Concert Domingo/Villazon/Netrebko, Berlin 07/07/06

Représentations
Répondre
Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3032
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 08 juil. 2006, 16:13

Ayant regardé le concert par à-coups, je ne vais pas faire un compte-rendu précis, mais tout de même dire que les morceaux que j'en ai vu m'ont beaucoup plus... C'était sans prétension et hautement festif.

Je n'avais jamais entendu Nebrebko en "direct live" et ai été déçue par rapport au battage médiatique fait sur son nom. J'ai simplement vu une jolie femme (mais moins glamour que sur les photos, évidemment !), dotée d'un timbre intéressant mais pas exceptionnel, et une technique qui m'a semblée un peu cafouillante et brouillonne. Par ailleurs, difficile de juger l'actrice dans ce type de condition... A revoir autrement, donc...

j'admets que Villazon a des défauts (mais qui n'en a pas...), mais quelle vie scénique, même en concert, et quel enthousiasme... si le timbre n'est pas un des plus mirifiques du circuit lyrique, c'est la globalité de son chant, ses qualités d'interprétations qui me font craquer et sa joie visible d'être là. Bref, il s'éclate et nous aussi...

Ravie de revoir Domingo en très grande forme...
Ce qui m'a beaucoup amusée, c'est que dans le Libiamo de fin, en ne regardant pas l'écran, j'ai eu un moment de flottement en ne différenciant pas les voix des deux ténors : les timbres, le vibrato, l'intensité étaient semblables... 2 secondes dans la Twilight Zone... !

Et en ce qui concerne ce genre de soirée, OUI, si c'est fait avec autant de générosité et d'enthousiasme, en rendant manifestement le public si heureux.
OUI à un opéra accessible à tous, et pas seulement un truc intello-chiant (souffrez pour vous considérer comme un être supérieurement intelligent, la Mortierisation des esprits est en marche !)
L'opéra, c'est aussi du FUN et un plaisir partagé. Ou en tout, cas cela le devrait...
A force de ne montrer que des captations casse-pieds, incompréhensibles et peu attractives, on va finir par ne pas renouveller le public. Et à ce stade, dans 20 ans, ce sera vraiment fini... et l'offre, ainsi que les salles, se réduisent assez comme cela de par le monde !!
On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre...

parisfredo
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 03 mai 2006, 23:00

Message par parisfredo » 08 juil. 2006, 17:08

mais entre ca plus les mises en scène de l'Onp ou de Berlin c'est déja finit , réveille toi , car les bobos qui remplissent bastille ou aix se lasseront vite dès qu'un nouveau genre sera porté aux nus par les médias .

Avatar du membre
Maestro20
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 109
Enregistré le : 12 août 2005, 23:00
Contact :

Message par Maestro20 » 08 juil. 2006, 20:49

Pour EdB et autres je partage votre avis, avant tout c'était qu'on nous offre un concert lyrique qui nous a rendu heureux, et ce n'etait vraiment pas aussi catastrophique qu'on veut bien le dire ou le faire croire...
Mais de toutes facon un grande partie des obédiens restent d'eternel insatisfaits alors tant pis pour eux...
et bravo a Meduse pour son grand moment de litterature... Elle a crue que petits passionnés que nous sommes, qu'on avaient confondrus le talent de Callas, Tebaldi, Price, et autre Caballé pour ma part, avec celui de Netrebko, nous appréciont seulement les artistes du moment qui sorte du lot voila tout, si nous pouvions rendre la vie a Callas nous le ferions evidement mais on ne le peut, ou redonné a Caballé sa voix du passé, mais sa aussi on ne le peut alors beh entre deux disques de Callas et Gencer, on prend du plaisir a voir Netrebko, Villazon ainsi que l'immense Placido Domingo.

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2688
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Message par dge » 08 juil. 2006, 21:19

meduse a écrit :AVERTISSEMENT, AMES SENSIBLES S'ABSTENIR!

