Cherubini - Médée - Rousset/Warlikowski - TCE - 12/2012

Représentations
Répondre
tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 09 déc. 2012, 21:35

paco a écrit :
tuano a écrit : le décor est profond est c'est difficile de tout voir si on n'est pas en 1re ou 2e catégorie.
merci pour l'info. J'imagine que toute place centrale (même catégorie inférieure) est ok, pourvu que l'on voie la scène dans toute sa profondeur?
Oui bien sûr.

Avatar du membre
Bruno92
Baryton
Baryton
Messages : 1197
Enregistré le : 23 avr. 2011, 23:00
Localisation : 92
Contact :

Message par Bruno92 » 10 déc. 2012, 22:08

à première vue, la première n'est pas sans heurts (extraits des réseaux sociaux à l'entracte) :


@cinedouard :
Le spectateur: "Sortez les artistes !" - Le chanteur: "C'est à vous de sortir". Echange improbable en plein milieu de "Médée" au TCE

@ClemBertholet :
@cinedouard autre spectateur "oh ça va on est pas à Hernani"

@ClemBertholet :
Médée huée en plein milieu pour cause de vulgarité par une minorité scandaleusement réactionnaire et... vulgaire


Un nouveau scandale pour le centenaire du TCE ??????

Avatar du membre
Christopher
Basse
Basse
Messages : 2090
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 10 déc. 2012, 22:20

ah chouette de l'ambiance dans la salle. la provoc de Warli poussera forcément de spectateurs à hurler en plein spectacle. ce serait sans doute mon cas si j'y étais mais je me suis refusé à aller voir ces obscénités.
l'oeuvre de Cherubini ne peut être que non respectée avec ce que l'on a lu déjà sur ce spectacle et c'est honteux.

Avatar du membre
Bruno92
Baryton
Baryton
Messages : 1197
Enregistré le : 23 avr. 2011, 23:00
Localisation : 92
Contact :

Message par Bruno92 » 10 déc. 2012, 22:43

Christopher a écrit :ah chouette de l'ambiance dans la salle. la provoc de Warli poussera forcément de spectateurs à hurler en plein spectacle. ce serait sans doute mon cas si j'y étais mais je me suis refusé à aller voir ces obscénités.
l'oeuvre de Cherubini ne peut être que non respecté avec ce que l'on a lu déjà sur ce spectacle et c'est honteux.
Ben, Désolé, mais il y a la suite :wink:

Judith Chaine ‏@DitaOpera :
#Medee. @TCEOPERA : #Warlikowski est un génie. Nadja Michael aussi.

‏@ClemBertholet
Médée triomphe au #tce malgré quelques insatisfaits puritains qui n'ont pas saisi qui elle était...


Bon, je me ferai ma propre idée mercredi soir, mais franchement, j'ai vraiment hâte d'y être !!!!


Pour info, le spectacle de ce soir sera diffusé sur France Musique le 29/11

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 10 déc. 2012, 23:16

Bruno92 a écrit :
Christopher a écrit :ah chouette de l'ambiance dans la salle. la provoc de Warli poussera forcément de spectateurs à hurler en plein spectacle. ce serait sans doute mon cas si j'y étais mais je me suis refusé à aller voir ces obscénités.
l'oeuvre de Cherubini ne peut être que non respecté avec ce que l'on a lu déjà sur ce spectacle et c'est honteux.
Ben, Désolé, mais il y a la suite :wink:

Judith Chaine ‏@DitaOpera :
#Medee. @TCEOPERA : #Warlikowski est un génie.
Nadja Michael aussi.

@ClemBertholet
Médée triomphe au #tce malgré quelques insatisfaits puritains qui n'ont pas saisi qui elle était...


Bon, je me ferai ma propre idée mercredi soir, mais franchement, j'ai vraiment hâte d'y être !!!!


Pour info, le spectacle de ce soir sera diffusé sur France Musique le 29/11
On croit rêver face à ce genre de discours. Quand je disait que la réécriture même partielle des livrets devenait la norme je ne me trompais pas vraiment :cry: .
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

Avatar du membre
Calaf
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 207
Enregistré le : 16 sept. 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

Message par Calaf » 10 déc. 2012, 23:41

Magnifique Médée ce soir. En bref :
Jason était très bon, et c'était pourtant le moins bon des chanteurs : c'est dire. Nadja Michael est magistrale en Médée, tant du point de vue de la voix que de l'interprétation. J'ai hâte de pouvoir l'entendre à nouveau, si jamais elle a des projets à Paris. Vincent le Texier est un très bon Créon, et son interprétation s'insère parfaitement dans la mise en scène.
La mise en scène connaît des lourdeurs, mais la direction d'acteurs est irréprochable : tout prend vie, et les moindres mouvements sont pensés, si bien que jamais les chanteurs ne sont livrés à eux-mêmes. Le parti pris des dialogues est discutable, mais fonctionne la plupart du temps. Sans crier au génie, Warlikowski sait comment mener un drame, et son talent force le respect, pendant tout le spectacle. il y a des trouvailles qui révèlent une compréhension profonde des ressorts de l'opéra, et les chanteurs épousent cette mise en scène à la perfection.
C'est le plus beau spectacle que j'aie vu à Paris depuis le début de l'année. Certes, des huées ont interrompu le cours du spectacle : quel dommage de ne pas être capable de se retenir jusqu'à la fin, et d'interrompre les chanteurs qui n'y sont pour rien, mais c'est ainsi.

