Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Représentations
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13300
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par HELENE ADAM » 04 févr. 2016, 09:28

MariaStuarda a écrit :
Ingrid a écrit :Représentation du 3 février : (...) Alvarez catastrophique, vocalement et son jeu d'acteur (mais le dernier n'est pas neuf). Je pensais qu'il ne finirait pas la représentation, mais cela m’étonnera s'il pourra finir cette série. Si j'y pense qu'il est prévu dans Tosca pour la saison à venir avec Harteros... Espérons que cette méforme est passagère ; encore dans Adriana Lecouvreur il y a moins qu'un an je l'ai bien aimé.
Catastrophique ???
J'avoues que je suis un peu surpris de l'extrémité des termes employés sur Alvarez.
Des ténors catastrophiques j'en ai entendu (et il n'y pas si longtemps) et ça n'était vraiment pas de cet ordre là ...
je vois à qui tu penses et de ce point de vue, c'est sûr qu'on ne parle pas des mêmes problèmes du tout. Marcelo Alvarez ne s'en tire pas mal dans la première partie (quoique ce ne soit pas franchement le beau phrasé dont il a été capable dans d'autres rôles, beaucoup de ses phrases sont hachées et les notes non tenues mais c'est acceptable). Mais Manrico a son "grand rôle" dans la deuxième partie. Son "Di quella pira" est raté (pour la deuxième pire que pour la première apparemment), passons, c'est déjà problématique mais son "Ah, si, ben mio" l'est également et du coup, ce contraste entre les deux, ce Manrico qui passe d'un air mélancolique à un air dramatique, disparait carrément du Trovatore. Les qualités superlatives (et plus encore) des autres peuvent faire oublier ou relativiser ce raté, mais, moi, je trouve que c'est dommage....
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

muriel
Basse
Basse
Messages : 2915
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par muriel » 04 févr. 2016, 09:42

Alvarez a été magnfique avec son timbre sublime, ses nuances incroyables et sa très grande musicalité
A si ben mio superbe
Di quella pira totaleent raté, parti à 200 à l'heure plus vite que l'orchestre, sans la reprise et un aigu final tronqué
Immense prestation de Tézier, il n' y a pas de mots pour décrire la beauté du chant et l'èmotion ressentie

muriel
Basse
Basse
Messages : 2915
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par muriel » 04 févr. 2016, 09:50

PlacidoCarrerotti a écrit :J'ai trouvé la représentation d'hier (la deuxième) encore meilleure que la première (pas d'impression de fausseté chez AN) en revanche, "la pira" m'a semblé encore plus ratée avec un Alvarez qui essaie de prendre de l'avance sur l'orchestre pour préparer ses notes. Dur ...

Et quel dommage de couper toutes les reprises quand on a Netrebko sous la main.
justesse limite quand même, toujours sur le fil
Son seul défaut,...avec une articulation des mots brouillonne
sinon, elle est exceptionnelle, grande musicienne et interprète très généreuse

i

Avatar du membre
Dapertutto
Baryton
Baryton
Messages : 1306
Enregistré le : 08 janv. 2006, 00:00
Localisation : Paris, 18
Contact :

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par Dapertutto » 04 févr. 2016, 09:57

J'y étais hier soir j'ai passé un grand moment vraiment!

Netrebko est pour moi juste parfaite. J'aurais beaucoup de mal à tout écrire tant tout est parfait. Je peux vous dire que des larmes ont coulé lors de son grand air! La dernière soprano que j'ai vu maîtriser et servir à ce point un rôle c'était Fleming dans Arabella.

Pour Alvarez oui La Pira est ratée, mais le reste, quel reste! Je me suis régalé de bout en bout, acte I et II impeccable, A si ben mio rien à redire pour ma part, un art des nuances du phrasé et quelle émotion au IV! Il peut rater la Pira autant qu'il veut, à ce compte je veux bien y retourner. Et puis il faut dire qu'à l'instar d'Alagna le timbre n'a pas beaucoup pris de rides. Enfin il y a cette musicalité au service du personnage qui fait que même mauvais acteur son personnage est là.

Et c'est peut-être le seul bémol que je mettrait à Tézier. Dire qu'il ne bouge pas c'est faux lui n'est pas statique mais son chant l'est. C'est superbe de bout en bout, puissant légèrement grossi par endroit mais il sert magistralement la partition... comme il aurait pu en servir une autre. Franchement entre son Enrico de Lucia et son Luna quelle différence? Le personnage méchant est le même, alors qu'on pourrait tellement en dire sur la folie amoureuse de Luna (il est prêt à laisser partir 2 fois son rival pour Leonore, il défit Dieu lui même pour l'empêcher d'entrer au couvent). Là j'ai pas senti grand chose.

