Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Représentations
Répondre
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9260
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par jerome » 08 sept. 2019, 14:26

dongio a écrit :
08 sept. 2019, 14:14
un Camarena princier(je choque si je dis que je le préfère à Florez?).
On est deux! Camarena a des moyens vocaux beaucoup plus beaux que ceux de Florez dont l'émission vocale est tout de même fortement nasalisée. De surcroit Camarena déploie son aigu et son suraigu avec une facilité déconcertante et ce, bien davantage que Florez.

operakohler
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 179
Enregistré le : 21 févr. 2008, 00:00
Localisation : paris
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par operakohler » 08 sept. 2019, 14:46

Moi également. J'avais entendu Camarena dans sonnambula en 2010 et gardé le souvenir d'une belle voix un tout petit peu nasillarde. Elle a évoluée et hier je n'ai plus eu du tout cette impression. Là ou Florez lui est supérieur c'est sur l'aisance sur scène. Camarena reste un peu emprunté.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14512
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 08 sept. 2019, 15:22

David-Opera a écrit :
08 sept. 2019, 13:35
Ce commentaire est un encouragement absolu pour Elsa Dreisig.
Elle a été suffisamment applaudie par le public, qui lui a fait un très bon accueil, pour relativiser ces propos.
Personnellement, je trouverais « criminel » de l’encourager dans cette erreur de répertoire.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

titoschipa
Alto
Alto
Messages : 352
Enregistré le : 12 juin 2018, 20:56

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par titoschipa » 08 sept. 2019, 15:27

J’y étais aussi hier soir.
Dreisig moins catastrophique que je ne le craignais après avoir entendu sa Manon à Zurich il y a quelques mois. Cela dit le rôle n’est pas pour elle ( je parie que l’on ne parlera plus d’elle dans deux ans). Rebeka serait idéale à mon avis ; j’ai entendu Peretyatko à Gênes avant son passage à vide: joli, plus juste que Dreisig mais trop léger.
Camarena excellent ,inutile que j’en rajoute. Testé insupportablement gris et visiblement à la peine (qui donc le programme ??). Frizza bien meilleur que ce que j’ai lu ci-dessus et motivant bien son orchestre (j’etais au premier rang). Rien à voir avec le bruyant et routinier M.Sutherland.
Golovateko très bon mais un peu monolithique comme tous ces jeunes chanteurs russes.
Bref j’y allais à reculons ( donc risquais pas d’être déçu par Dreisig) et suis rentré heureux d.avoir retrouvé ce chef-d’œuvre

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9260
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par jerome » 08 sept. 2019, 15:35

titoschipa a écrit :
08 sept. 2019, 15:27
Rien à voir avec le bruyant et routinier M.Sutherland.
Oui ça c'est une réputation que certains aiment à entretenir pour de mauvaises raisons mais qui est complètement infondée! Monsieur Frizza dans ces Puritani n'arrive pas une seconde à la cheville d'un Bonynge qui maîtrisait ce répertoire comme personne et qui lui rendait pleinement justice par une direction forte, architecturée et énergique, tout le contraire de l'eau tiède servie par Frizza!

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14512
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 08 sept. 2019, 16:06

jerome a écrit :
08 sept. 2019, 15:35
titoschipa a écrit :
08 sept. 2019, 15:27
Rien à voir avec le bruyant et routinier M.Sutherland.
Oui ça c'est une réputation que certains aiment à entretenir pour de mauvaises raisons mais qui est complètement infondée! Monsieur Frizza dans ces Puritani n'arrive pas une seconde à la cheville d'un Bonynge qui maîtrisait ce répertoire comme personne et qui lui rendait pleinement justice par une direction forte, architecturée et énergique, tout le contraire de l'eau tiède servie par Frizza!
+ 1000 !!!
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

dessoles
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 217
Enregistré le : 07 nov. 2004, 00:00

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par dessoles » 08 sept. 2019, 23:39

J ai un souvenir extraordinaire des Puritains de Barcelone avec un camarena extraterrestre(contre fa réussi......et bissé...) et une pretty yende a l unisson.....le peu que j ai entendu de Dreysig n'a rien avoir! ......ou est le belcanto? je pense qu'elle se perd dans ce répertoire dont elle n'a ni la voix, ni les notes, ni le rythme....

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6035
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par David-Opera » 09 sept. 2019, 06:45

Malheureusement, Pretty Yende n'était pas marquante dans le rôle de Lucia à Bastille il y a 3 ans et son personnage manquait de force, mais c'était bien chanté. Elle s'en est bien mieux sorti dans Don Pasquale à Garnier l'année dernière, l’acoustique de la salle lui convenant parfaitement.

Elsa Dreisig, elle, sait faire vivre un personnage telle Elvira dans Bastille, et je pense aussi que c'est pour cette capacité à prendre vocalement possession de la salle, en y ajoutant une réelle incarnation, que l'on peut éventuellement discuter, qu'elle se justifie pleinement dans I Puritani.

Ensuite, on peut critiquer la pertinence d'avoir monter Les Puritains à Bastille dans une scénographie aussi ouverte.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14512
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 09 sept. 2019, 07:17

jerome a écrit :
08 sept. 2019, 14:26
dongio a écrit :
08 sept. 2019, 14:14
un Camarena princier(je choque si je dis que je le préfère à Florez?).
On est deux! Camarena a des moyens vocaux beaucoup plus beaux que ceux de Florez dont l'émission vocale est tout de même fortement nasalisée. De surcroit Camarena déploie son aigu et son suraigu avec une facilité déconcertante et ce, bien davantage que Florez.
+1

J’adore Florez, mais je ne l’ai jamais entendu très à l’aise sur scène dans ce rôle qu’il chante assez peu.
Tout va bien à l’acte I, mais après sa cavatine de l’acte III, assez centrale, c’est comme s’il avait du mal à remonter sa voix pour atteindre les aigus du duo (de même dans Rigoletto, il n’arrive plus à sortir le ré de la cabalette).
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9260
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par jerome » 09 sept. 2019, 08:51

David-Opera a écrit :
09 sept. 2019, 06:45
Elsa Dreisig, elle, sait faire vivre un personnage telle Elvira dans Bastille, et je pense aussi que c'est pour cette capacité à prendre vocalement possession de la salle, en y ajoutant une réelle incarnation, que l'on peut éventuellement discuter, qu'elle se justifie pleinement dans I Puritani.
Mais arrête donc de raconter des conneries! Ce rôle là dans ce répertoire là doit être appréhendé par la critique prioritairement en fonction de critères vocaux, techniques et stylistiques ainsi que dans un contexte musical où l'œuvre est pleinement respectée (c'est à dire sans coupures!). Et ensuite l'incarnation scénique arrive comme la cerise sur le gâteau! Mais certainement pas l'inverse!
Toi tu la trouves formidable uniquement parce que ton copain Lissner l'y a programmée et elle aurait chié sur scène que tu aurais trouvé le moyen de le justifier! La même prestation sous le mandat de Joël n'aurait certainement pas rencontré ton adhésion!
Non! Ni techniquement ni stylistiquement Mme Dreisig n'a été adéquate dans ce que j'ai entendu, point barre!
Et elle aura beau donner des interviews toutes plus présomptueuses les unes que les autres et recevoir de ta part un satisfecit d'intelligence, il n'en demeure pas moins vrai qu'en l'état actuel des choses, elle n'est pas faite pour ce répertoire et qu'à vouloir persister à faire la grenouille ... elle ira dans le mur! Et quand elle y sera, tu permettras que je revienne t'en causer!

Répondre