Die Zauberflöte - Summers-Keil/Poutney - Bregenz 07-08/2013

Représentations
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9574
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Flûte enchantée-Summers, Keil/Poutney-Bregenz 17-07 à 18

Message par jerome » 01 août 2013, 02:53

Piem67 a écrit :
jerome a écrit :très jolie production!!
ça, c'est ironique non ? ^^
ah non pas du tout!! si j'avais pensé le contraire, j'aurais dit: "quelle merde!!"
Sérieusement, c'est super joli et inventif.

Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2244
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Flûte enchantée-Summers, Keil/Poutney-Bregenz 17-07 à 18

Message par Piem67 » 01 août 2013, 06:58

super joli ?
ah, moi je trouve ça assez moche mais bon... Inventif, ça, je suis d'accord.

Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2244
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Flûte enchantée-Summers, Keil/Poutney-Bregenz 17-07 à 18

Message par Piem67 » 01 août 2013, 07:05

Christopher a écrit :certes des moyens conséquents grandioses mais qui attribuent au final une dimension très éloignée de ce que doit être véritablement un opéra joué en salle. ce genre de représentations surdimensionnées ne m'attirent pas du tout.
que voient les spectateurs des derniers rangs : uniquement le décor mais certainement pas les chanteurs, rapportées à des tailles de liliputiens.
Je n'ai pas eu cette impression de chanteurs lilliputiens à Bregenz, pas plus qu'à Orange. C'est comme dans les immenses stades de foot, on se dit qu'on va rien voir, et en fait, on distingue bien le jeu.

Il faut souligner l'excellence de ce festival de Bregenz, le spectacle se veut populaire, soit, mais c'est souvent d'une extrême qualité tant scénique que musicale. Pas de compromis, pas de gratuité, ce sont des spectacles exigeants et extrêmement intéressants. On est loin des Chorégies d'Orange d'aujourd'hui, si on doit comparer. A noter aussi qu'en même temps que la production de la scène sur le lac se joue pendant le festival un autre opéra à l'intérieur du Festspielhaus (qui se trouve à côté), et dont la programmation est également passionnante : on y monte des ouvrages rares. Il y a aussi des concerts aux très beaux programmes. Bref, un très grand festival. De plus, le cadre est superbe, et le lac de Constance une merveille (rive allemande surtout).

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14672
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Flûte enchantée-Summers, Keil/Poutney-Bregenz 17-07 à 18

Message par PlacidoCarrerotti » 01 août 2013, 07:36

Pareil pour un extraordinaire Vaisseau Fantôme.

Maintenant, on est mal assis, on est loin, c'est sonorisé à mort, on se les gèle et quand l'orage éclate, ils continuent à jouer sous la pluie battante. Faut aimer.Sans compter, dans les rues, les cadavres des gens morts d'ennui à Bregenz : pas rassurant.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2244
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Flûte enchantée-Summers, Keil/Poutney-Bregenz 17-07 à 18

Message par Piem67 » 01 août 2013, 07:43

PlacidoCarrerotti a écrit :Pareil pour un extraordinaire Vaisseau Fantôme.

Maintenant, on est mal assis, on est loin, c'est sonorisé à mort, on se les gèle et quand l'orage éclate, ils continuent à jouer sous la pluie battante. Faut aimer.Sans compter, dans les rues, les cadavres des gens morts d'ennui à Bregenz : pas rassurant.
Concernant la sonorisation, je n'ai pas trouvé qu'elle était "à mort", bien au contraire, je l'ai trouvé sensationnelle et un modèle du genre : qualité de son impeccable, et très bonne latéralisation (si le chanteur est à droite sur la "scène", le son vient de la droite).

Pour la météo, j'ai eu de la chance pour ma part !...

Concernant l'ambiance de Bregenz, rien à battre des gens qui s'ennuient, tant pis pour eux !

Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2244
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Flûte enchantée-Summers, Keil/Poutney-Bregenz 17-07 à 18

Message par Piem67 » 01 août 2013, 07:52

PlacidoCarrerotti a écrit :Pareil pour un extraordinaire Vaisseau Fantôme.

