Page 3 sur 3

Re: Verdi- La Traviata – Petrou/Rambert – Capitole Toulouse – 09-10 / 2018

Posté : 09 déc. 2018, 00:08
par PlacidoCarrerotti
offenbach a écrit :
28 oct. 2018, 16:37
PlacidoCarrerotti a écrit :
28 oct. 2018, 16:03
HELENE ADAM a écrit :
28 oct. 2018, 15:21
jerome a écrit :
27 oct. 2018, 15:55
Quant à Mme Hartig, c'est une semi-Violetta comme toute la planète en regorge: timbre pas exceptionnel, vocalises soit prudentissimes soit carrément ratées (Désolé Madame mais on ne vocalise pas comme on picore!) ce qui signifie qu'elle n'est pas en mesure d'assurer brillamment le 1er acte et puis des aigus certes mieux venus que ceux de son ténor de partenaire mais enfin on est loin de ce qu'on est en droit d'attendre! Sans remonter à des références absolues validées par le temps, une comparaison avec une titulaire absolument contemporaine comme l'est actuellement Kurzak s'avère très cruelle pour Hartig qui ne peut pas prétendre jouer dans la même cour que ce soit, techniquement, vocalement et émotionnellement parlant!
J'ai vu Hartig (en retransmission) avant Kurzak (en salle) et je dois dire que, tout en étant par nature un peu moins sévère, la différence entre les deux ressemble à ce que tu évoques.... :wink:
Hartig n’est-elle pas prévue dans les Puritains à l’ONP ? 8O
C'est Elsa Dreisig, il me semble (même si ça m'étonne tout autant).
Après cet impossible Boccanegra, je me dis : mais quel serait le TARÉ qui aurait eu l’idée ABSURDE SAUGRENUE de la programmer en Elvira ?!?