Wagner – Parsifal – Beermann/Bory – Capitole Toulouse – 01-02/2020

Représentations
DelBosco
Ténor
Ténor
Messages : 523
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Wagner – Parsifal – Beermann/Bory – Capitole Toulouse – 01-02/2020

Message par DelBosco » 30 janv. 2020, 18:25

kirby a écrit :
30 janv. 2020, 16:59
Enfin une grande Kundry française, après Crespin !!
Il y a eu Nadine Denize aussi, qui l'a chanté notamment à Garnier

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11227
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Wagner – Parsifal – Beermann/Bory – Capitole Toulouse – 01-02/2020

Message par Bernard C » 30 janv. 2020, 18:33

Ceci dit " la noblesse du chant" chez Kundry par quelque bout que je prenne cette expression je n'en vois aucun sens.

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11227
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Wagner – Parsifal – Beermann/Bory – Capitole Toulouse – 01-02/2020

Message par Bernard C » 30 janv. 2020, 18:52

Attention je ne dis pas que Kundry doit avoir un chant vulgaire , pas du tout.
C'est la difficulté du rôle.
Mais la noblesse du chant , non ; Kundry a précisément perdu toute distance , là est ce qu'elle porte indélébilement, proximité du Christ en croix , d' Amfortas , et des hommes qu'elle côtoie dans le rapport séduction-soumission- désir- violence- faute- expiation.....par tous les bouts elle est réduite par Wagner à ne jamais trouver la moindre hauteur , distance , symbolisation, élévation. Sa dignité est tout au long de l'oeuvre altérée.

C'est un des motifs qui au fil de l'âge , avec le pataquès mystico-verbeux m'éloigne de Parsifal, moi qui étais gaga de l'oeuvre.
Reste la musique

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11227
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Wagner – Parsifal – Beermann/Bory – Capitole Toulouse – 01-02/2020

Message par Bernard C » 30 janv. 2020, 18:59

DelBosco a écrit :
30 janv. 2020, 18:25
kirby a écrit :
30 janv. 2020, 16:59
Enfin une grande Kundry française, après Crespin !!
Il y a eu Nadine Denize aussi, qui l'a chanté notamment à Garnier
C'était pas vraiment dans ses cordes.

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
Philippes
Ténor
Ténor
Messages : 693
Enregistré le : 27 mars 2005, 00:00
Contact :

Re: Wagner – Parsifal – Beermann/Bory – Capitole Toulouse – 01-02/2020

Message par Philippes » 01 févr. 2020, 09:23

Je suis malheureusement moins emballé par ce Parsifal que Jean ou les critiques postées ici ou vues sur le net.
Je n'ai pas du tout aimé Sophie Koch en Kundry (c'est sans doute personnel vu l'enthousiasme général). Je n'en dirai pas plus ne voulant pas être désagréable, mais le duo Parsifal/Kundry a été pour moi une vraie torture, Nikolaï Schukoff manquant pour moi de nuances et son timbre perçant ne convenant pas à mes oreilles...
Plus de satisfaction avec le Gurnemanz de Peter Rose (mais on sent trop ses efforts pour articuler l'allemand parfaitement au détriment de l'incarnation, sans différenciation entre les 1er et 3ème actes) et de très bon comparses (de Klingsor aux chevaliers et filles fleurs)
La palme pour moi au merveilleux Matthias Goerne qui chante admirablement le rôle d'Amfortas sans histrionisme en en faisant sentir toutes les profondeurs et subtilités (et la scénographie de ses scènes est très belle (une sorte de marionnette portée par ses marionnettistes ou un exosquelette humain)

La direction de Frank met en avant le caractère de flot continu de la musique de Wagner (legato permanent, fusion des timbres, tempo plutôt lent (avec de curieuses accélérations un peu brutales), de belle façon au 1er acte, plus lourdement au 2ème acte et sans se hisser pour mon goût aux hauteurs métaphysiques du 3ème (un peu prosaïque pour dire vrai).

La mise en scène a été bien décrite par Jean : ce sont un peu des suites d'installations (au sens que donne à ce mot l'art contemporain) dans le style de Romeo Castellucci (toutes proportions gardées, ce que fait l'italien est d'une toute autre puissance). J'ai bien aimé la forêt du 1er acte qui apporte une certaine poésie (très décalquée de Castellucci). Le dévoilement du Graal complètement statique est en effet désolant. Le 2ème acte fonctionne relativement bien, mais le 3ème, au-delà du bel effet des lumières suspendues, est bien creux.

Désolé pour cette tonalité un peu négative (j'ai passé quand même une bonne soirée !) et rendez-vous vendredi prochain à Strasbourg !

Philippe

Avatar du membre
Snobinart
Basse
Basse
Messages : 2134
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00
Localisation : Paris 19
Contact :

Re: Wagner – Parsifal – Beermann/Bory – Capitole Toulouse – 01-02/2020

Message par Snobinart » 01 févr. 2020, 10:26

Je n'ai pas vu ni Toulouse ni Palerme (j'aurais du accepter d'y aller ce weekend avec cette affreuse météo parisienne) mais je ne crains que tu n'aies choisi le decrescendo Philippe...