Enfin Semenchuk est impressionnante mais va falloir attendre un peu avant de la comparer à Cossotto... Certes c'est phénoménal du grave à l'aigu, mais il y a pas mal de fausseté dans l'air d'entrée. Gros point positif également pour Tagliavini absolument parfait.

Pour la mise en scène c'est pas bon, c'est même moche, mais rien ne choque le déroulement de l'histoire. Mais ça serait bien un jour qu'on évite de montrer systématiquement des nazis pour expliquer qui c'est les méchants! "Tu l'as vu le masque à gaz et la démarche militaire avec l'uniforme gris, ça te rappelle bien les nazis, c'est bien parce que justement c'est des méchants!".

Un trouvère excellent pour ma part deux trois truc à redire mais franchement une soirée vraiment réussie, quel pied!
"Dis papa! Tu peux mettre la poupée qui chante?"

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7271
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par MariaStuarda » 04 févr. 2016, 10:13

Je préfère ce que je lis dans ces derniers CR sur Alvarez à savoir, c'est vrai un "di quelle pira" raté mais de très beaux passages par ailleurs.
Ce qui donc au bout du compte ne justifie aucunement l'adjectif catastrophique.
Bref ...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13300
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par HELENE ADAM » 04 févr. 2016, 10:25

MariaStuarda a écrit :Je préfère ce que je lis dans ces derniers CR sur Alvarez à savoir, c'est vrai un "di quelle pira" raté mais de très beaux passages par ailleurs.
Ce qui donc au bout du compte ne justifie aucunement l'adjectif catastrophique.
Bref ...
Non, je crois que les perceptions ont été plus différenciées que ça (Muriel a aimé son "Ah, si , ben mio", moi pas du tout (et d'autres non plus il faut remonter le fil), je ne lui ai trouvé aucun legato et une voix très usée par moment, phrasés très hachés) mais nous n'étions pas à la même séance.
Sans doute, faut-il ajouter que la différence de "niveau de qualité", AMHA, entre lui et les trois autres, soulignaient les insuffisances du ténor qui ne paraissait pas au sommet de sa forme vocale non plus.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 8749
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par paco » 04 févr. 2016, 10:44

J'y suis aussi retourné hier soir. Dommage que le public ait été un peu endormi et passif comparé à dimanche (sans doute le vent glacial qui sévissait dehors a-t-il un peu engourdi les mains des spectateurs), il a manqué ce petit truc d'électricité et de communion avec le public qui avait fait de la Première une soirée exceptionnelle.
Ceci étant, j'ai personnellement trouvé Alvarez bien meilleur que dimanche. Non pas pour la Pira, mais pour Ah si ben mio, bien mieux phrasé et plus varié dans les couleurs. Je suis assez d'accord avec MariaStuarda : il est clairement en déclin mais on ne peut parler de catastrophe, en tous cas hier soir c'était acceptable.
Concernant la Pira, puisqu'il réussit les gruppetti plutôt bien et que visiblement l'aigu le traumatise, pourquoi ne pas simplement chanter la version sans contre-ut, mais avec la reprise et les variations ? Domingo au ROH et Licitra à la Scala ont su montrer que cette version pouvait avoir un certain panache et je pense que l'Alvarez d'aujourd'hui y serait bien plus à son avantage que dans la version traditionnelle tronquée

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14295
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par PlacidoCarrerotti » 04 févr. 2016, 10:50

paco a écrit : Concernant la Pira, puisqu'il réussit les gruppetti plutôt bien et que visiblement l'aigu le traumatise, pourquoi ne pas simplement chanter la version sans contre-ut
Mais c'est ce qu'il fait ! :mrgreen:
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
Oylandoy
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 997
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Contact :

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par Oylandoy » 04 févr. 2016, 11:28

MariaStuarda a écrit :Je préfère ce que je lis dans ces derniers CR sur Alvarez à savoir, c'est vrai un "di quelle pira" raté mais de très beaux passages par ailleurs.
Ce qui donc au bout du compte ne justifie aucunement l'adjectif catastrophique.
Bref ...
Bien d'accord
la mélodie est immorale
Nietzsche

paco
Basse
Basse
Messages : 8749
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par paco » 04 févr. 2016, 11:31

PlacidoCarrerotti a écrit :
paco a écrit : Concernant la Pira, puisqu'il réussit les gruppetti plutôt bien et que visiblement l'aigu le traumatise, pourquoi ne pas simplement chanter la version sans contre-ut
Mais c'est ce qu'il fait ! :mrgreen:
Toi tu n'en loupes pas une... :lol:
Au fait, hier soir j'ai enfin entendu à quel moment tout descend d'un demi-ton, c'est assez bien foutu

Répondre