Leoncavallo/Mascagni-Pagliacci/Cavalliera Rusticana-L.Viotti/Carsen-Amsterdam-09/2019

Représentations
Répondre
Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1786
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Leoncavallo/Mascagni-Pagliacci/Cavalliera Rusticana-L.Viotti/Carsen-Amsterdam-09/2019

Message par Hiero von Stierkopf » 22 sept. 2019, 21:14

paco a écrit :
22 sept. 2019, 20:50

- curieusement, pour Cavalleria les 3 premiers rangs sont occupés par de vrais spectateurs et non plus le choeur. D'où viennent-ils ? Ont-ils pris des places juste pour Cavalleria ? Ce ne sont pas des replacements d'entracte car j'ai clairement vu qu'ils avaient un billet avec le numéro du fauteuil concerné. Enigme ...
J'étais assis au rang 4 et j'ai eu l'impression qu'il s'agissait d'invités du DNO potentiellement replacés.
Une amie qui y était hier m'a confirmé qu'il y avait notamment des étudiants en conservatoire de musique aux NL.

En tout cas, je reste bluffé par l'attitude des choeurs avant le début de Pagliacci. Bien que prévenu, j'ai eu des doutes tant ils jouaient parfaitement la comédie.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French !

paco
Basse
Basse
Messages : 9149
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Leoncavallo/Mascagni-Pagliacci/Cavalliera Rusticana-L.Viotti/Carsen-Amsterdam-09/2019

Message par paco » 22 sept. 2019, 22:25

Hiero von Stierkopf a écrit :
22 sept. 2019, 21:14
paco a écrit :
22 sept. 2019, 20:50

- curieusement, pour Cavalleria les 3 premiers rangs sont occupés par de vrais spectateurs et non plus le choeur. D'où viennent-ils ? Ont-ils pris des places juste pour Cavalleria ? Ce ne sont pas des replacements d'entracte car j'ai clairement vu qu'ils avaient un billet avec le numéro du fauteuil concerné. Enigme ...
J'étais assis au rang 4 et j'ai eu l'impression qu'il s'agissait d'invités du DNO potentiellement replacés.
Une amie qui y était hier m'a confirmé qu'il y avait notamment des étudiants en conservatoire de musique aux NL.
En effet hier c'était moyenne d'âge lycée. Maintenant je comprends mieux.

enrico75
Baryton
Baryton
Messages : 1175
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Leoncavallo/Mascagni-Pagliacci/Cavalliera Rusticana-L.Viotti/Carsen-Amsterdam-09/2019

Message par enrico75 » 22 sept. 2019, 22:44

paco a écrit :
22 sept. 2019, 20:50


Concernant Viotti je suis plus partagé. L'orchestre est extraordinaire évidemment, mais tous les orchestres qui défilent au Nationale Opera sont superlatifs, je pense que même une vache pourrait les diriger le résultat serait de toute façon miraculeux. J'aime beaucoup le fait qu'il ose des parti-pris, comme cet Intermezzo de Cavalleria pris larghissimo, étirant le tempo pour rendre les phrases encore plus envoûtantes. Ou encore comme le Brindisi du même Cavalleria, pris à un tempo absolument délirant. Toutes sortes de licences que j'adore (mais qui auraient surement été méchamment sanctionnées par le loggione de la Scala tant elles s'éloignent de la tradition). Il dirige également Pagliacci avec une excellente tension du début à la fin. Bref, beaucoup de très bonnes choses et une personnalité incontestable!
En revanche, je trouve que sa battue manque de nerf, de ce "balzo" indispensable dans l'opéra italien, cette pulsation nerveuse qui m'a manqué plus d'une fois hier soir (et du coup je comprends les critiques de sa Carmen à l'ONP - que je n'ai pas vue-, qualifiée par certains de soporifique). Bref, hier ce fut magnifique, mais le même chef avec un orchestre plus moyen, comme par exemple celui du ROH, je ne suis pas certain que le résultat aurait été aussi entrainant.

Moi j'ai entendu un Philharmonique Neerlandais souvent apathique dans Wagner en particulier,la j 'ai trouvé l'orchestre transfiguré avec une"pèche" d'enfer et qui manifestement prenait du plaisir à jouer avec ce chef.

paco
Basse
Basse
Messages : 9149
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Leoncavallo/Mascagni-Pagliacci/Cavalliera Rusticana-L.Viotti/Carsen-Amsterdam-09/2019

Message par paco » 23 sept. 2019, 22:34

Hiero von Stierkopf a écrit :
22 sept. 2019, 21:14
En tout cas, je reste bluffé par l'attitude des choeurs avant le début de Pagliacci. Bien que prévenu, j'ai eu des doutes tant ils jouaient parfaitement la comédie.
Oui ils sont excellents. Et c'est là tout le talent habituel de Carsen, qui sait vraiment très bien manier les ensembles. Je me souviens de sa Turandot à Anvers, clairement le 1er acte le plus spectaculaire que j'aie vu en termes de mouvements de masses. Inégalé depuis.

De façon générale, sa mise en scène de Pagliacci est une réussite totale : direction d'acteurs très fine, beaucoup d'idées, du rythme, de la tension dramatique. On sent que cet opéra l'a inspiré. Dommage qu'il ait ensuite perdu l'inspiration pour Cavalleria : sans doute s'est-il piégé lui-même à vouloir absolument garder le même concept et le même décor pour les deux oeuvres. Comme le dit Placido, seul Michieletto y est parvenu, la quasi totalité des autres metteurs en scène y a laissé des plumes. Ce sont vraiment deux opéras différents, qu'il est artificiel de vouloir absolument "unifier" en un concept unique.

paco
Basse
Basse
Messages : 9149
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Leoncavallo/Mascagni-Pagliacci/Cavalliera Rusticana-L.Viotti/Carsen-Amsterdam-09/2019

Message par paco » 20 oct. 2019, 00:29

enrico75 a écrit :
12 sept. 2019, 11:07
Mattia Olivieri (mais quand lui donnera t'on des rôles à sa mesure :mrgreen: )
ça y est, enfin ! : Don Giovanni au Sferisterio de Macerata l'été prochain. Il a été vite, Luca PIsaroni a attendu 15 ans avant que les directeurs de casting daignent comprendre qu'il n'était pas qu'un bouffon, Olivieri aura eu plus de chance, il ne sera même pas passé par la case Masetto avant d'accéder au rôle-titre !

enrico75
Baryton
Baryton
Messages : 1175
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Leoncavallo/Mascagni-Pagliacci/Cavalliera Rusticana-L.Viotti/Carsen-Amsterdam-09/2019

Message par enrico75 » 20 oct. 2019, 06:23

paco a écrit :
20 oct. 2019, 00:29
enrico75 a écrit :
12 sept. 2019, 11:07
Mattia Olivieri (mais quand lui donnera t'on des rôles à sa mesure :mrgreen: )
ça y est, enfin ! : Don Giovanni au Sferisterio de Macerata l'été prochain. Il a été vite, Luca PIsaroni a attendu 15 ans avant que les directeurs de casting daignent comprendre qu'il n'était pas qu'un bouffon, Olivieri aura eu plus de chance, il ne sera même pas passé par la case Masetto avant d'accéder au rôle-titre !
+1 :D :D

Répondre