Elektra à la Bastille

Représentations
abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par abaris » 20 juin 2005, 10:26

David-Opera a écrit :J'ai posté en un éclair mes commentaires hier soir, et ce matin je relis l'ensemble de ce fil : et bien je vois que cela a saigné ce week-end! :lol:

A la fin de la représentation samedi, ceux qui avaient aimé (comme moi) tentaient de contre-balancer ceux qui n'avaient pas du tout aimé (il faisait un peu pitié le metteur en scène tout de même).

Pourtant Elektra est justement fait pour aller trop loin!
Je ne vois pas quoi d'autre attendre qu'une laideur extrême et je ne vois pas comment on peut être vicéralement touché si les yeux sont à un seul moment divertis par un élément de charme sur scène.

Et je pense qu'il y a eu de la retenue (voir la scène de meurtre vue à la répétition qui introduisait l'oeuvre maintenant supprimée).
Oui, ce fil de discussion est bien saignant. Malgré quelques attaques personnelles dont on se serait bien passé, tout cela est très intéressant, plus que le spectacle lui-même.:death:

La précision que tu donnes sur la scène coupée ne fait que confirmer nos arguments sur le caractère inepte de cette production. :jason2:

Je ne partage pas tes arguments sur la laideur qui devrait soit-disant être associée à cette oeuvre.

Le problème de cette production, c'est que si les yeux n'étaient pas touchés , les oreilles ne l'étaient pas forcément non plus. C'est quand même une production sans une Elektra digne de ce nom pour cause de délabrement vocal avancé.
Quant à cet Oreste indigne....

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 20 juin 2005, 10:30

Je n'ai pas vu ni entendu cette production mais il semble bien y avoir des problèmes récurrents de distribution sous cette direction, avec des chanteurs dont la voix est "passée" ou mal adaptée : D. Upshaw, A. Silja, etc ... Est-ce que cela arrivait déjà sous Gall ? Je n'ai pas de souvenir précis de ce type, mais je ne voyais pas tous les spectacles non plus ..

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5692
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Message par David-Opera » 20 juin 2005, 10:32

D'accord sur Oreste, mais son rôle est vocalement mineur.
Je m'attendais à un orchestre beaucoup plus sonore! il n'y a personne pour me dire s'il l'on pouvait le jouer plus intense encore?

abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par abaris » 20 juin 2005, 10:36

David-Opera a écrit :D'accord sur Oreste, mais son rôle est vocalement mineur.
Je m'attendais à un orchestre beaucoup plus sonore! il n'y a personne pour me dire s'il l'on pouvait le jouer plus intense encore?
Je suis d'accord, même si sur le moment j'ai été satisfait. C'est vrai que cette oeuvre peut être jouée de façon plus incandescente, surtout avec une formation de cette qualité.

Avatar du membre
lyricomaniaque
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 198
Enregistré le : 16 févr. 2004, 00:00

Message par lyricomaniaque » 20 juin 2005, 10:40

Sur les distributions de l'ère Morier, ce spectacle donne une clé : Polaski, Hadley, c'est du copinage !!! Ces deux chanteurs ont fait les baux jours de Salzbourg sous l'ère Gégé... Pour ce qui est des chanteurs russes indigents dont la saison a accumulé les noms, j'avais émis l'hypothèse d'un échnge de bons procédés pour avoir Gergiev à la baguette.

Enfin, rien que des arguments artistiques !

Polaski programmée en 2007-2008 pour l'Ariane de Dukas ? Pourquoi pa en 2022 pour la Brünnhilde du "Götterdämmerung" en alternance avec Abigaïlle ???

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 20 juin 2005, 10:45

Ce n'est quand même pas du pur copinage ! Faut pas exagérer... Je n'ai jamais été fan de Deborah Polaski mais elle a quand même chanté Brünnhilde à Bayreuth et à l'Opéra de Vienne, elle a enregistré Elektra pour le disque, Le Monde de la Musique a qualifié son Elektra d'historique...

Le rôle du ténor dans Elektra, ce n'est quand même pas grand chose et Jerry Hadley est un chanteur très connu. Il a enregistré pour les grandes maisons de disques les rôles principaux de Faust, la Flûte enchantée, La Bohème, Candide...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21178
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 20 juin 2005, 10:48

j'imagine assez mal aussi Polaski dans Ariane de Dukas où le sens de la prosodie française est capital.
Brunet eût été excellente.
J'espère que la conseillère artistique allemande de Gégé qui fait 75 % des dsitrib' n'aura pas la riche idée de rivaliser sur son propre terrain, celui de l'hermétisme hideux, avec la production de Ruth Bergaus vue au Châtelet il y a 15 ans avec F. Pollet dans le rôle-titre.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 20 juin 2005, 10:49

G.Mortier s'en fout un peu de la prosodie française !

Avatar du membre
lyricomaniaque
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 198
Enregistré le : 16 févr. 2004, 00:00

Message par lyricomaniaque » 20 juin 2005, 10:52

Ce n'est quand même pas du pur copinage ! Faut pas exagérer... Je n'ai jamais été fan de Deborah Polaski mais elle a quand même chanté Brünnhilde à Bayreuth et à l'Opéra de Vienne, elle a enregistré Elektra pour le disque, Le Monde de la Musique a qualifié son Elektra d'historique...

Le rôle du ténor dans Elektra, ce n'est quand même pas grand chose et Jerry Hadley est un chanteur très connu. Il a enregistré pour les grandes maisons de disques les rôles principaux de Faust, la Flûte enchantée, La Bohème, Candide...
Mais si ! Polaski a donné de nombruses preuves de son talent dans le passé - et j'ai e beaux souvenirs avec elle ; J; Hadley a donné, y compris à Paris, de fort belles illsutrations de son talent. Mais c'était dans un passé plus ou moins lointains, leur état vocal devant à présent leur interdire à tous deux l'accès à des scènes aussi importantes que l'ONP ! À moins d'être en odeur de sainteté avec certains directeurs complaisants...

Quant à leurs disques... Depuis quand l'enregsitrement garantit-il la qualité d'un artiste ? Foster-Jenkins aussi a enregistré... Certains des disques cités sont ainsi très mauvais !

Tous les directeurs ont leurs artistes fétiches ; mais Karpo à Marseille copinait avec les Van Dam, Bumbry, Rysanek, Wixell, Kabaïwanska, Aragall, etc... Gall copinait avec Ramey, etc... Dis-moi qui tu fréquentes...

Avatar du membre
spooky1812
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 20 janv. 2005, 00:00

Message par spooky1812 » 20 juin 2005, 10:55

J'ai juste une question sur le point de vu beauté ou laideur:
Que penseé-vous de la mise en scène et film de Götz Friederich sur Elektra avec Rysanek? Je trouve encore plus laid et violent à mon goût, et l'une des servantes au début se fait bien fouetté et battre !!!!!!

Répondre