Avatar du membre
kirby
Alto
Alto
Messages : 352
Enregistré le : 14 déc. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Re: Wagner – Parsifal – Beermann/Bory – Capitole Toulouse – 01-02/2020

Message par kirby » 01 févr. 2020, 11:55

J'ai vu ce Parsifal moi aussi hier soir avant celui du Rhin que j'irai voir à Mulhouse. Si je suis d'accord quant au timbre de schukoff je n'ai pas eu la même impression pour koch et rose. Peter rose différenciait bien son personnage entre le ton bienveillant puis coléreux du I et l'attitude désabusée du III. Quant à sophie Koch, c'est la première fois que son récit puis le duo ne me paraissent pas être un tunnel. La présence était incandescente et le timbre superbe, il se pourrait qu'elle ait trouvé le rôle de sa vie. Georne somptueux vocalement et vrai diseur sans grandiloquence.

Quant au spectacle, après avoir vu beaucoup de Parsifal, ce spectacle m'a beaucoup plu de par sa simplicité d'effet. C'est reposant...en tou cas quand on a vu beaucoup de Parsifal car sinon je comprends les spectateurs à qui une certaine imagerie manquait. En tout cas, pas de grottes de sang menstruel (Lyon), pas de secte qui boit le sang de gurnemanz (Berlin), pas de bondage (Bruxelles), pas de titurel nain (Paris), pas de Berlin année zéro etc...(même si tous ces spectacles avaient leurs qualité).

Gurnemanz dit "Ici le temps devient espace" et on aurait pu ajouter hier soir que de l'espace naissait la musique !!
J'ai aimé que tel le héros, le Graal ne puisse être vu que de façon indirecte par nos yeux de spectateurs laissant la musique combler l'impossibilité d'accéder à la vision sacrée. Au III, ce graal ouvrira l'immensité de l'espace dont les étoiles sympboliques finiront par tomber au pied du nouveau rédempteur. Au II le triangle de noirceur qui sépare les deux personnages sera franchi grâce à la lumière de la compréhension.

Le direction était dans l'esprit de celle Jordan à Bastille, privilégiant la montée progressive des Climax qu'un grand arc d'ensemble. L'orchestre était en tout cas somptueux, un des meilleurs orchestres de fosse d'Europe !!

Wagnermonomanie
Messages : 16
Enregistré le : 27 janv. 2020, 11:26

Re: Wagner – Parsifal – Beermann/Bory – Capitole Toulouse – 01-02/2020

Message par Wagnermonomanie » 01 mars 2020, 20:47

J'ai écouté hier, sur France musique la représentation du 26 janvier, J'attendais beaucoup de ce Parsifal et ma déception a été à la hauteur de mes attentes. N Schukoff: timbre pas très joli et à la limite de la justesse, S Koch très interprété mais vibrato laid, cris, manque de justesse, notes ratées, La fin du 2 éme acte est pénible. P Y Pruvot vibrato laid et timbre peu chantant, filles fleurs à la justesse approximative. Mais très heureuse surprise, P Rose excellent Gurnemanz et M Goerne très correct Amfortas, Bref tellement deçu que je viens de réécouter le 2 éme acte et une grande partie du 3éme, hélas !!

philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1480
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Wagner – Parsifal – Beermann/Bory – Capitole Toulouse – 01-02/2020

Message par philipppe » 01 mars 2020, 22:13

Wagnermonomanie a écrit :
01 mars 2020, 20:47
J'ai écouté hier, sur France musique la représentation du 26 janvier, J'attendais beaucoup de ce Parsifal et ma déception a été à la hauteur de mes attentes. N Schukoff: timbre pas très joli et à la limite de la justesse, S Koch très interprété mais vibrato laid, cris, manque de justesse, notes ratées, La fin du 2 éme acte est pénible. P Y Pruvot vibrato laid et timbre peu chantant, filles fleurs à la justesse approximative. Mais très heureuse surprise, P Rose excellent Gurnemanz et M Goerne très correct Amfortas, Bref tellement deçu que je viens de réécouter le 2 éme acte et une grande partie du 3éme, hélas !!
Même constat, Schukoff et Koch décevants en retransmission, un orchestre assez prosaïque par ailleurs ... gurnemnaz sans timbre en début de premier acte, plutôt mieux au troisième. L’éternel décalage salle/retransmission ou décalage

Wagnermonomanie
Messages : 16
Enregistré le : 27 janv. 2020, 11:26

Re: Wagner – Parsifal – Beermann/Bory – Capitole Toulouse – 01-02/2020

Message par Wagnermonomanie » 01 mars 2020, 22:36

Aprés réécoute du 1 er acte, tout à fait d'accord avec Philippe. Mais même "médiocrement" interprétré quel chef-d'oeuvre !

Répondre