Concert Domingo/Villazon/Netrebko, Berlin 07/07/06

Représentations
Avatar du membre
meduse
Soprano
Soprano
Messages : 53
Enregistré le : 29 oct. 2004, 23:00

Message par meduse » 10 juil. 2006, 18:04

Navré que mes propos vous dépassent.
Entre parenthèses, je me prends juste pour quelqu'un qui a des oreilles et une opinion, et qui a tout autant que vous le droit de m'exprimer.

De toute façon, comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas adepte du politiquement correct. Par ailleurs, je suis plutôt gentil avec Netrebko, je ne dis qu'elle est nullissime, je maintiens seulement qu'elle n'est pas à son avantage dans l'opéra. Inutile donc de monter sur grands chevaux.

Avatar du membre
Josquin
Ténor
Ténor
Messages : 886
Enregistré le : 25 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Josquin » 10 juil. 2006, 18:17

tu ne dis pas qu'elle est nullissime mais tu dis que c'est une chanteuse de Mucic Hall et non d'opéra.
Dans ce cas, il n'y en a pas foule de chanteurs d'opéra!
Faut peut etre pas exagérer...

Avatar du membre
meduse
Soprano
Soprano
Messages : 53
Enregistré le : 29 oct. 2004, 23:00

Message par meduse » 10 juil. 2006, 18:35

Josquin a écrit :tu ne dis pas qu'elle est nullissime mais tu dis que c'est une chanteuse de Mucic Hall et non d'opéra.
Dans ce cas, il n'y en a pas foule de chanteurs d'opéra!
Faut peut etre pas exagérer...
Mais peut-être que la vraie question est là justement, qu'est-ce que c'est pour toi un chanteur d'opéra, juste une jolie voix ?
Pour moi, l'opéra c'est la quête de la perfection, diction, prononciation, intelligence musicale, compréhension du texte, agilité, puissance vocale. La beauté du timbre, on peut l'avoir ou non, tout dépend si Dame Nature s'est montrée généreuse ou pas. Mais le reste, c'est du travail constant, qui parfois ne paie pas immédiatement, mais c'est quand même du travail, donc de l'humain, donc du possible.

Je vais même t'avouer que j'ai plus d'estime pour un excellent chanteur de variété ou de music hall qui fait correctement son métier (je n'en citerai que quelques uns Trenet, Piaf, Brel)que certains artistes lyriques qui se prétendent des dieux ou des déesses de l'opéra mais qui n'en ont ni l'humilité ni le talent (Gheorghui notamment) et qui parfois osent même se moquer de leur art par leur paresse et leur manque de sincérité.

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1414
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 10 juil. 2006, 18:50

Si on te suis, on arrive tout juste à faire 2 Bohème et trois Tosca dans une saison. Ce sera super, tu seras seul au milieu des VRAIS CONNAISSEURS et les places seront au alentour de 10 000?... le pied intégral!
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Avatar du membre
Maestro20
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 109
Enregistré le : 12 août 2005, 23:00
Contact :

Message par Maestro20 » 10 juil. 2006, 19:45

Il faut peu etre laisser le temps a Netrebko de murir ses roles et son interprétation, et je pense quelle sera a un moment forcer de le faire si n'est temps qui s'en occupe.
Pour répondre a Meduse, sans insister bien sur, pour Callas je suis evidement d'accord car elle rassemblait enormement de qualité pour l'opera, toutes pour certain peu pour d'autres (je fais parti de ce qui pense quelle les possaidaient toutes), en revanche pour Tebaldi je suis plus perplexe car si sa voix etait plus belle que celle de Callas son jeu sur scene restait assez sommaire mis a part certaine représentation, attention je la considere pour ma part comme une géante de cet art, mais attention a pas se fourvoyer soi même en affirmant qu'une chanteuse n'est que bonne pour le musichall.
En tout cas il te reste les disques... :wink:

Avatar du membre
meduse
Soprano
Soprano
Messages : 53
Enregistré le : 29 oct. 2004, 23:00

Message par meduse » 10 juil. 2006, 21:20

Tebaldi et Callas, à mon avis, avaient toutes deux une conception différente de l'opéra. Pour Tebaldi, l'émotion devait passer par le chant et par les mots (Toscanini si je ne m'abuse disait en parlant d'elle que c'était du récitatif chanté). Pour Callas, l'opéra c'était de l'art total, le théâtre, la musique, le chant tout était lié et tout devait servir le drame ou la comédie, c'est pourquoi sa gestuelle se devait d'être cohérente avec la musique et le chant, et rien (même la beauté du son) ne justifiait de compromettre cet équilibre.

Pour en revenir à Netrebko, j'ai le sentiment que sa propre conception de l'opéra se rapproche plus du music-hall que de l'opéra. Ses gestes comme l'a rappelé un odbien sont vides de sens, et ne collent pas au personnage.
En fait, à force de trop vouloir en faire, ça tombe à plat et ça ne ressemble plus à rien. Je reconnais aussi que sa voix est plutôt ronde et pleine, mais bon Dieu, pourquoi a-t-elle une aussi mauvaise diction ? Est-ce donc si difficile d'articuler ? Dans ce cas, comment voulez-vous qu'elle comprenne véritablement ce qu'elle chante si elle n'est pas capable de restituer un texte correctement ?

