Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Représentations
abfab
Alto
Alto
Messages : 376
Enregistré le : 09 janv. 2008, 00:00

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par abfab » 01 févr. 2016, 17:57

HELENE ADAM a écrit :Quant à Yusif, je suis une des rares à l'avoir entendu pour de vrai, cela me permet de juger de ses prestations (en précisant qu'il a peut-être progressé mais que jusqu'à présent... :cry: )
Tu l'as entendu une fois à Versailles pour un concert sonorisé, non ? C'est ça pour juger de ses prestations à venir dans un répertoire différent ?

Au final, pour l'instant le seul à l'avoir entendu "en vrai" et dans le Trouvère en a déjà fait la critique au début de ce fil et évidemment tout en étant loin d'être dithyrambique, il n'en dit en définitive pas autant de mal que ce que tu pourrais penser.
On n'en dira pas autant du Manrico de Yusif Eyvazov, colosse placide et piètre acteur qui, suite à la révélation morbide de sa mère au 2ème, prononce les mots "Quale orror!" comme s'il disait "peux tu me passer le sel"...
Il s'anime quelque peu lors de sa grande scène du 3ème mais reste au global un trouvère bien balourd et manquant singulièrement de charisme, les yeux constamment rivés sur le chef (à sa décharge, il n'était pas prévu ce soir).
Le chant est frustre, la technique parfois précaire (on cherche en vain les trilles dans "Ah si ben mio") mais les moyens sont impressionnants, notamment un aigu qui semble inépuisable.
Pour les amateurs de performances, il chante la "Pira" dans le ton et tient un interminable contre-ut final jusqu'à la fin de la charge orchestrale!
On est loin du chant châtié d'un Alvarez (la moindre tentative de nuance l'amène automatiquement à détimbrer) mais j'avoue avec un plaisir coupable avoir été scotché par ce matériau puissant et brut de décoffrage, loin des eaux de vaisselle que l'on nous sert trop souvent dans Verdi.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13300
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par HELENE ADAM » 01 févr. 2016, 18:01

abfab a écrit :
HELENE ADAM a écrit :Quant à Yusif, je suis une des rares à l'avoir entendu pour de vrai, cela me permet de juger de ses prestations (en précisant qu'il a peut-être progressé mais que jusqu'à présent... :cry: )
Tu l'as entendu une fois à Versailles pour un concert sonorisé, non ? C'est ça pour juger de ses prestations à venir dans un répertoire différent ?

Au final, pour l'instant le seul à l'avoir entendu "en vrai" et dans le Trouvère en a déjà fait la critique au début de ce fil et évidemment tout en étant loin d'être dithyrambique, il n'en dit en définitive pas autant de mal que ce que tu pourrais penser.
On n'en dira pas autant du Manrico de Yusif Eyvazov, colosse placide et piètre acteur qui, suite à la révélation morbide de sa mère au 2ème, prononce les mots "Quale orror!" comme s'il disait "peux tu me passer le sel"...
Il s'anime quelque peu lors de sa grande scène du 3ème mais reste au global un trouvère bien balourd et manquant singulièrement de charisme, les yeux constamment rivés sur le chef (à sa décharge, il n'était pas prévu ce soir).
Le chant est frustre, la technique parfois précaire (on cherche en vain les trilles dans "Ah si ben mio") mais les moyens sont impressionnants, notamment un aigu qui semble inépuisable.
Pour les amateurs de performances, il chante la "Pira" dans le ton et tient un interminable contre-ut final jusqu'à la fin de la charge orchestrale!
On est loin du chant châtié d'un Alvarez (la moindre tentative de nuance l'amène automatiquement à détimbrer) mais j'avoue avec un plaisir coupable avoir été scotché par ce matériau puissant et brut de décoffrage, loin des eaux de vaisselle que l'on nous sert trop souvent dans Verdi.
Tu trouves ? En tous cas j'ai bien lu ce très intéressant post ne t'inquiète pas. Je lis tous les avis ici.
Et je t'ai répondu sur ses prestations, sur ce que j'avais entendu, et pas entendu, un peu plus haut dans le fil. Je crois que mon point de vue était très clair. Normal et argumenté.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

abfab
Alto
Alto
Messages : 376
Enregistré le : 09 janv. 2008, 00:00

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par abfab » 01 févr. 2016, 18:08

