Parsifal - Bastille mars 2008

Représentations
Répondre
abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par abaris » 08 mars 2008, 13:26

lamammamorta a écrit :
J'en ai juste marre d'entendre que le public est "imbécile" "ignare" ou quoi que ce soit d'autre....
Moi j'en ai marre de cette violence à l'égard du directeur de l'ONP et des metteurs en scène. Il y en a ras-le bol de ces gens hautains et méprisant qui viennent se comporter à Bastille comme dans les travées d'un stade de foot.
Il ne s'agit pas de la totalité du public mais ceux que je qualifie ainsi sont bien représentés.

lamammamorta a écrit : Je fais parti de ceux qui ont beaucoup aimé "traviata" à Garnier. Mais je comprenais tout à fait les réactions négatives. Justement, l'excitation du public pro ou anti vient du fait qu'il ne peut y avoir de consensus mou des spectateurs..
Le problème n'est pas que cette production ne soit pas appréciée (même si je pense que l'incompréhension de l'oeuvre explique une bonne partie du rejet).
Huer implique au minimum un manquement, une faute. Pourquoi ces gens huent-ils alors que le travail théâtral est de premier ordre, alors que l'oeuvre est respectée, que tous les thèmes de l'oeuvre y sont questionnés et traduits scéniquement avec une grande pertinence ?
lamammamorta a écrit : Mais ne jugeons pas les gens pour qui c'est difficilement regardable.
Il est bien connu qu'Allemagne année zéro est un film provoquant et difficilement regardable. :roll: Entre parenthèse, il fait partrie de programmes pédagogiques d'enseignement du cinéma et est régulièrement diffusé dans des écoles.
lamammamorta a écrit : Ce n'est pas pour ça que ce sont des imbéciles.
Si, justement. Pour ne pas employer un mot plus fort.

dongio
Baryton
Baryton
Messages : 1355
Enregistré le : 05 nov. 2006, 00:00
Contact :

Message par dongio » 08 mars 2008, 13:27

les huées surviennent dès le début du film. Le suicide d'un enfant est insupportable. Il devrait laisser pétrifié dans ces conditions. Pourquoi ne mentionne-t-on pas le texte de Rossellini figurant en exergue du film et qui donne une clé à beaucoup de choses? Il semble que tous les bien pensants ne se concentrent que sur une image certes abominable parce que choquante. Mais même à ce choc il doit y avoir une explication. Comme dans tout suicide d'ailleurs...Ne faut-il pas dépasser la révolte et se poser la question du pourquoi? La huée n'est pas respectueuse, ni du travail de KW, ni de Rossellini, ni à fortiori de la douleur (qu'elle soit de l'enfant du film ou de quelqu'un d'autre)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6015
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Message par David-Opera » 08 mars 2008, 14:00

Le texte était pourtant clair :

« Les idéologies délaissant les lois morales, évoluent en folie criminelle. Même l’enfant est entraîné d’un crime atroce à un autre par lequel il croit avec candeur se libérer de la faute.
Ce film tourné l’été 47 à Berlin n’est pas un acte d’accusation contre le peuple allemand, ni sa défense. C’est un constat.
Mais si quelqu’un après avoir vu l’histoire d’Edmund pense qu’il faut apprendre aux enfants allemands à ré aimer la vie, l’auteur de ce film aura sa récompense »
Roberto Rossellini


L'imbécilité des spectateurs qui se sont manifestés à ce moment là n'en est que plus grande.

Marco68
Messages : 1
Enregistré le : 08 mars 2008, 00:00

Message par Marco68 » 08 mars 2008, 14:00

Hallo,
I don´t speak French but I can understand your discussion because I know italian and spanish.

I would like only to say that OPERA is a living thing. Opera is not like to be sit in a cinema.

If someone is shouting against the artists "BHUUUUUU" you can shout "BRAVO". This is normal. This is the hisotry of the Opera. Opera is alive!!!! and must be always alive!!!

The artists know this rule. They are fighetrs..... and we love them.

Yesterday I saw this Parsifal and I think it is one of the best production of Parsifal in the last years. I shouted "BRAVIIIIII"

parsifal832
Alto
Alto
Messages : 315
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : SEINE ET MARNE

Message par parsifal832 » 08 mars 2008, 14:01

Binbin a écrit :
Et le pire, c'est que si l'on analyse ceux qui huent, on retrouve souvent de respectables monsieurs (60 ans, costard cravate) qui se rappellent leur jeunesse (mai 68!!!!).
Qui se rappellent leur jeunesse ,certes ,mais pas forcément mai 68! Mais tout simplement des représentations phénoménales ,qui sont devenues leur référence absolue.
En ce qui me concerne j'ai été initié à PARSIFAL par la sublime mise en scène de WIELAND WAGNER à Bayreuth donnée chaque année de 1951 à 1972 ,incontestablement la référence absolue concernant la m e s de cette oeuvre
J'ai eu le chance de la voir 7 fois de 1963 à 1969 ,qui plus est dans des éxécutions musicales éblouissantes:
dirigées par H.KNAPPERTSBUSCH,A.CLUYTENS(2fois),P.BOULEZ(3fois) et H.STEIN
Avec dans les roles principaux(je ne citerai que les artistes les plus connus):
Parsifal:W.WINDGASSEN,J.THOMAS,J.KING,...
Kundry: A.VARNAY,C.LUDWIG,G.JONES,...
Gurnemanz:H.HOTTER et F.CRASS
Amfortas:G.LONDON,T.ADAM,T.STEWART,...
Klinsor:G.NEIDLINGER,D.MACINTYRE,G.NIENSTEDT,...
et dans les "petits roles":
M.TALVELA,K.RIDDERBUSCH ,...,en Titurel
G.NIENSTEDT,K.MOLL,... en chevalliers du Grall
R.HESSE,E.WOHLFAHRT,...en écuyers
A.SILJA,E.DERNESCH,...en filles-fleurs

Tout ça pour dire que depuis cette série de représentations fabuleuses,je suis devenu très difficile en ce qui concerne les mises en scènes de PARSIFAL
Je vais voir l'actuelle production de Bastille le 14 mars.On verra bien...