Golaud
Alto
Alto
Messages : 490
Enregistré le : 30 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Golaud » 11 déc. 2012, 00:00

Beaucoup de scolaires dans la salle qui, malgré leur jeune âge, savent mieux se tenir que quelques excités venus pour semer la zizanie et qui ont tenté de perturber le spectacle. Il y en a quand même un qui a lancé "On n'est pas au théâtre !" Inutile de dire qu'il avait tout compris :roll:
Au final, un véritable triomphe. Quelques huées pour Warlikowski vite écrasées par de vifs et longs applaudissements.

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 11 déc. 2012, 00:30

Calaf a écrit :Magnifique Médée ce soir. En bref :
Jason était très bon, et c'était pourtant le moins bon des chanteurs : c'est dire. Nadja Michael est magistrale en Médée, tant du point de vue de la voix que de l'interprétation. J'ai hâte de pouvoir l'entendre à nouveau, si jamais elle a des projets à Paris. Vincent le Texier est un très bon Créon, et son interprétation s'insère parfaitement dans la mise en scène.
La mise en scène connaît des lourdeurs, mais la direction d'acteurs est irréprochable : tout prend vie, et les moindres mouvements sont pensés, si bien que jamais les chanteurs ne sont livrés à eux-mêmes.Le parti pris des dialogues est discutable, mais fonctionne la plupart du temps. Sans crier au génie, Warlikowski sait comment mener un drame, et son talent force le respect, pendant tout le spectacle. il y a des trouvailles qui révèlent une compréhension profonde des ressorts de l'opéra, et les chanteurs épousent cette mise en scène à la perfection.
C'est le plus beau spectacle que j'aie vu à Paris depuis le début de l'année. Certes, des huées ont interrompu le cours du spectacle : quel dommage de ne pas être capable de se retenir jusqu'à la fin, et d'interrompre les chanteurs qui n'y sont pour rien, mais c'est ainsi.


Je suis désolée, mais un metteur en scène que ce soit Warlikowski ou Tcherniakov ou n'importe qui d'autre n'a pas à réécrire un livret ou des dialogues pour les "adapter" à son gout personnel; c'est ce qui me déplait le plus profondément en plus de cette manie détestable de la modernisation à tout crin.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

paco
Basse
Basse
Messages : 8902
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 11 déc. 2012, 00:43

Merci pour ces CR ! :D J'ai hâte d'y être

Avatar du membre
Asvo
Ténor
Ténor
Messages : 865
Enregistré le : 05 févr. 2011, 00:00
Contact :

Message par Asvo » 11 déc. 2012, 01:00

Compte rendu de cette Médée

Les moins

Déjà, la partition : je trouve le premier acte musicalement très moyen, on dirait du sous-Haydn. Le drame commence vraiment au deuxième acte, avec de très beaux passages, et la partie de Médée du troisième est superbe. Je découvrais la partition, et n'ai pas été à ce point ému.

Ensuite, le public : des abrutis qui n'hésitent pas à interrompre le spectacle, qui sont allés à cette première uniquement dans le but de huer...

Enfin, des bizarreries de mise en scène : la sonorisation des dialogues était vraiment mal faite (difficilement compréhensible pour certaines paroles de Médée) et pas nécessaire. Réécrire des dialogues était peut-être nécessaire (j'ai lu sur ce forum que les dialogues originaux n'étaient pas super) mais en "actualisant" si peu naturellement le texte, ça ne passe pas du tout. De même pour l'intermède "en chansons" entre le premier et le deuxième acte, fait uniquement pour la provoc'... Le sexe absolument partout sans message particulier était aussi superflu.

Les pour

Heureusement pour moi, il y avait davantage de pour que de contre.

Il y avait de nombreux pour dans la mise en scène. Elle demande beaucoup aux chanteurs/acteurs, mais est, dans les passages chantés, très efficaces. Heureusement, il n'y en a pas que pour Médée et chaque chanteur est parfaitement dirigé. Ça fait plaisir d'être au théâtre, pour reprendre le "on n'est pas au théâtre" entendu ce soir.

Le plateau vocal était très bien. Pour moi les deux triomphatrices sont Nadja Michael et Varduhi Abrahamyan : bien que cette dernière n'ait pas une partie vocale de premier plan, l'interprétation, le timbre et l'investissement sont remarquables. La Médée de Nadja Michael est magnifique, terrifiante, d'une grande agilité, d'un jeu d'actrice incroyable. Je suis tombé sous le charme.
Jason un peu pâle face à cette Médée ; Vincent Le Texier très beau, et qui a bien fait de dire aux aboyeurs de sortir de la salle !

L'orchestre a effectué un travail remarquable, de beaux pupitres (notamment le basson !!!), un Christophe Rousset qui met beaucoup de théâtre (j'avais pas mal de méfiance, il m'avait déçu dans la Didone de Cavalli au même TCE).


Bref, une excellente soirée, des artistes acclamés par le public !

Répondre