en conclusion, bravo à Mme Netrebko pour la leçon de musique et de théâtre d'hier soir qui nous a été donnée à nous pauvres mélomanes, qui n'avons connu jusqu'à ce jour béni du 7 juillet 2006 que Callas, Tebaldi, Scotto, Cerquetti, Price (les deux), et qui avons cru, pauvres fous que nous sommes, que l'opéra était le plus accompli des arts puisqu'il réunissait la musique, le théâtre, la poésie, que tous ces innombrables compositeurs constituaient autant de chemins différents qui pouvaient mener au divin. Moi, qui croyais enfin en la puissance du Verbe. Je me trompais. :cry:
Est ce qu'il est possible d'écouter une cantatrice sans se référer sans cesse à Callas, Tebaldi.....Je suis suffisamment âgé pour me souvenir de tout ce qui se racontait à l'epoque sur ces dames, sur leurs défauts, leurs aigus......Attention donc à ne pas recommencer. Jugeons les jeunes chanteurs sur leurs qualités propres. Moi j'ai bien apprécié Netrebko, et pas seulement pour son physique (d'ailleurs hier je ne l'ai pas trouvée particulièrement à son avantage-- elle a sur ce plan beaucoup de concurrentes et prenons un peu de hauteur par rapport à la présentation que l'on fait de cette dame, elle mérite mieux que de ne parler que de son physique). Les conditions de ce concert ne permetent pas d'apporter des jugements définitifs.Ce que j'ai entendu me donne envie de l'entendre sur scène. A cette réserve près elle est sûrement une des cinq ou six soprani interessantes du moment. Pourvu qu'elle ne se brûle pas les ailes à cause du brouhaha médiatique fait autour d'elle. Il y a eu il y a qq années un cas un peu similaire avec Gorchakova (bien que celle ci n'ait pas les moyens de Netrebko)

Avatar du membre
mc06
Ténor
Ténor
Messages : 806
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00

Message par mc06 » 10 juil. 2006, 09:02

[quote="JdeB"]
Placido Domingo, immense de classe, de sincérité, de fraîcheur vocale, d'intensité m'a bouleversé. Il est plus beau que jamais.
quote]

Entirement d'accord !
Je trouve même qu'il a su éclipser les deux jeunes stars ...
Villazon était certes généreux (bien aimé la Danza )mais semble se relâcher vocalement .
Quant à Netrebko , elle m'a semblé comme intimidée , en retrait (même si ses puccini étaient d'une grande beauté notamment son o mio babbino caro ).

Une soirée bien agréable tout de même .

Montfort
Ténor
Ténor
Messages : 706
Enregistré le : 22 mai 2005, 23:00
Localisation : Paris XVI

Message par Montfort » 10 juil. 2006, 09:31

dge a écrit :
meduse a écrit :AVERTISSEMENT, AMES SENSIBLES S'ABSTENIR!

en conclusion, bravo à Mme Netrebko pour la leçon de musique et de théâtre d'hier soir qui nous a été donnée à nous pauvres mélomanes, qui n'avons connu jusqu'à ce jour béni du 7 juillet 2006 que Callas, Tebaldi, Scotto, Cerquetti, Price (les deux), et qui avons cru, pauvres fous que nous sommes, que l'opéra était le plus accompli des arts puisqu'il réunissait la musique, le théâtre, la poésie, que tous ces innombrables compositeurs constituaient autant de chemins différents qui pouvaient mener au divin. Moi, qui croyais enfin en la puissance du Verbe. Je me trompais. :cry:
Est ce qu'il est possible d'écouter une cantatrice sans se référer sans cesse à Callas, Tebaldi.....Je suis suffisamment âgé pour me souvenir de tout ce qui se racontait à l'epoque sur ces dames, sur leurs défauts, leurs aigus......Attention donc à ne pas recommencer. Jugeons les jeunes chanteurs sur leurs qualités propres. Moi j'ai bien apprécié Netrebko, et pas seulement pour son physique (d'ailleurs hier je ne l'ai pas trouvée particulièrement à son avantage--
elle a sur ce plan beaucoup de concurrentes et prenons un peu de hauteur par rapport à la présentation que l'on fait de cette dame, elle mérite mieux que de ne parler que de son physique)
. Les conditions de ce concert ne permetent pas d'apporter des jugements définitifs.Ce que j'ai entendu me donne envie de l'entendre sur scène. A cette réserve près elle est sûrement une des cinq ou six soprani interessantes du moment. Pourvu qu'elle ne se brûle pas les ailes à cause du brouhaha médiatique fait autour d'elle. Il y a eu il y a qq années un cas un peu similaire avec Gorchakova (bien que celle ci n'ait pas les moyens de Netrebko)

Il vaudrait mieux aussi éviter de parler de son intellect : j'ai en mémoire une longue interview d'elle dans "Opera News" : un monument de suffisance et de betise: ceci dit, on peut etre une parfaite gourde et une grande chanteuse : pour juger de ses qualités artistiques, j'attends le récital qu'elle donnera la saison prochaine au TCE, avec Rolando V. pour commencer à me former un jugement à son sujet.

