Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Représentations
Avatar du membre
Bruno92
Baryton
Baryton
Messages : 1197
Enregistré le : 23 avr. 2011, 23:00
Localisation : 92
Contact :

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par Bruno92 » 24 oct. 2015, 15:36

Bon allez,comme on disait dans feu Usenet (les ancètres d'Internet comprendront) : PLONK! (pour le fil ... pas pour les participants)

J'en ai marre de toujours devoir justifer le fait que certaines oeuvres, styles de musiques ne me parle pas et qu'on est en droit de ne pas aimer (autant qu'on est en droit de les aimer voire de les adorer, je le répète !)

Un forum de discussion est fait pour discuter et donc toutes les opinions sont bonnes à prendre et à lire (tant qu'elles restent dans la légalité)

Quelques petites réponses rapides aux messages précédents :

@Helene : pour moi, ce sont entre autres le dodécaphonisme et autres musiques sérielles qui m'ennuient. Je suis réceptif à certaines musiques du XXème et du XXIème. Tu cites Hindemith, Zemlinsky, Weill, Korngold, Janacek, je pourrai rajouter Adams, ça me parle , Schoenberg, Boulez et Berg, non
Donc, tout n'est pas noir pour moi à partir de cette période

@xavierscriabine :
concernant l'accumulation des messages contre (ou aussi pour, il faut le noter) cette oeuvre est la représentation de nos sensibilités à chacun. On aime! On n'aime pas ! Chacun ses goûts et chacun peut les exprimer comme il lui convient!
Moi je n'aime pas et j'ai le droit de le dire


Ceci sera mon dernier message sur le sujet. Puisqu'on a plus le droit de dire qu'on n'apprécie pas certaines choses, maintenant,je ne parlerai que des choses que j'ai appréciées ou que j'aime ... ou je ne parlerai plus du tout ....

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13527
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par HELENE ADAM » 24 oct. 2015, 15:40

xavierscriabine a écrit : Et puis le quatuor n'a pas de chef. :)
:lol:
Très juste :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1077
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par xavierscriabine » 24 oct. 2015, 15:41

Bruno92 a écrit : J'en ai marre de toujours devoir justifer le fait que certaines oeuvres, styles de musiques ne me parle pas et qu'on est en droit de ne pas aimer (autant qu'on est en droit de les aimer voire de les adorer, je le répète !)
Je crois que tu ne m'as pas lu. Je n'ai pas dit le contraire.
Justifier pourquoi on n'aime pas, c'est ce qui va permettre la discussion.
Si c'est juste montrer qu'on est content de ne pas aimer quelque chose parce que c'est horrible, ça ne sert à mon avis à rien sur un forum de discussion.
@xavierscriabine :
concernant l'accumulation des messages contre (ou aussi pour, il faut le noter) cette oeuvre est la représentation de nos sensibilités à chacun. On aime! On n'aime pas ! Chacun ses goûts et chacun peut les exprimer comme il lui convient!
Moi je n'aime pas et j'ai le droit de le dire


Je crois que tu ne m'as pas lu.
Tu ne parles pas dans le vide, il y a des gens qui vont lire et répondre, tu dois un minimum t'adapter à ces conditions si tu veux que ça puisse ouvrir une discussion, sinon c'est juste pour se gargariser comme le disait Piem d'être fier de ne pas aimer quelque chose.
Et ce n'est pas l'accumulation de messages contre, c'est l'accumulation de messages contre et sans arguments autre que "c'est moche, c'est discordant", qui ne sont pas franchement constructifs.
Imagine quelqu'un qui arrive ici en disant "l'opéra, ça crie, ça me fait mal aux oreilles, c'est moche", tu dirais quoi?
Ceci sera mon dernier message sur le sujet. Puisqu'on a plus le droit de dire qu'on n'apprécie pas certaines choses, maintenant,je ne parlerai que des choses que j'ai appréciées ou que j'aime ... ou je ne parlerai plus du tout ....
Tu viens juste d'affirmer haut et fort que tu avais le droit de dire que tu n'aimais pas... Personnellement je ne t'ai pas contredit sur ce point.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9136
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par jerome » 24 oct. 2015, 15:44

xavierscriabine a écrit :Son opéra Claude?
C'est pourtant moins dissonant que Moses, avec plus de repères, des passages clairement emprunts de tonalité...
Oui celui-là! Et ça m'a effectivement un peu moins agressé musicalement mais alors d'un ennui mortel!

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1077
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par xavierscriabine » 24 oct. 2015, 15:51

Ah dommage, pour moi c'est une de ses meilleures oeuvres.

Il n'empêche, la période contemporaine est une des plus riches en styles tout à fait différents, il y a toutes les chances de trouver des choses à son goût; tu t'ennuies aussi avec John Adams par exemple?

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9136
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par jerome » 24 oct. 2015, 16:00

xavierscriabine a écrit :tu t'ennuies aussi avec John Adams par exemple?
oui Nixon in China ça passe un peu mieux auditivement parlant mais ça m'ennuie profondément.

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1077
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par xavierscriabine » 24 oct. 2015, 16:05

jerome a écrit :
xavierscriabine a écrit :tu t'ennuies aussi avec John Adams par exemple?
oui Nixon in China ça passe un peu mieux auditivement parlant mais ça m'ennuie profondément.
Moi aussi je dois dire, c'est son opéra que j'aime le moins, le plus proche des répétitifs.
Je pensais plus à Klinghoffer, El Niño ou Doctor Atomic.

(sinon j'ai envie de dire qu'en sortant de l'opéra on a un champ nettement plus vaste et que ça oblige au moins à ne pas se focaliser sur la voix, qui est beaucoup moins au centre des choses dans l'opéra contemporain, ça fait partie des choses qui doivent te frustrer dans cette musique)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9136
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par jerome » 24 oct. 2015, 16:12

The Death of Klinghoffer ? ah ben musicalement ça passe beaucoup moins bien à mes oreilles que Nixon in China!

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1077
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par xavierscriabine » 24 oct. 2015, 16:19

Bon bon, alors Doctor Atomic tu vas trouver que c'est cacophonique j'en ai peur. :?

C'est bizarre quand même parce que la dissonance c'est une notion qui est relative, on s'habitue au fur et à mesure, au Moyen-Age la tierce était considérée comme dissonante par exemple, la quinte juste seule était (avec l'unisson et l'octave) la vraie consonance.
Nos oreilles d'aujourd'hui sont bien sûr habituées aux accords de 3 et 4 sons avec septième, mais normalement quelqu'un qui a écouté les oeuvres dont on vient de parler s'habitue progressivement à la dissonance et ne la perçoit plus comme systématiquement agressive.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9136
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Moses und Aron - Jordan/Castellucci - ONP - 10-11/2015

Message par jerome » 24 oct. 2015, 16:23

xavierscriabine a écrit :la voix, qui est beaucoup moins au centre des choses dans l'opéra contemporain, ça fait partie des choses qui doivent te frustrer dans cette musique
oui c'est pas faux mais franchement même sans le paramètre vocal, je n'arrive pas à accrocher à la musique dite contemporaine (même dans sa pluralité!) qui ne me séduit pas, qui ne me fait pas vibrer, qui ne m'émeut pas et qui, au contraire, m'agresse, me stresse, m'est profondément désagréable à l'oreille.
Pour te dire jusqu'où ça va: la seule musique contemporaine qui a trouvé grâce à mes oreilles c'est Etienne Perruchon qui en est le compositeur avec Dogora

Répondre