Verdi - Nabucco - Rustioni - vc - Lyon/TCE - 11/2018

Représentations
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14312
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par HELENE ADAM » 10 nov. 2018, 00:14

Bernard C a écrit :
10 nov. 2018, 00:06
Oui mais il n'a craqué qu'à la toute fin.
Bien peu s'en sont rendu compte

Chanteur magnifique.
Bernard
oui tout à fait mais il en avait l'air tout marri et montrait sa gorge pour s'excuser tandis que Rustioni le réconfortait. Pas sympa le refus de l'annonce...
Pour le reste j'ai trouvé globalement la soirée extraordinaire et le chef très inspiré...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11265
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par Bernard C » 10 nov. 2018, 00:16

Disons la vérité.
Si Pirozzi fait une démonstration de son instrument impressionnant elle n'a pas les moyens du cantabile belcantiste du II.
Cette prestation , véritable performance , laisse froid même si on admire .

Bernard
COVID-19 , point de vue : https://m.youtube.com/watch?v=zyyESPxJsqM&noapp=1
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1335
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par philopera » 10 nov. 2018, 00:25

Bernard C a écrit :
10 nov. 2018, 00:16
Disons la vérité.
Si Pirozzi fait une démonstration de son instrument impressionnant elle n'a pas les moyens du cantabile belcantiste du II.
Cette prestation , véritable performance , laisse froid même si on admire .

Bernard
Pareil...admiration absolue pour la performance et pour l instrument mais son chant me laisse de marbre. Ce n est pas très gênant pour un rôle comme Abigaille .D'ailleurs il est peu probable que je me déplace pour l entendre dans autre chose...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14312
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par HELENE ADAM » 10 nov. 2018, 00:34

Moi elle m'a scotché toute la première partie de l'opéra où elle dominait le plateau dans tous les sens du terme alors que le baryton Amartuvshin Enkhbat se chauffait un peu, gardant encore un timbre mat un peu relativisé face à la voix percutante de Pirozzi. Elle ne se contente pas d'envoyer des aigus qui déménagent, elle est aussi parfaitement capable de douceurs dans la voix et son interprétation ne manque pas de subtilité, moi elle m'a profondément touchée.
Ensuite Enkhbat s'est déployé, enhardi, pour nous donner une deuxième partie de rêve, de vrai chanteur verdien avec ses legato, ses lignes de chant parfaitement tenues, un timbre beaucoup plus brillant et une performance en tous points idéales.
On souhaite le réentendre souvent... (Rigoletto ?)
Je reviendrai sur les autres voix qui n'ont pas démérité loin de là notamment la basse Riccardo Zanellato, en effet, et Martin Hässler, Erika Baikoff et Grégoire Mour, moins Giordano terne à son habitude et Fénéna (Shkoza) dont je n'aimais pas trop le vibrato, mais je crois qu'au bout du bout, une bonne partie de la réussite de cette soirée tient à la baguette de Rustioni, à la subtilité de sa direction, aux couleurs incroyables qu'il donne à cette partition, à la valorisation des instruments et à sa capacité à respecter voire couver ses chanteurs.
Un Nabuccho rajeuni.... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7270
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par MariaStuarda » 10 nov. 2018, 00:36

HELENE ADAM a écrit :
10 nov. 2018, 00:34
Moi elle m'a scotché toute la première partie de l'opéra où elle dominait le plateau dans tous les sens du terme alors que le baryton Amartuvshin Enkhbat se chauffait un peu, gardant encore un timbre mat un peu relativisé face à la voix percutante de Pirozzi. Elle ne se contente pas d'envoyer des aigus qui déménagent, elle est aussi parfaitement capable de douceurs dans la voix et son interprétation ne manque pas de subtilité, moi elle m'a profondément touchée.
Ensuite Enkhbat s'est déployé, enhardi, pour nous donner une deuxième partie de rêve, de vrai chanteur verdier avec ses legato, ses lignes de chant parfaitement tenues, un timbre beaucoup plus brillant et une performance en tous points idéales.
On souhaite le réentendre souvent... (Rigoletto ?)
Je reviendrai sur les autres voix qui n'ont pas démérité loin de là notamment la basse en effet (moins Giordano terne à son habitude et Fénéna dont je n'aimais pas trop le vibrato) mais je crois qu'au bout du bout, une bonne partie de la réussite de cette soirée tient à la baguette de Rustioni, à la subtilité de sa direction, aux couleurs incroyables qu'il donne à cette partition, à la valorisation des instruments et à sa capacité à respecter voire couver ses chanteurs.
Un Nabuccho rajeuni.... :wink:
Pareil !

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1335
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par philopera » 10 nov. 2018, 11:05

HELENE ADAM a écrit :
10 nov. 2018, 00:34
Moi elle m'a scotché toute la première partie de l'opéra où elle dominait le plateau dans tous les sens du terme alors que le baryton Amartuvshin Enkhbat se chauffait un peu, gardant encore un timbre mat un peu relativisé face à la voix percutante de Pirozzi. Elle ne se contente pas d'envoyer des aigus qui déménagent, elle est aussi parfaitement capable de douceurs dans la voix et son interprétation ne manque pas de subtilité, moi elle m'a profondément touchée.
Ben encore heureux qu elle ait adouci sa voix sur "Anch'io" !!! Il faut quand même reconnaitre que si on enlève à cette chanteuse ses aigus spectaculaires et qui valent le deplacement le reste de la voix n est pas inoubliable

srourours
Ténor
Ténor
Messages : 769
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52
Localisation : LYON

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par srourours » 10 nov. 2018, 11:23

Enfin quand même, elle s'engage avec une telle franchise, une telle honnêteté dans un rôle aux difficultés inouïes avec panache. Elle relève le défi et comment! Ce n'est pas un rôle à "belle voix ", mais oui il faut les aigus tranchants, et pour ma part je trouve qu'elle se tire très bien des parties belcantistes.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7270
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par MariaStuarda » 10 nov. 2018, 11:29

J’adore comment certains arrivent à faire la fine bouche sur des prestations pareilles.
Je réécoute son grand air et j’aimerai juste qu’on me dise qui fait ça aujourd’hui ..,

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1335
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par philopera » 10 nov. 2018, 11:39

MariaStuarda a écrit :
10 nov. 2018, 11:29
J’adore comment certains arrivent à faire la fine bouche sur des prestations pareilles.
Je réécoute son grand air et j’aimerai juste qu’on me dise qui fait ça aujourd’hui ..,
Pas de soucis pour dire que c est la meilleure Abigaille du moment voire des 20 dernières années...et après ?

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7270
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi- Nabucco - Rustioni, vc- Lyon et TCE- 11/2018

Message par MariaStuarda » 10 nov. 2018, 11:45

philopera a écrit :
10 nov. 2018, 11:39
MariaStuarda a écrit :
10 nov. 2018, 11:29
J’adore comment certains arrivent à faire la fine bouche sur des prestations pareilles.
Je réécoute son grand air et j’aimerai juste qu’on me dise qui fait ça aujourd’hui ..,
Pas de soucis pour dire que c est la meilleure Abigaille du moment voire des 20 dernières années...et après ?
Ben déjà reconnaître ça, c’est un préalable intéressant :) sachant que, depuis hier soir, on lit pas mal de jérémiades sur ODB.

Répondre