Rameau- Les Indes galantes- Alarcon/Cogitore- ONP- 09 & 10/2019

Représentations
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5479
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Rameau- Les Indes galantes- Alarcon/Cogitore- ONP- 09 & 10/2019

Message par micaela » 30 sept. 2019, 23:05

Marie-Aude Roux se trompe : la vidéo de Cogitore n'use certes pas de couleurs vives, mais elle n'est pas en noir et blanc.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

houppelande
Ténor
Ténor
Messages : 742
Enregistré le : 01 juil. 2011, 23:00

Re: Rameau- Les Indes galantes- Alarcon/Cogitore- ONP- 09 & 10/2019

Message par houppelande » 01 oct. 2019, 07:51

musetta a écrit :
30 sept. 2019, 22:20
Un spectacle sympathique et vraiment léger dans tous les sens du terme, qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable (vu à la création au Chatelet puis revu en vidéo). Intéressant du point de vue de la mise en scène, assez fourre-tout pour la danse (il n'y avait pas que du hip hop), qui était selon moi beaucoup moins adaptée à la musique qu'ici. C'était tout à fait du Montalvo-Hervieu, mais pas trop du Rameau. Au moins avaient-ils le mérite de placer la danse au centre.
Tu as raison, c'était au Châtelet et non à Garnier. Mais moi, au contraire, j'en gardé un souvenir très vif du spectacle et trouvé qu'il y avait une véritable harmonie entre le hip-hop, les autres danses et la musique de Rameau. En revanche, le hip-hop était considéré juste comme une danse et non comme l'expression d'un monde moderne plaqué sur Rameau.

Piersen
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 139
Enregistré le : 10 oct. 2017, 09:04
Localisation : Paris

Re: Rameau- Les Indes galantes- Alarcon/Cogitore- ONP- 09 & 10/2019

Message par Piersen » 01 oct. 2019, 12:21

musetta a écrit :
30 sept. 2019, 22:16
Bizarre, ça fait plusieurs fois que je lis qu'il n'y a pas de danse en dehors des deux -formidables- morceaux de bravoure des Incas et des Sauvages, alors qu'il y en a du début à la fin de l'opéra. Un public et des critiques qui se satisfont de productions de Rameau sans aucune danse, mais décident qu'il n'y en a pas alors qu'ils en ont sous les yeux pendant 3h20. Ou alors ils considèrent que ce type de danses n'en est pas, alors qu'ils le disent franchement.

J'ajoute que la vidéo de la 3è scène n'a rien à voir avec ce que l'on voit sur scène à la fin du spectacle, bien plus abouti
Il est loin d'y avoir de la danse du début à la fin du spectacle, malheureusement... C'est même un des reproche qu'on peut faire à cette production, notamment vu la manière dont ce spectacle a été "vendu".
Il y a de la danse au début, et à la fin, surtout ( la chaconne n'est d'ailleurs pas dansée mais dévolue aux saluts...). Mais de nombreuses musiques de danse ne sont pas dansées.
Et à ces moments là il ne se passe pas grand chose sur scène, ou alors lentement, par de lents déplacements d'éléments de décor voire des choristes ou figurants/danseurs, qui justement ne dansent pas. Il y a parfois des postures ou mouvements qui ponctuent certaines parties, mais les moments vraiment dansés/chorégraphiques sont peu nombreux. D'où le reproche de statisme qui peut effectivement être fait.

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2627
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Rameau – Les Indes galantes – Alarcón/Cogitore – ONP – 09 & 10/2019

Message par Efemere » 01 oct. 2019, 14:14

J'ai assisté à la troisième représentation (30 sept.) et je n'ai pas du tout été sensible à la proposition. Je m'y suis fortement ennuyée la plupart du temps, mais peu importe, j'essaie de ne retenir que les éléments positifs à mes yeux et oreilles, qui ont été Jodie Devos, certains danseurs (dont celui évoluant pendant l'air de Phani) et le moment de Krump lors des Sauvages.

Pour une fois que j'entendais une musette en vrai, dommage, il m'a semblé que ça sonnait faux.


Image

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13839
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rameau- Les Indes galantes- Alarcon/Cogitore- ONP- 09 & 10/2019

Message par HELENE ADAM » 01 oct. 2019, 16:41

paco a écrit :
28 sept. 2019, 20:02
David-Opera a écrit :
28 sept. 2019, 17:25
Plusieurs millions de vues, mais le lien avec l'augmentation des ventes et la modification partielle du profil des publics n'est pas quantifié.
J'ai vérifié : 470 000 pour les Indes galantes pour ce qui concerne le canal Youtube de la 3e scène. "Plusieurs millions" me semblait exagéré ;-)
Ce qui ne diminue pas la performance : 470 000 pour du "classique" c'est très bien ! :D
+1
Et le compteur grimpe vite ! On en est déjà à presque 480 000 aujourd'hui. :wink:
Effectivement une partie du public pas forcément addict à l'opéra comme nous, s'est passionné pour l'expérience et fait circuler cette vidéo. Cela rajeunit singulièrement Rameau également !
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14510
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Rameau- Les Indes galantes- Alarcon/Cogitore- ONP- 09 & 10/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 01 oct. 2019, 16:47

