Rossini-Guillaume Tell-Rustioni/Kratzer-Lyon-10/2019

Représentations
muriel
Basse
Basse
Messages : 2940
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Rossini-Guillaume Tell-Rustioni/Kratzer-Lyon-10/2019

Message par muriel » 18 oct. 2019, 18:10

Sur toutes mes photos de saluts, il ne sourit pas

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13819
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rossini-Guillaume Tell-Rustioni/Kratzer-Lyon-10/2019

Message par HELENE ADAM » 18 oct. 2019, 18:32

muriel a écrit :
18 oct. 2019, 18:10
Sur toutes mes photos de saluts, il ne sourit pas
Il est peut-être encore dans son rôle... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
kirby
Alto
Alto
Messages : 316
Enregistré le : 14 déc. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Re: Rossini-Guillaume Tell-Rustioni/Kratzer-Lyon-10/2019

Message par kirby » 18 oct. 2019, 19:32

HELENE ADAM a écrit :
18 oct. 2019, 18:32
muriel a écrit :
18 oct. 2019, 18:10
Sur toutes mes photos de saluts, il ne sourit pas
Il est peut-être encore dans son rôle... :wink:
Probablement, et comme beaucoup d’artistes il doit juste se reprocher ce qui n’était pas parfait selon lui..

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6014
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Rossini-Guillaume Tell-Rustioni/Kratzer-Lyon-10/2019

Message par David-Opera » 18 oct. 2019, 20:09

Chacun interprète en fonction de ses propres émotions les apparences des autres.

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2936
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Rossini-Guillaume Tell-Rustioni/Kratzer-Lyon-10/2019

Message par raph13 » 19 oct. 2019, 15:48

wababelooba a écrit :
18 oct. 2019, 13:55
David-Opera a écrit :
16 oct. 2019, 18:02
muriel a écrit :
16 oct. 2019, 16:01
on a l'impression que Lyon a les moyens de se payer des metteurs en scène de renom, de grands chanteurs, sans parler de la qualité du choeur , de l'orchestre et du chef.
Je ne suis jamais allé à l'opéra de Marseille, mais, instinctivement, en regardant les noms des metteurs en scène (sauf exception, comme pour la Dame de Pique ms par Olivier Py), j'en ai une image franchouillarde assez datée qui ne m'a jamais attiré.

Lyon me semble plus viser le rayonnement international, et les exigences qui pèsent sur le personnel artistique et technique sont fortement soutenues. On voit aussi beaucoup de coproductions avec Aix et les pays germaniques.
C'est vrai que globalement , il n'y a pas photo .Sous Dorny ,et avec Rustioni , Lyon s'est hissé au premier rang des opéras français : programmation exigeante, qualité exceptionnelle de l'orchestre et du choeur quelles que soient les oeuvres, mises en scène intelligentes et innovantes , public bien plus large et mieux traité que celui de l'ONP, prix des places modérés. C'est vrai que les coprod avec Aix furent mémorables ( Le Rossignol , le Nez ...) , mais les réals de Pelly ( Viva la Mamma , ou le Roi Carotte) pour Lyon ont été des réussites toutes aussi brillantes. Sans parler de Warli, d'Honoré...
Cependant , là où Marseille excelle , c'est dans l'amour du bel canto. J'y ai entendu Pratt dans un Moïse , elle y revient pour des Puritains.
Et le public est là , vibrant , applaudissant, alors que Lyon n'a pas tout à fait les codes .
Pratt c’était dans Semiramide
C’était Massis dans Moise :)
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

wababelooba
Baryton
Baryton
Messages : 1008
Enregistré le : 30 déc. 2009, 00:00
Contact :

Re: Rossini-Guillaume Tell-Rustioni/Kratzer-Lyon-10/2019

Message par wababelooba » 19 oct. 2019, 23:58

By Jove ! Je m'ai planté !!!!
Comme quoi il ne faudrait pas permettre à des gens d'un âge certain d'intervenir dans les forums.
Sinon , les errata pleuvent .
Merci de cette précision , Raph 13 . A propos , vas tu entendre Pratt dans les Puritains ?

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2936
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Rossini-Guillaume Tell-Rustioni/Kratzer-Lyon-10/2019

Message par raph13 » 20 oct. 2019, 00:30

wababelooba a écrit :
19 oct. 2019, 23:58
By Jove ! Je m'ai planté !!!!
Comme quoi il ne faudrait pas permettre à des gens d'un âge certain d'intervenir dans les forums.
Sinon , les errata pleuvent .
Merci de cette précision , Raph 13 . A propos , vas tu entendre Pratt dans les Puritains ?
J’y serai le 3 novembre :)
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
Loge Arythme
Soprano
Soprano
Messages : 71
Enregistré le : 08 juil. 2019, 17:31

Re: Rossini-Guillaume Tell-Rustioni/Kratzer-Lyon-10/2019

Message par Loge Arythme » 23 oct. 2019, 13:54

Vu à Lyon le 13/10 . D'accord avec toutes les critiques élogieuses qui précèdent . Très beau spectacle . Très belle lecture de l’œuvre , originale et éclairante . Très belles interprétations . L'interprétation musicologique de la mise en scène (l'ancienne musique (italienne) menacée par la « grosse cavalerie » romantique (allemande) à venir) , est évidemment très pertinente , mais paraît moins évidente pour le spectateur lambda que je suis , qu'une interprétation du type « nos crayons seront plus forts que vos kalash » , où les crayons sont les instruments , et les kalashs sont les battes et les clubs . Et l'image finale de Jemmy échangeant son violon pour le chapeau des tortionnaires fait penser à : « ..Ami, dit l'enfant grec, dit l'enfant aux yeux bleus, Je veux de la poudre et des balles... (Victor Hugo, Les Orientales, 1829) » , poème composé en réponse aux massacres de 1822 , des Grecs par les Ottomans . Considérant que le livret est de 1826 , la partition de 1827 , l’œuvre créée en 1829 , l'analogie Grecs c/ Ottomans et Suisses c/ Autrichiens s'impose d'elle-même . Dans Guillaume Tell , le mal est chassé , mais dans l'Histoire, il se reproduit . Ces rapprochements rendent la proposition de Kratzer encore plus pertinente à mes yeux .

wababelooba
Baryton
Baryton
Messages : 1008
Enregistré le : 30 déc. 2009, 00:00
Contact :

Re: Rossini-Guillaume Tell-Rustioni/Kratzer-Lyon-10/2019

Message par wababelooba » 24 oct. 2019, 11:55

-N'oublions pas qu'une des oeuvres précédentes pour Paris était : Le Siège de Corinthe ( d'après le Maometto Secundo).

-La lecture " musicologoique " que j'ai donnée a un avantage : Elle donne une clé pour l'inexplicable "silence" de Rossini après son Tell ( Gioacchino
n'avait alors que 36 ans, et depuis une quinzaine d'années il reignait en maître absolu sur toutes les scènes d'opéra)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6014
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Rossini-Guillaume Tell-Rustioni/Kratzer-Lyon-10/2019

Message par David-Opera » 24 oct. 2019, 12:00

Siège de Corinthe qui fut joué à Lyon en 2001, également, mais dans une version scénique dont j'ai peu de souvenirs, et qui ne m'avait pas plu.

Répondre