Massenet - Manon - Benini/Pelly- Metropolitan - 09/2019

Représentations
Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5280
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Massenet - Manon - Benini/Pelly- Metropolitan - 09/2019

Message par Loïs » 28 oct. 2019, 10:36

PlacidoCarrerotti a écrit :
27 oct. 2019, 14:15
Perso, je préfère la Manon de Massenet (je ne dois pas être le seul : 2.000e représentation à Favart en 1952)
L'écriture vocale du personnage l'explique : la fraîcheur de "je suis encore toute étourdie" campe le personnage dès son entrée; il s'agit d'une très jeune fille, sensuelle mais gardant encore un peu de l'acidité des fruits verts et qui se laisser perdre par son impossibilité de résister à la tentation de ce qui brille. On est forcément séduit et on a envie de la protéger (et tout cela cadre assez bien avec notre vision des perruques poudrées du siècle libertin et raffiné). Comment garder cette affectueuse indulgence face à un soprano qui doit nous déployer toutes les orgues vocales que requiert le "sola, perduta, abandonnata"? Pour le coup elle nous pète le fragile décor des cabinets Louis XV!
Par contre malgré l'air du rêve, je me demande si je ne préfère pas les des Grieux italien, follement amoureux et passionné.

Répondre