HELENE ADAM a écrit :
01 oct. 2019, 16:41
paco a écrit :
28 sept. 2019, 20:02
David-Opera a écrit :
28 sept. 2019, 17:25
Plusieurs millions de vues, mais le lien avec l'augmentation des ventes et la modification partielle du profil des publics n'est pas quantifié.
J'ai vérifié : 470 000 pour les Indes galantes pour ce qui concerne le canal Youtube de la 3e scène. "Plusieurs millions" me semblait exagéré ;-)
Ce qui ne diminue pas la performance : 470 000 pour du "classique" c'est très bien ! :D
+1
Et le compteur grimpe vite ! On en est déjà à presque 480 000 aujourd'hui. :wink:
Effectivement une partie du public pas forcément addict à l'opéra comme nous, s'est passionné pour l'expérience et fait circuler cette vidéo. Cela rajeunit singulièrement Rameau également !
Est-ce que ça a dopé les abonnements ?
Parce que le renouvellement du public, c'est pas un fusil à un coup.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13839
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rameau- Les Indes galantes- Alarcon/Cogitore- ONP- 09 & 10/2019

Message par HELENE ADAM » 01 oct. 2019, 16:53

PlacidoCarrerotti a écrit :
01 oct. 2019, 16:47
HELENE ADAM a écrit :
01 oct. 2019, 16:41
paco a écrit :
28 sept. 2019, 20:02
David-Opera a écrit :
28 sept. 2019, 17:25
Plusieurs millions de vues, mais le lien avec l'augmentation des ventes et la modification partielle du profil des publics n'est pas quantifié.
J'ai vérifié : 470 000 pour les Indes galantes pour ce qui concerne le canal Youtube de la 3e scène. "Plusieurs millions" me semblait exagéré ;-)
Ce qui ne diminue pas la performance : 470 000 pour du "classique" c'est très bien ! :D
+1
Et le compteur grimpe vite ! On en est déjà à presque 480 000 aujourd'hui. :wink:
Effectivement une partie du public pas forcément addict à l'opéra comme nous, s'est passionné pour l'expérience et fait circuler cette vidéo. Cela rajeunit singulièrement Rameau également !
Est-ce que ça a dopé les abonnements ?
Parce que le renouvellement du public, c'est pas un fusil à un coup.
je n'en sais rien mais il n'y a pas d'automatisme à mon avis. Il faudra voir d'ailleurs si l'engouement pour ce "trailer" sur Youtube entraine un enthousiasme équivalent pour les représentations dans leur totalité ou si cela reste surtout le fait de ce fameux air des "sauvages" (par ailleurs assez génial) de Rameau, surtout quand il est chorégraphiquement aussi intelligemment accompagné.
Pour ceux qui auront visionné la nouvelle série de Canal Plus (dont je parlais plus haut) "les Sauvages" qui sort au même moment, l'utilisation de ce fameux thème de Rameau, est là aussi, assez géniale en rapport avec les thèmes de la Série. Non seulement c'est un air qui revient sans cesse au cours des péripéties mais en plus, l'un des héros (et pas n'importe lequel) a choisi cette partition pour passer une audition à l'auditorium de Radio France.
Une bien étrange modernité pour Mr Rameau en rapport là aussi avec la jeunesse des "quartiers"... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2627
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Rameau – Les Indes galantes – Alarcón/Cogitore – ONP – 09 & 10/2019

Message par Efemere » 01 oct. 2019, 17:22

Hier soir, au 2e Balcon, j'ai eu l'impression qu'il n'y avait pas de jeunes, alors que les soirs avec 10 % de réduction sur les prix, il y en a plus, m'a-t-il semblé. À l'entracte, j'ai rencontré des connaissances ayant emmené une ado qui était venue pour la danse ; la pauvre, elle s'ennuyait à mourir et voulait partir.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6030
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Rameau – Les Indes galantes – Alarcón/Cogitore – ONP – 09 & 10/2019

Message par David-Opera » 01 oct. 2019, 17:57

Efemere a écrit :
01 oct. 2019, 17:22
j'ai rencontré des connaissances ayant emmené une ado qui était venue pour la danse ; la pauvre, elle s'ennuyait à mourir et voulait partir.
Mais c'était probablement aussi quelqu'un qui n'était pas sensible à cette musique, et la danse n'est pas là non plus pour palier à l'insensibilité musicale.

Avatar du membre
Snobinart
Basse
Basse
Messages : 2112
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00
Localisation : Paris 19
Contact :

Re: Rameau- Les Indes galantes- Alarcon/Cogitore- ONP- 09 & 10/2019

Message par Snobinart » 02 oct. 2019, 12:55

Hier soir j'ai compris en relisant la distribution que rien de tout cela n'aurait été possible sans l'adjonction d'un dramaturge musical pour aider le le chef d'orchestre en plus du dramaturge associé au metteur au scène. J'ai compris pourquoi les Bausch ou Schechter dans Orphée à Paris et Londres étaient si médiocres. Quel dommage qu'une subite envie d'un campari spritz et d'une glace au yaourt m'ait éloigné de la Bastille à l'entracte.

Verrouillé