Butterfly à Tours (compte-rendu)

Représentations
Répondre
Avatar du membre
Josquin
Ténor
Ténor
Messages : 886
Enregistré le : 25 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Butterfly à Tours (compte-rendu)

Message par Josquin » 28 janv. 2006, 13:39

J?ai assisté hier soir à la deuxième représentation de Madame Butterfly au Grand Théâtre de Tours :

Direction musicale : Jean-Yves Ossonce
Mise en scène : Alain Garichot
Décors : Denis Fruchaud
Costumes : Claude Masson
Lumières : Marc Delamézière
(éditions ricordi)


Cio-Cio-San : Sophie Fournier
Suzuki : Svetlana Lifar
Kate Pinkerton : Véronique Laumonier
La mère : Geneviève Nesprias
B.F. Pinkerton : Jean-Francis Monvoisin
Sharpless : Evgueniy Alexiev
Goro : Michael Bennett
Il Bonzo : Jean-Louis Mélet
Le Prince Yamadori : Michaël Chapeau


Orchestre Symphonique Région Centre - Tours
Ch?urs de l'Opéra de Tours (direction :Emmanuel Trenque)
Co-Production Opéra de Tours - Opéra de Rennes
Réalisée dans les ateliers du Grand Théâtre de Tours


Tours retrouvait cette production de Butterfly, déjà jouée ici durant la saison 2000-2001. Pas de grands changements si ce n?est qu?à part Cio-Cio-San, la distribution n?était pas la même.
La scène se déroulait donc dans un décor unique et très simple du début à la fin si ce n?est quelques accessoires qui changeait et surtout un très beau jeux de lumières. Bref, un décor plus que minimaliste pour une scénographie très belle. Si les ch?urs, bien que leur partie ne soit pas très importante dans cette ouvrage, font une seule apparition durant le premier acte et n?ont pas le loisir de s?exprimer sur le plan théâtral, en revanche la direction d?acteurs est soignée mais l?ensemble reste dépouillé et simpliste.

Sophie Fournier retrouvait le rôle titre après sa prestation ici même il y a 5 ans et à Rouen il y a quelques années. Plus qu?une bonne actrice, elle incarne le rôle à merveille, et est très émouvante, en revanche la voix semble posséder quelques défauts. Il manque la ligne de chant mais le gros bémol vient dans ses aigus, toujours trop bas. Je veux parler en particulier de l?ut du duo d?amour où elle lâche quasiment un si b (alors que lui fait l?ut) et surtout celui de son air du deuxième acte où elle fait un la au lieu du si b.

Jean-Francis Monvoisin n?as pas une voix magnifique mais elle est bien placée et le timbre est clair mais assez percutant. Mucicalement, il n?a rien à dire et scèniquement, si il arrive encore à être à peu près crédible, on a des doutes quand à son futur Roméo !

La grande satisfaction de la soirée se trouve dans les deux rôles de second plan.
Extraordinaire chanteur que sont Svetlana Lifar et Evgueniy Alexiev, tout les deux possédant un timbre magnifique et un physique adéquat. La première possède une voix puissante (qui lui permettra de chanter de grands rôles sur de grandes scènes), des graves magnifiques, et une belle musicalité. Enfin, elle incarne à merveille ce rôle. Le second campe également un super Sharpless , magnifique de timbre et de phrasé.

Michael Bennett possède une belle technique et apparaît scéniquement comme un très bon Goro, mais là voix n?est pas très agréable pour le spectateur.

Enfin, les petits rôles sont correctement assurés.

Jean-Yves Ossonce, contrairement à certaines fois, trouve en cette ouvrage une musique qu?il maîtrise bien et même si l?on voit qu?il n?arrive pas à faire sonner tout comme il l?entend, l?orchestre sonne bien.

Bref, une production plutôt belle avec de magnifiques choses et d?autres moins belles pour une musique qui reste toujours aussi sublime.

Avatar du membre
Barberine
Alto
Alto
Messages : 470
Enregistré le : 08 août 2004, 23:00
Localisation : Vaucresson (92)
Contact :

Re: Butterfly à Tours (compte-rendu)

Message par Barberine » 28 janv. 2006, 14:39

Josquin a écrit :La grande satisfaction de la soirée se trouve dans les deux rôles de second plan.
Extraordinaire chanteur que sont Svetlana Lifar et Evgueniy Alexiev, tout les deux possèdant un timbre magnifique et un physique adéquat. La première possède une voix puissante (qui lui permettra de chanter de grand rôle sur de grandes scène), des graves magnifiques, et une belle musicalité. Enfin, elle incarne à merveille ce rôle. Le second campe également un super Sharpless , magnifique de timbre et de phrasé.
Je ne suis pas étonnée pour Evgueniy Alexiev que j'avais nettement repéré dans le rôle d'Escamillo au Stade de France en 2003. Il mérite effectivement d'être apprécié.

Avatar du membre
Josquin
Ténor
Ténor
Messages : 886
Enregistré le : 25 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Josquin » 28 janv. 2006, 17:14

Moi aussi je l'avais vu au stade de France ainsi que dans Un Ballo in maschera et Don Carlo notamment.
En plus, c'est quelqu'un de très humble et très sympa!

Avatar du membre
Barberine
Alto
Alto
Messages : 470
Enregistré le : 08 août 2004, 23:00
Localisation : Vaucresson (92)
Contact :

Message par Barberine » 29 janv. 2006, 01:05

J'aimerais bien le revoir sur une scène ou une autre.

Avatar du membre
Josquin
Ténor
Ténor
Messages : 886
Enregistré le : 25 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Josquin » 02 févr. 2006, 17:37

J'y étais de nouveau hier pour la dernière.
Pas de grand changements, un peu de fatigue en plus.
Sophie Fournier était moins bien vocalement que vendredi mais toujours aussi émouvante. Monvoisin, fidèle à lui-même chante toutes les notes sans difficultés mais n'a rien à dire aussi bien musicalement que scèniquement. Cependant, les toujours excellents Sharpless d'Evegueniy Alexiev et Suzuki de Svetlana Lifar.

Ci-joint le lien de la critique du site Resmusica d'aujourd'hui :
http://www.resmusica.com/aff_articles.php3?num_art=2057

GayinParis
Messages : 47
Enregistré le : 02 févr. 2006, 00:00
Contact :

bravi

Message par GayinParis » 02 févr. 2006, 17:44

L'opéra de Tours donne vraiment des représentations de très haute qualité ! Celle-ci semble confirmer sa réputation !
C'est la 4e Madama Butterfly consécutive donnée en l'espace de trois mois en France (Metz, Paris, Bordeaux, Tours) : y aurait-il une raison particulière ?
Nous méritons toutes nos rencontres...

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: bravi

Message par doudou » 02 févr. 2006, 17:49

GayinParis a écrit :L'opéra de Tours donne vraiment des représentations de très haute qualité ! Celle-ci semble confirmer sa réputation !
C'est la 4e Madama Butterfly consécutive donnée en l'espace de trois mois en France (Metz, Paris, Bordeaux, Tours) : y aurait-il une raison particulière ?
Non Butterfly est un pilier du répertoire régulièrement donné un peu partout.
On veut la mort du ténor dont la grosse dame veut partager le sort.
Faites en mourir au moins un, et les deux si le coeur vous en dit.
Quant au baryton, il reste seul avec son deshonneur. (Monsieur Bluf à l\\\\\\\'Opéra)

Répondre