 16 decembre 2009

J' ai assisté le 16 décembre dernier à le représentation en version concert de l' opéra de Rossini Tancrède par le merveilleux jean-claude Malgoire et sa célèbre Grande Ecurie. Je voulais faire part de mon enthousiasme à l' écoute de la sublime soprano espagnole Elena de la Merced dont j' avais beaucoup entendu parler mais que je n' avais jamais entendue en live.Elle a su trouver les couleurs justes pour émouvoir l' assistance de sa belle voix aérienne et cristalline et dispose d' une technique incroyable lui permettant une grande agilité sur toute sa tessiture. Belle découverte que la jeune mezzo soprano Gemma Coma Alabert que l' on regrette de ne pas avoir entendu plus longuement. Elle dispose d' un timbre superbe et de graves sonores. Si quelqu un a plus d' infos sur elle, n' hésitez pas... En revanche grande déception de la soirée, la mezzo soprano Nora Gubisch dont la voix n' est plus que l' ombre de ce qu 'elle a été.C'est une tristesse que de l'entendre hurler des graves qu' elle n' a plus. Peut être s' est elle trop tôt attaquée à des rôles beaucoup trop lourds pour elle ( je pense à Amneris dans Aïda notamment) ce qui expliquerait que sa voix bouge autant. Le ténor Filipo Filipo Adami loin d' avoir démérité a fait montre de beaucoup de courage pour cette prise de rôle risquée dans un théâtre aussi important, mais sa voix trop nasillarde gache parfois l' efficacité de sa colorature. On notera aussi la belle prestation du jeune baryton Christian Helmer au physique remarquable qui dispose d' une voix percutante et qui mérite aussi d' être entendu dans un rôle moins ingrat que celui d' Orbazzano. Quelqu'un d' autre aurait il vu ce concert? Qu en avez vous pensé
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Gustavo
Soprano
Soprano
Messages : 69
Enregistré le : 26 oct. 2009, 00:00

Message par Gustavo » 19 déc. 2009, 14:28

Tout à fait d'accord avec ce compte-rendu !

Elena de la Merced a été pour moi aussi une révélation, et malgré son timbre nasal, j'ai beaucoup aimé la prestation de Filippo Adami, qui a démontré son affinité avec l'univers rossinien ( vocalises, ornementations dans les reprises)
.
Malgoire a fait un bon travail, comme d'habitude : c'est un chef qui n'est plus sous les feux de la rampe depuis un certain temps et qui continue cependant de creuser son sillon avec de fort bons résultats (un peu comme Alan Curtis).

Bref une très bonne soirée !

paco
Basse
Basse
Messages : 9142
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 19 déc. 2009, 14:31

Gustavo a écrit : Malgoire a fait un bon travail, comme d'habitude : c'est un chef qui n'est plus sous les feux de la rampe depuis un certain temps et qui continue cependant de creuser son sillon avec de fort bons résultats (un peu comme Alan Curtis).
vu les moyens dérisoires dont il dispose à Tourcoing, on peut même parler de miracle dans ce qu'il réussit à produire. Ca n'empêche pas un raté de temps à autre, mais globalement ce qu'il présente est souvent de bonne tenue

jan
Alto
Alto
Messages : 256
Enregistré le : 09 nov. 2006, 00:00

Message par jan » 19 déc. 2009, 15:14

il n'a pas trop aimé la soprano lui apparement mais la mezzo.
http://www.lalibre.be/culture/scenes/ar ... vault.html

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14608
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 19 déc. 2009, 16:48

paco a écrit :
Gustavo a écrit : Malgoire a fait un bon travail, comme d'habitude : c'est un chef qui n'est plus sous les feux de la rampe depuis un certain temps et qui continue cependant de creuser son sillon avec de fort bons résultats (un peu comme Alan Curtis).
vu les moyens dérisoires dont il dispose à Tourcoing, on peut même parler de miracle dans ce qu'il réussit à produire. Ca n'empêche pas un raté de temps à autre, mais globalement ce qu'il présente est souvent de bonne tenue
Ils ne sont pas obligé de s'acharner non plus : s'ils ont peu de moyens, autant qu'ils fassent l'économie de ce genre de spectacle ! Même les spectateurs feront des économies.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