Montfort
Eccomi alfine in Babilonia

Avatar du membre
HV
Alto
Alto
Messages : 295
Enregistré le : 21 juil. 2004, 23:00

Message par HV » 10 juil. 2006, 13:15

Concert assez plaisant à voir, surtout pour Domingo : remarquable de présence et de voix, très supérieur à ses 2 jeunes collègues.

J'ai trouvé Netrebko décevante, boudinée dans 2 robes aussi kitsch que sa perruque. Assez gauche face à l'aisance de Villazon, et vocalement sans éclat. Méconnaissable, quand on pense à sa remarquable Traviata de Salzburg.

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1558
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Message par Polyeucte » 10 juil. 2006, 13:24

Et bien j'ai été fort agréablement surpris pas la voix de Netrebko... je m'attendaus à pire vu les critiques que j'avais peu lire à son égard...
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
meduse
Soprano
Soprano
Messages : 53
Enregistré le : 29 oct. 2004, 23:00

Message par meduse » 10 juil. 2006, 17:46

Maestro20 a écrit :Pour EdB et autres je partage votre avis, avant tout c'était qu'on nous offre un concert lyrique qui nous a rendu heureux, et ce n'etait vraiment pas aussi catastrophique qu'on veut bien le dire ou le faire croire...
Mais de toutes facon un grande partie des obédiens restent d'eternel insatisfaits alors tant pis pour eux...
et bravo a Meduse pour son grand moment de litterature... Elle a crue que petits passionnés que nous sommes, qu'on avaient confondrus le talent de Callas, Tebaldi, Price, et autre Caballé pour ma part, avec celui de Netrebko, nous appréciont seulement les artistes du moment qui sorte du lot voila tout, si nous pouvions rendre la vie a Callas nous le ferions evidement mais on ne le peut, ou redonné a Caballé sa voix du passé, mais sa aussi on ne le peut alors beh entre deux disques de Callas et Gencer, on prend du plaisir a voir Netrebko, Villazon ainsi que l'immense Placido Domingo.
Je me doutais bien que mon post "âmes sensibles s'abstenir" ne laisserait pas certains odbiens indifférents. Cependant, je persiste et signe :

1) ce que je repproche à Netrebko, ce ne sont pas ses qualités vocales, car bien évidemment elle n'est pas obligée d'avoir le même potentiel vocal que Callas et Tebaldi. Ce que je lui reproche, c'est son manque de professionnalisme, son manque de générosité, d'authenticité dans ce qu'elle fait, ce qui n'est pas le cas chez Dessay, Ciofi, Antonnaci, Mula, Bartoli et Mattila. On peut parfaitement ne pas aimer la voix de Dessay, et des autres précitées, mais on ne peut leur reprocher leur manque d'intégrité. Il y a quelque chose de paresseux et de superficiel dans les interprétations de Netrebko.

2) en effet il n'est pas nécessaire d'être un prix nobel d'intelligence pour être chanteur d'opéra ou chanteur tout court, mais cependant il me semble indispensable d'être tout au moins un musicien, ce qui n'est pas le cas de Netrebko, qui me semble ne posséder aucune espèce de culture musicale.

3) il existe d'autres chanteuses que Netrebko, dont on ne parle jamais, Susan Neves formidable Abigaille , Hasmik Papian, très belle Norma et Elisabeth de Valois, Malin Hartelius, etc. Alors dites-moi pourquoi on ne parle jamais de ces artistes d'aujourd'hui, parce que Neves a des kilos en trop, Papian n'est plus une toute jeune fille, Hartelius n'a pas le physique de vamp d'Anna?

Pour conclure, je déclare que Netrebko s'apparente plus à une bonne artiste de music-hall qu'à une cantatrice. Elle a de la prestance et un assez joli timbre de voix mais pour moi c'est insuffisant pour me faire décoller de mon siège. J'admets que je suis peut-être le seul mélomane intégriste mais mes références restent Callas et Tebaldi. Du reste, les maisons de disques et les agents artistiques feraient mieux de parcourir tous les petits théâtres de province du monde entier afin de repérer le petit miracle vocal qui peut-être existe déjà plutôt que de miser sur Anna Netrebko.

Avatar du membre
Josquin
Ténor
Ténor
Messages : 886
Enregistré le : 25 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Josquin » 10 juil. 2006, 17:56

[quote="meduse
Pour conclure, je déclare que Netrebko s'apparente plus à une bonne artiste de music-hall qu'à une cantatrice. [/quote]

Franchement, il y en a vraiment qui se prennent pour je ne sais pas qui!!
ça me dépasse ces propos là!!

Répondre