HELENE ADAM a écrit : Je crois que mon point de vue était très clair. Normal et argumenté.
Si tu crois c'est parfait.
Pour le reste, tu es de toute façon disqualifiée en matière de goûts pour ce qui est de Manrico après avoir adoré sans réserve celui de Kaufmann (que c'est pas grave s'il ne fait pas toutes les "fioritures" et était couvert la moitié du temps dans la salle").
Bon là j'avoue c'est de la provocation bête et tu n'as même pas à répondre à cela, je m'auto-flagelle. :wink:
C'était plus fort que moi.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13300
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par HELENE ADAM » 01 févr. 2016, 18:12

abfab a écrit :
HELENE ADAM a écrit : Je crois que mon point de vue était très clair. Normal et argumenté.
Si tu crois c'est parfait.
Pour le reste, tu es de toute façon disqualifiée en matière de goûts pour ce qui est de Manrico après avoir adoré sans réserve celui de Kaufmann (que c'est pas grave s'il ne fait pas toutes les "fioritures" et était couvert la moitié du temps dans la salle").
Bon là j'avoue c'est de la provocation bête et tu n'as même pas à répondre à cela, je m'auto-flagelle. :wink:
C'était plus fort que moi.
Ne t'inquiète pas, je te pardonne ! :lol:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

romance
Ténor
Ténor
Messages : 706
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par romance » 01 févr. 2016, 18:13

J'ai également assisté au concert (archi-mega) sonorisé donné à Versailles. La sonorisation ne faisait qu'amplifier les carences de Yusif Eyvazov, telles qu'évoquées ci-dessus. C'était puissant, certes, mais c'était très loin d'être du beau chant. En tous cas, comme je l'aime. Il semblait heureux de nous faire constater combien sa voix était puissante. Le côté "charme" des participants autour d'A.N. a autorisé, je suppose, une relative indulgence aux saluts. Mais c'était réellement frustre.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14295
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par PlacidoCarrerotti » 01 févr. 2016, 18:19

Bon, vous m'avez convaincu : je vais aller entendre Eyvazov !
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10768
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par Bernard C » 01 févr. 2016, 18:28

PlacidoCarrerotti a écrit :Bon, vous m'avez convaincu : je vais aller entendre Eyvazov !
Tu as de la chance , tu ne mourras pas idiot !

moi oui , coincé dans ma province
Aretha Franklin remplace Pavarotti dans Nessun Dorma
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13300
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par HELENE ADAM » 01 févr. 2016, 18:37

Et une photo de famille (mais sans aucune atteinte à la vie privée :mrgreen: ) à cheval entre Werther et Il Trovatore

Image

Et je réalise que j'ai vu Elina Garança de dos quelques rangs devant moi, dans la salle, hier soir.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Stefano P

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par Stefano P » 01 févr. 2016, 18:47

abfab a écrit : Au final, pour l'instant le seul à l'avoir entendu "en vrai" et dans le Trouvère en a déjà fait la critique au début de ce fil et évidemment tout en étant loin d'être dithyrambique, il n'en dit en définitive pas autant de mal que ce que tu pourrais penser.
On n'en dira pas autant du Manrico de Yusif Eyvazov, colosse placide et piètre acteur qui, suite à la révélation morbide de sa mère au 2ème, prononce les mots "Quale orror!" comme s'il disait "peux tu me passer le sel"...
Il s'anime quelque peu lors de sa grande scène du 3ème mais reste au global un trouvère bien balourd et manquant singulièrement de charisme, les yeux constamment rivés sur le chef (à sa décharge, il n'était pas prévu ce soir).
Le chant est frustre, la technique parfois précaire (on cherche en vain les trilles dans "Ah si ben mio") mais les moyens sont impressionnants, notamment un aigu qui semble inépuisable.
Pour les amateurs de performances, il chante la "Pira" dans le ton et tient un interminable contre-ut final jusqu'à la fin de la charge orchestrale!
On est loin du chant châtié d'un Alvarez (la moindre tentative de nuance l'amène automatiquement à détimbrer) mais j'avoue avec un plaisir coupable avoir été scotché par ce matériau puissant et brut de décoffrage, loin des eaux de vaisselle que l'on nous sert trop souvent dans Verdi.
Hé bé, s'il en avait vraiment dit du mal, qu'est-ce que ça aurait été : en gros, il chante comme un bourrin à fond les manettes, et dès qu'il essaie de nuancer, paf, il détimbre ! :mrgreen:

abfab
Alto
Alto
Messages : 376
Enregistré le : 09 janv. 2008, 00:00

Re: Verdi - Il Trovatore - Callegari/Ollé - ONP - 01-02/2016

Message par abfab » 01 févr. 2016, 18:52

Pour aller au bout de ta démarche il ne fallait pas seulement mettre en gras les passages que tu voulais relever, mais aussi effacer ceux que tu voulais omettre.

Répondre