LUCIANASERRA
Messages : 1
Enregistré le : 21 déc. 2009, 00:00

Message par LUCIANASERRA » 21 déc. 2009, 20:39

Je trouve que fandopera 25 a plutôt bien résumé la soirée.
Je tiens à défendre Jean-Claude Malgoire, qui s' il est vrai qu' il n'est plus sous les feux de la rampe, demeure un fin musicien à la connaissance musicale et vocale impressionnantes et que des chanteurs tels Laurent Naouri ou veronique Gens sont toujours très heureux de retrouver.
D'autre part, j' ai effectivement été très émue par la prestation de la soprano Elena de la Meced, seule chanteuse de la soirée à posséder les qualités et la technique nécessaires pour interpréter la difficile musique de Rossini. Brava encore!
Je n' ai jamais beaucoup apprécié la voix de la mezzo Nora Gubisch, mais je l' ai cette fois trouvée en grande difficulté, sa voix est pleine d' air et je suis restée peu convaincue par son manque d' agilité. Elle sert même de faire valoir à l'autre mezzo de la soirée Gema Coma Alabert qui à l' opposé se son aînée possède une voix très saine et très ronde, que l' on prend plaisir à entendre et à qui je souhaite un bel avenir.

paco
Basse
Basse
Messages : 9142
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 21 déc. 2009, 21:36

pour rebondir sur la personnalité Malgoire, il faut assister à une de ses représentations à Tourcoing, surtout le dimanche après-midi, pour voir ce qu'est un opéra "populaire" que tant de directeurs recherchent. Le public est vraiment local, on dirait presque qu'il vient du pâté de maisons à côté, décontracté, en famille par grappes de 5 ou 6 le plus souvent, avec enfants, amis, commentant l'action comme s'ils étaient au cinéma, prenant un plaisir évident à découvrir les oeuvres. C'est le meilleur exemple que je connaisse en France de scène de ce type, et rien que pour cette réussite Malgoire mérite notre chapeau.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14608
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 22 déc. 2009, 09:40

paco a écrit :pour rebondir sur la personnalité Malgoire, il faut assister à une de ses représentations à Tourcoing, surtout le dimanche après-midi, pour voir ce qu'est un opéra "populaire" que tant de directeurs recherchent. Le public est vraiment local, on dirait presque qu'il vient du pâté de maisons à côté, décontracté, en famille par grappes de 5 ou 6 le plus souvent, avec enfants, amis, commentant l'action comme s'ils étaient au cinéma, prenant un plaisir évident à découvrir les oeuvres. C'est le meilleur exemple que je connaisse en France de scène de ce type, et rien que pour cette réussite Malgoire mérite notre chapeau.
J'ai vu un "Barbier" de Paisiello à Tourcoing et c'est effectivement exactement comme ça que ça se passe. C'est très sympa.

De là à accepter une horreur comme ce Tancrède à Paris, je ne vois pas le rapport :(
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

paco
Basse
Basse
Messages : 9142
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 22 déc. 2009, 09:42

PlacidoCarrerotti a écrit : J'ai vu un "Barbier" de Paisiello à Tourcoing et c'est effectivement exactement comme ça que ça se passe. C'est très sympa.

De là à accepter une horreur comme ce Tancrède à Paris, je ne vois pas le rapport :(
oui tu as raison j'étais un peu hors sujet... :oops:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14608
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 22 déc. 2009, 12:46

paco a écrit :
PlacidoCarrerotti a écrit : J'ai vu un "Barbier" de Paisiello à Tourcoing et c'est effectivement exactement comme ça que ça se passe. C'est très sympa.

De là à accepter une horreur comme ce Tancrède à Paris, je ne vois pas le rapport :(
oui tu as raison j'étais un peu hors sujet... :oops:
Non je ne trouve pas. Il est bon de rappeler qu'il peut y avoir des tentaives de démocratisation du lyrique réussies à peu de frais.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Répondre