Avatar du membre
Neil_Schicoff_tenor
Alto
Alto
Messages : 403
Enregistré le : 17 janv. 2005, 00:00

Message par Neil_Schicoff_tenor » 08 mars 2008, 14:26

abaris a écrit :
caaape a écrit :
Laissez-nous juger nous-mêmes sans nous imposer vos violences verbales à la fin du 1er acte alors qu'il en reste deux
Il est des lieux où personne n'applaudit à la fin du premier acte de Parsifal. A Paris, on hue.

Après la bronca habituelle et indécente contre le film de Rossellini, des huées encore, dès la fin du III, brisant la magie de l'oeuvre, de cette représentation de haut niveau, sans respect pour le chef, les chanteurs et les autres spectateurs.

Huées incompréhensibles et violentes contre Krzysztof Warlikowski, venu défendre sa formidable mise en scène, l'une des plus belles qu'on ait vu sur cette scène.

Le public parisien est odieux, stupide et fanatique, inculte surtout, au point de siffler Rossellini et d'être incapable de comprendre que cette production respectueuse est l'une des plus intelligentes et des plus justes que l'on ait donné de l'oeuvre.


:evil:
Les descriptions de la mise en scènes m'intéressent vivement en tout cas, je pense que je vais beaucoup aimer. Je serai ravi que Warlikowski se présente encore aux saluts le 23 mars, pour que je puisse batailler ferme contre les hueurs.

A part ça les réactions au cours du spectacle, perturbant l'une des plus sublimes musique jamais écrites, sont honteuses et indéfendables.

lamammamorta
Alto
Alto
Messages : 319
Enregistré le : 12 oct. 2006, 23:00

Message par lamammamorta » 08 mars 2008, 14:47

abaris a écrit :[Huer implique au minimum un manquement, une faute. Pourquoi ces gens huent-ils alors que le travail théâtral est de premier ordre, alors que l'oeuvre est respectée, que tous les thèmes de l'oeuvre y sont questionnés et traduits scéniquement avec une grande pertinence ?
Euh... Peut être qu'ils n 'ont tout simplement pas aimé ! :roll:
Cela vous arrive de penser que les gens qui ne sont pas d'accord avec vous sont autre chose que des abrutis ?

Même si je suis sûr que j'adorerais ce spectacle, vos propos sur le public hueur me font frémir plus que leurs excès.

Avatar du membre
silvio
Baryton
Baryton
Messages : 1057
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00

Message par silvio » 08 mars 2008, 15:08

c''est vrai ça ressemble un peu à de l'intolérance...face à une autre intolérance...Ceci étant écrit j'ai l'impression que ce "Parsifal" est un peu comme une oeuvre contemporaine devant laquelle il est nécessaire d'avoir une explication pour une meilleure compréhension. Peut être que cette incompréhension de la part d'une partie du public vous exaspère, mais d'un autre coté, comprenez que les "attentes" d'un public profondément wagnérien ne sont pas forcément les mêmes que les votres.
J'arrive à comprendre votre colère face à ces manifestations hostiles d'une partie de ce public, surtout si vous avez adoré le spectacle. Je n'ai jamais assisté à des huées du public sauf pour Simon B. et comme j'étais parfaitement solidaire ça ne m'a rien fait. Mais peut être qu'en étant très "impliqué" ds un spectacle on arrive plus facilement à être blessé face à l'incompréhension "bruyante" d'une partie des spectateurs...

Avatar du membre
Neil_Schicoff_tenor
Alto
Alto
Messages : 403
Enregistré le : 17 janv. 2005, 00:00

Message par Neil_Schicoff_tenor » 08 mars 2008, 15:51

Intolérance ? Ceux qui en font preuve sont plutôt à mon sens les hueurs, gâchant à ceux qui aiment leur spectacle et à tout le monde la beauté de la musique. Une honte !
Personnellement j'accepte les avis divergents (et je suis sûr qu'Abaris aussi), mais je trouve les huées insupportables, irrespectueuses, prétentieuses, auto-satisfaites et vulgaires. Quand bien même une mise en scène contiendrait tous les défauts sus-nommés, elle ne mériterait pas d'être victime d'une bronca, à mon sens tout simplement inqualifiable.

fliegender
Basse
Basse
Messages : 2204
Enregistré le : 25 déc. 2007, 00:00
Contact :

Message par fliegender » 08 mars 2008, 17:26

Neil_Schicoff_tenor a écrit :Intolérance ? Ceux qui en font preuve sont plutôt à mon sens les hueurs, gâchant à ceux qui aiment leur spectacle et à tout le monde la beauté de la musique. Une honte !
...je trouve les huées insupportables, irrespectueuses, prétentieuses, auto-satisfaites et vulgaires.


+1

Répondre