Netrebko par ailleurs n'est plus pour moi une débutante dans la mesure où elle chante au MET et que certains l'élèvent au rang de diva.
Aussi, quand elle confond Desdémone avec Mimi, et que ça ressemble à tout sauf à du Verdi et du Puccini, je me dis que son statut de diva est immérité, car elle ne devrait déjà ne plus faire ce genre d'erreur depuis longtemps.


Soit dit en passant, certains d'entre vous méprisent un peu vite les artistes de music-hall. Si on me demandait de choisir entre le talent de Judy Garland ou celui de Netrebko, je me proncerai en faveur de la première. Elles n'ont pas du tout le même répertoire, mais l'une met plus de coeur dans ce qu'elle fait que l'autre. Quoiqu'il en soit, je ne reprocherai jamais à un artiste d'avoir de petits moyens, mais de manquer de coeur à l'ouvrage et d'honnêteté, ça certainement.

Avatar du membre
Josquin
Ténor
Ténor
Messages : 886
Enregistré le : 25 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Josquin » 10 juil. 2006, 23:17

Mais personne méprise le music-hall !!(enfin je le pense)
C'est toi même qui lui donne un aspect péjoratif en disant que Netrebko fait du Music-Hall!
Autrement dit qu'elle fait du music-hall et n'arrive pas à faire de l'opéra.
C'est toi qui a dit ça!!

Pour ma part, j'adore la variété et vais voir en concert des gens comme Jonasz, Nougaro (enfin, il est désormais mort),etc.... et suis très loin de dénigrer cette musique.

C'est justement toi qui dénigre la variété, le music-hall,..., en disant que Netrebko se rapproche de cela.

Au contraire, elle est nulle dans ce répertoire mais c'est par ailleurs, une grande chanteuse d'opéra!! :D

Avatar du membre
meduse
Soprano
Soprano
Messages : 53
Enregistré le : 29 oct. 2004, 23:00

Message par meduse » 11 juil. 2006, 06:28

Je confirme que je ne suis méprisante ni envers Netrebko ni envers les artistes de musichall, mais envers son prétendu statut de diva. Mais puisque décidément, il est bien difficile de se faire comprendre surtout quand on sort des sentiers battus, je cède à vos désirs et ménage vos susceptibilités: Netrebko est une grande chanteuse d'opéra. Voilà qui satisfait tout le monde. Quant à moi, je me garderai bien à l'avenir de parler d'elle, car apparemment, s'il est permis pour certains odbiens de critiquer Caballé en la traitant presque de "demi-escroquerie' sur un autre fil, il ne faut pas semble-t-il toucher à la Netrebko.

Aussi, je m'autocensure. :tomato:

THE END

Avatar du membre
Tito
Messages : 18
Enregistré le : 07 août 2005, 23:00
Contact :

Message par Tito » 11 juil. 2006, 08:58

Bonjour,
Si je puis me permettre, "tous les goûts sont dans la nature", mais essayons de ne pas nous fâcher!
Bien sûr, on aime ou on n'aime pas Netrebko, c'est entendu. Idem pour Villazon ou Alagna, et tous les autres.
Pour ma part (mais ma modeste culture musicale fait que mon "accrochage" à tel ou tel interprète est très primaire, sans que je puisse toujours bien l'analyser), pour prendre un exemple, j'ai toujours adoré Callas et Corelli, que j'ai vus chacun une seule fois: à cette lointaine époque, le côté diva de la première s'étalait plus dans les journaux que la perception de son importance historique; le second était systématiquement démoli dans les critiques de disques de France Musique du dimanche (chant mal dégrossi, vulgaire etc), jusqu'à ce - quand il n'est plus venu en France! - qu'on lui reconnaisse sa place...- Tant pis, j'aimais beaucoup et j'aime toujours! Mais je comprends que mon voisin ne perçoive pas ces personnages de la même façon.
J'aime bien Netrebko, et trouve le DVD de sa Traviata de Salzbourg 2005 très beau. Elle est jolie (mais attention au poids) et me semble sympathique. Son côté 'made by DGG' cache certainement un travail personnel important, et ne gomme pas - heureusement - fragilités et faiblesses.
Encore une fois, le spectacle de Berlin était un show péri-foot; on aime ou on n'aime pas, OK; pour une fois que la TV faisait un effort, j'ai passé une bonne soirée, surtout sur la fin dont l'ambiance était communicative.
Il sera impossible de nous faire changer d'avis en douceur, les uns comme les autres, alors n'essayons pas, et profitons des bons moments qui passent... si vite.
Bonne journée!

ivopera
Alto
Alto
Messages : 348
Enregistré le : 31 oct. 2003, 00:00

Message par ivopera » 11 juil. 2006, 09:01

J'ai plutôt apprécié ce concert, en le prenant pour ce qu'il est, une grosse opération commerciale, sympatique, avec micro... et pas pour un récital de chant.

Je déteste Villazon en salle... ici je l'ai trouvé parfait : vivant, bete de scène...il me faisait pensé à l'acteur de la vie est belle. Elle n'était pas désagréable à entendre, un peu plus à regarder (je ne parle pas de son physique mais de ses mimiques à rendre jalouse Gheorghiu!!)

Pour moi le cloua été Domingo. Evidemment ce n'est plus la perfection mais quel chanteur exceptionnel... qui peut se targuer d'une telle maîtrise à son âge???? Je l'ai trouvé bluffant!!!!!

Répondre