Maintenant, on est mal assis, on est loin, c'est sonorisé à mort, on se les gèle et quand l'orage éclate, ils continuent à jouer sous la pluie battante. Faut aimer.Sans compter, dans les rues, les cadavres des gens morts d'ennui à Bregenz : pas rassurant.
j'oubliais : mal assis ? Je préfère ça à Orange où on est scandaleusement serré. Bregenz, ce sont des sièges fixes en plastique, y'a bien pire !.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14672
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Flûte enchantée-Summers, Keil/Poutney-Bregenz 17-07 à 18

Message par PlacidoCarrerotti » 01 août 2013, 08:17

Piem67 a écrit :
PlacidoCarrerotti a écrit :Pareil pour un extraordinaire Vaisseau Fantôme.

Maintenant, on est mal assis, on est loin, c'est sonorisé à mort, on se les gèle et quand l'orage éclate, ils continuent à jouer sous la pluie battante. Faut aimer.Sans compter, dans les rues, les cadavres des gens morts d'ennui à Bregenz : pas rassurant.
Concernant la sonorisation, je n'ai pas trouvé qu'elle était "à mort", bien au contraire, je l'ai trouvé sensationnelle et un modèle du genre : qualité de son impeccable, et très bonne latéralisation (si le chanteur est à droite sur la "scène", le son vient de la droite).
Pour la météo, j'ai eu de la chance pour ma part !...

Concernant l'ambiance de Bregenz, rien à battre des gens qui s'ennuient, tant pis pour eux !
Ca reste de la voix sonorisée "à mort" en ce sens que ce n'est pas une aide acoustique mais bien le seul son qui provienne de la scène.
Mais c'est mieux réalisé que les trucs dans les châteaux d'Ile de France ...
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Avatar du membre
Piem67
Basse
Basse
Messages : 2244
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Flûte enchantée-Summers, Keil/Poutney-Bregenz 17-07 à 18

Message par Piem67 » 01 août 2013, 08:45

Ben c'est sonorisé quoi ! "à mort" laisse entendre que ça fait mal aux oreilles, ce qui n'est absolument pas le cas !

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14672
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Flûte enchantée-Summers, Keil/Poutney-Bregenz 17-07 à 18

Message par PlacidoCarrerotti » 01 août 2013, 10:32

Piem67 a écrit :Ben c'est sonorisé quoi ! "à mort" laisse entendre que ça fait mal aux oreilles, ce qui n'est absolument pas le cas !
On ne meurt pas des oreilles, mais glissons.

Il y a des salles d'opéras qui sont sonorisés discrètement : on entend un mixe de la vraie voix et de l'amplification.
Même pour les opéras à Bercy il y a eu une graduation dans la sonorisation, jusqu'à la sonorisation à mort, pardon, très envahissante lors de la Carmen avec Berganza (il faut dire que Berganza à Bercy ...).
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

jlm
Messages : 37
Enregistré le : 16 avr. 2004, 23:00
Contact :

Re: Flûte enchantée-Summers, Keil/Poutney-Bregenz 17-07 à 18

Message par jlm » 01 août 2013, 12:04

Dans cette production de la Flûte, il faut aussi accepter le mime, à savoir les trois dames chantent depuis les coulisses tout comme les 3 enfants (qui sont des sopranos) alors que nous avons sur scène des marionnettes géantes qui tentent d'ouvrir la bouche en musique... Pour les puristes....s'abstenir !
Certes c'est assez créatif mais au bout d'une heure, voir ces trois têtes qui crachent du feu pour réveiller les gens et la tortue qui tourne à gauche ou à droite avec l'herbe qui gonfle et se dégonfle devient assez ....gonflant.
Seules les deux apparitions de la Reine apportent la magie attendue.
Très bien chanté mais cela reste super grand public, ce qui n'était pas le cas d'Andréa Chenier de l'an dernier.

Répondre