Cherubini - Medea -opéra de Nancy Lorraine - Olmi - 11/09

Représentations
Répondre
Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Cherubini - Medea -opéra de Nancy Lorraine - Olmi - 11/09

Message par nina » 19 nov. 2009, 19:28

Reprise de cette Medea venant de Toulouse, donnée il y a quelques années au Chatelet avec Ana Catharina Antonnacci. Je n’en avait pas gardé grand souvenir, tant c’est sobre et j’avais oublié lés perruques "alla Don Giovanni de Losey" portées par les membres du choeur. Question costumes,la robe de la Medea semblait la gêner beaoucoup. Elle fut selon moi le point fort de la soirée me rapelant Leila Gencer, avec ses joues rondes et son sens dramatique un peu “à l’ancienne” reste que la voix et l'interprète captivent de bout en bout, rendant le personnage de Medea vraiment tragique, ce que la musique de Cherubini ne fait toujours pas. Très belle incarnation de Chiara Taigi qui, une fois le rideau baissé, semblait beaucoup s’amuser avec ses “fils” aux saluts.
Je me demandais au passage si Leila Gencer, la "Callas Turque" avait eu l'occasion de chanter ce rôle.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21938
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 21 nov. 2009, 12:35

Aurele a écrit :Désolé de donner mon avis seulement maintenant.
J'ai vu cet opéra dimanche dernier et j'ai passé un excellent après-midi.
Cela a été une grande réprésentation.
La direction de Paolo Olmi a été d'une grande justesse et dosait bien les effets dramatiques. C'était d'une très grande musicalité.
La soprano romaine Chiara Taigi a été remarquable dans le rôle titre. Sa voix était large, ses aigus tranchants, son registre grave superbe. L'incarnation était magistrale, elle était vraiment effrayante et très engagée, elle habitait totalement la scène. C'est une chanteuse que j'aimerais réentendre un jour dans un autre rôle, verdien par exemple. Medea est un rôle qu'elle chante beaucoup en Italie et ce n'est pas un hasard puisqu'elle a totalement les moyens vocaux nécessaires et qu'elle est une tragédienne remarquable.
Chad Shelton que j'avais vu l'an dernier en Idomeneo a été très bon dans le rôle de Giasone. Il était investi dans la caractérisation du personnage, sa voix puissante et bien timbrée passait très bien l'orchestre. Ses duos avec Medea ont été des grands moments.
Svetlana Lifar a fait une très belle Néris, touchante, c'est une très jolie voix et elle a donné notamment une très belle interprétation de son air "Solo un pianto".
La basse Alfred Walker était souffrante mais a été tout à fait honorable en Creonte, il a une belle couleur de voix. Il paraît que même en étant pas souffrant, il ne passait pas l'orchestre : une camarade qui a vu aussi Medea me l'a dit.
Maïra Kerey était l'élement le plus faible de la distribution. Le timbre à la base est plutôt joli mais les aigus étaient tirés, la vocalisation aléatoire.
La mise en scène de Kokkos m'a convaincu et beaucoup plus intéressante que celle de son Idomeneo. Une direction d'acteur travaillée, soignée, correspondant bien à l'esprit de l'oeuvre. Une alternance de couleurs, essentiellement noire/blanc classique mais encore une fois efficace.
Les choeurs étaient très bons.

Diffusion sur France Musique de la représentation du 10 novembre dans les "Soirées Lyriques" de Jérémie Rousseau la semaine prochaine c'est à dire le 28 novembre.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre