Dvořák - Rusalka - Debus/McVicar - Toronto - 10/2019

Représentations
Avatar du membre
Snobinart
Basse
Basse
Messages : 2096
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00
Localisation : Paris 19
Contact :

Re: Dvořák - Rusalka - Debus/McVicar - Toronto - 10/2019

Message par Snobinart » 16 oct. 2019, 16:51

Je suis en retard, j’avais une itw sur le feu ;-)
Je pense qu’on en avait parlé à SFO quand on s’est croisés.

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10891
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Dvořák - Rusalka - Debus/McVicar - Toronto - 10/2019

Message par Bernard C » 16 oct. 2019, 16:54

Snobinart a écrit :
16 oct. 2019, 16:51
Je suis en retard, j’avais une itw sur le feu ;-)
Je pense qu’on en avait parlé à SFO quand on s’est croisés.
Bravo pour ton itview :kissing:

Bernard

ps tu as choisi de très belles photos, comme Anne Bolene et le Rossignol de Lepage.....
Aretha Franklin remplace Pavarotti dans Nessun Dorma
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
Snobinart
Basse
Basse
Messages : 2096
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00
Localisation : Paris 19
Contact :

Re: Dvořák - Rusalka - Debus/McVicar - Toronto - 10/2019

Message par Snobinart » 16 oct. 2019, 16:58

:oops:

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10891
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Dvořák - Rusalka - Debus/McVicar - Toronto - 10/2019

Message par Bernard C » 19 oct. 2019, 00:05

Lecture pré spectacle
Image

Bernard
Aretha Franklin remplace Pavarotti dans Nessun Dorma
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10891
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Dvořák - Rusalka - Debus/McVicar - Toronto - 10/2019

Message par Bernard C » 19 oct. 2019, 04:47

Représentation du 18/10/19

Radva phénoménale ce soir :

Image

Bernard
Aretha Franklin remplace Pavarotti dans Nessun Dorma
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10891
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Dvořák - Rusalka - Debus/McVicar - Toronto - 10/2019

Message par Bernard C » 21 oct. 2019, 21:27

Quelques mots sur cette représentation de Toronto

je ne vais pas m’appesantir sur cette magnifique mise en scène de McVicar .

Elle nous plonge dans un univers néo romantique , déjà quelque peu parnassien , si peu symbolique , et qui mène comme peu de mises en scènes de Rusalka rencontrées dans ces dernières décennies , au fond de la détresse portée par le mythe "construit" pour Dvorák par Kvapil .

Dans ces rets d'une forêt touffue et de branches qui menacent sans cesse d'enserrer une proie , se crée dans le premier acte l'univers fantastique où l'Ondin règne sur un étang omniprésent , sorte de flaque au pied d'une friche de barrage hydraulique comme abandonné . De ces entrelacs et des ces eaux fumeuses surgit ou disparaît l'énergie ; au dernier acte le monde s’assèche .
Monde des fantasmes , aussi bien des rêves de "lune d'argent" de l’héroïne romantique que monde des scènes érotiques d'un sabbat effréné .

Quand la nymphe rencontre le prince et affronte le silence , le théâtre s'ouvre sur le ventre du palais , opulente représentation des garde-mangers et des fourneaux , des entrailles et des farcis , des carcasses de bovins et des plumages de volailles ...avant d'être ébloui par la puissance des vanités : l'immense salle gothique à la façon de la salle des trophées du Château de François Ferdinand à Konopiště ( probablement cette évocation n'est pas sans " sous entendu " chez McVicar l’écossais ... tant sa lecture de Rusalka est sombre ; son prince sombre dans les eaux boueuses d'un étang glauque , Rusalka s'enfonce dans la nuit ....

C'est beau c'est terrifiant , c'est pas sans annoncer notre fin , et Rusalka qui tend ses bras , douloureusement muette vers les têtes empaillées de ces cerfs à grands bois qui un jour vinrent s'abreuver dans la fraîcheur de ses eaux claires ...( cf fin de l'acte 1)

Bien sûr cette mise en scène recèle d'incroyables subtilités et profondeurs .

La Rusalka de Radvanovsky ce n'est pas le moelleux de Renée ! Donc pas la peine de chercher ce qu'il n'y a pas à trouver .
Radva c'est un personnage autrement plus dense .
Dans cette mise en scène j'ai été récemment subjugué par Rachel Willis‐Sørensen qui est l'idéal naturel , actuel , d'une Rusalka évidente , géniale vocalement et par sa jeunesse immédiate . Nous serions tous des princes .

Radva ce soir fut phénoménale , c'est à dire une Rusalka qui ne nous fait pas croire à une Ondine qui ne saurait pas qu'elle va à sa perte .
C'est une Rusalka qui lorsqu’elle chante (mieux que JAMAIS je ne l'ai entendu sur aucune scène) Mĕsíčku na nebi hlubokém est appelée , on le sait , par la liberté , un désir brûlant bien plus que par un rêve .
Le jeu est fabuleux , Radva se dédouble , elle vacille , se raccroche , se love , rampe , frémit , tressaille , et alors la voix fait un silence dans la salle du Four Seasons comme on en entend rarement .
Tout le monde s’arrête de respirer pour essayer de tenir en apnée tout le long de cet infini legato et ces notes qui enflent et nous envahissent les vaisseaux et toute notre intimité .

Non nous ne sommes pas dans les voluptueuses volutes de miel enchanteresses de notre Renée , inoubliable Rusalka de nos plus jeunes années mais ici dans quelque chose qui va nous conduire vers beaucoup plus vrai et dur et habité .
Elle tient ça dans sa peau cette femme là .

Bernard
Aretha Franklin remplace Pavarotti dans Nessun Dorma
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10891
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Dvořák - Rusalka - Debus/McVicar - Toronto - 10/2019

Message par Bernard C » 21 oct. 2019, 21:45

Pour évocation
Hall des trophées à Konopiště :
Image

Bernard
Aretha Franklin remplace Pavarotti dans Nessun Dorma
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Markossipovitch
Alto
Alto
Messages : 422
Enregistré le : 05 août 2011, 23:00

Re: Dvořák - Rusalka - Debus/McVicar - Toronto - 10/2019

Message par Markossipovitch » 21 oct. 2019, 22:07

Wahou!
Merci, Bernard!

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10891
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Dvořák - Rusalka - Debus/McVicar - Toronto - 10/2019

Message par Bernard C » 22 oct. 2019, 13:20

Une vidéo

( Écouter cet extrait sur autre chose qu'un smartphone, prise de son médiocre et à regarder en grand écran pour une idée du climat du premier acte )

https://youtu.be/fJ54SWLC4HA

Bernard
Aretha Franklin remplace Pavarotti dans Nessun Dorma
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
Il prezzo
Ténor
Ténor
Messages : 656
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Dvořák - Rusalka - Debus/McVicar - Toronto - 10/2019

Message par Il prezzo » 23 oct. 2019, 09:13

Merci pour ce beau récit enfiévré d'une soirée qui devait être extraordinaire...en live.
Car effectivement ton extrait vu/entendu sur smartphone est plus discutable.
Personnellement je trouve que les Rusalka plus "crémeuse" (Renée !) ou aérienne (Benackova) correspondent mieux au personnage. Le timbre de Radvanovsky, que j'adore, et ses nuances, même magnifiques, ne peuvent rivaliser avec les sons filés de ces consoeurs.
Mais la mise en scène "littérale" que tu décris donne vraiment envie d'être vue.

Répondre