Récital d'Alexia Cousin à Genève

Représentations
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21587
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 15 févr. 2007, 09:01

Sallac a écrit :
Elle a toujours répondu gentiment aux questions posées par ceux qui l'abordait à la sortie des artistes, et si JdeB dit:" Moi aussi j'ai essayé de lui parler mais elle voyait des sous-entendus perfides partout et le dialogue était vraiment difficile." Cela n'engage que lui et l'idée qu'il se fait d'Alexia, mais à ma connaissance, il ne fait pas aprtie de ses proches, et ne peut que "supputer" sur son caractère où écouter les "commèrages" qui ont toujours été nombreux depuis un certain soir de février 1998 où elle remporta le concours "voix nouvelles". JdeB:"Oui, Alexia Cousin était sans doute d'un niveau intellectuel et culturel bien supérieur à la moyenne de ses confrères et il paraît qu'elle leur faisait bien sentir d'où l'hostilité du milieu à son égard." Il parait!!! Cela relève de la diffamation. Citez les confrères! Tantris dit:"
Le problème d'Alexia Cousin, c'est qu'elle refusait d'entendre ceux qui lui disaient qu'ainsi elle faisait fausse route: ni son agent, ni des directeurs de théâtre qui l'ont lancée, ni ses proches. La chose était connue: elle n'en faisait qu'à sa tête et n'écoutaient personne. L'anecdote rapportée par JdB cadre complètement avec ce portrait..."Là aussi, diffamation! Qui se cache derrière Tantris? Un proche d'Alexia Cousin? un de ses metteurs-en-scène? son agent? son père? JdB dit: "Elle m'a toujours mis mal à l'aise, cas unique pour moi, qui ai eu la chance de croiser un peu tout le monde depuis 23 ans". Ceci explique le problème de Jdeb concernant Alexia Cousin et sa hargne permanente. Ne peut-on pas la laisser en paix, maintenant que la chanteuse est morte!
!
Je n'ai jamais prétendu faire partie de ses proches.

Effectivement mes propos n'engagent que moi. C'est vrai aussi pour tous les autres intervenants. Et donc pour vous. :wink:

si tout le monde l'adorait dans le milieu peut-être aurions -nous eu moins de mal à recueillir des témoignages pour étayer notre dossier et peut-être n'aurait-elle pas mis fin à sa carrière si vite.

et oui, une telle hargne que j'ai publié et collaboré sur ce site à un dossier qui lui rend hommage. :lol: :lol: (à ma connaissance, ils ne sont pas légion et je crois même qu'il est unique dans son genre) et j'ai écrit plusieurs fois qu'elle possédait d'immenses qualités. Pour autant, je me réserve le droit d'exercer un certain esprit critique et de faire part de mon ressenti.
Ce forum est fait pour cela.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Sallac
Messages : 25
Enregistré le : 10 févr. 2007, 00:00

Message par Sallac » 15 févr. 2007, 12:51

JdeB a dit:
si tout le monde l'adorait dans le milieu peut-être aurions -nous eu moins de mal à recueillir des témoignages pour étayer notre dossier et peut-être n'aurait-elle pas mis fin à sa carrière si vite.
Vous êtes-vous adressé aux bonnes personnes?

Si vous aviez osé, réussi, pensé (le verbe est au choix) recueillir les témoignages de Renée Auphan, de Ioan Holender (directeur de Vienne), de Louis Langrée, de Armin Jordan (maintenant, c'est plus difficile), de josé Van Dam, de Simon Keenlyside, de Nadine Denize, de Moshe Leiser, de Patrice Caurier, de Jean-Claude Auvray, de Béatrice Uria-Monzon, de Alain Fondary, de Raymond Duffaut, de janine Reiss, etc... la liste est bien sûr incomplète! Toutes ces personnes auraient témoigné leur admiration.

Et comment savez-vous ce qui l'a décidé à mettre fin à sa carrière? Cette dernière phrase est totalement odieuse!

Sallac
Messages : 25
Enregistré le : 10 févr. 2007, 00:00

Message par Sallac » 15 févr. 2007, 12:58

Ruggero a dit:
Je suis très étonné, je ne savais pas qu'il y avait des loges de ce côté et je ne comprends pas pourquoi on l'y a mise, si c'est le cas. ça devait être un casse-tête pour les équipes costumes et maquillage qui sont côté jardin. Pourquoi l'a-t-on mise là, alors?
En premier lieu, elle était côté jardin, et le chef Gary Bertini, côté cour. Mais il a voulu être à jardin car cela le rapprochait de la fosse. Ce n'était pas spécialement problématique pour les costumes qui restent dans sa loge, et la maquilleuse ne s'occupait que d'elle, donc n'avait pas d'allées et venues à faire.

Sallac
Messages : 25
Enregistré le : 10 févr. 2007, 00:00

Message par Sallac » 15 févr. 2007, 13:06

Ruggero a dit:
Et c'est tant mieux, si c'est fait avec calme.
Je suis quelqu'un de calme, mais je réagis toujours à l'injustice, au mensonge et à la mauvaise foi.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 15 févr. 2007, 14:17

Sallac a écrit :
Si vous aviez osé, réussi, pensé (le verbe est au choix) recueillir les témoignages de Renée Auphan, de Ioan Holender (directeur de Vienne), de Louis Langrée, de Armin Jordan (maintenant, c'est plus difficile), de josé Van Dam, de Simon Keenlyside, de Nadine Denize, de Moshe Leiser, de Patrice Caurier, de Jean-Claude Auvray, de Béatrice Uria-Monzon, de Alain Fondary, de Raymond Duffaut, de janine Reiss, etc... la liste est bien sûr incomplète! Toutes ces personnes auraient témoigné leur admiration.
Langrée, Leiser et Caurier n'ont pas répondu, ainsi que d'autres encore. On n'a pas pu contacter tout le monde. Cela dit, si ces personnes souhaitent ajouter un témoignage maintenant c'est toujours possible.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1415
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 15 févr. 2007, 14:24

J'ai eu l'occasion de parler 2 fois 2 minutes avec elle à la sortie de son Hérodiade en Avignon, j'ai trouvé quelqu'un qui ne se la jouait pas, très attentive et qui prenait le maximum de temps avec tout le monde.
Loin de bien des artistes (pas forcément les meilleurs) qui semblent vous donner un autographe comme le pape une bénédiction, en signant votre programme sans vous regarder.
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 15 févr. 2007, 14:46

maitreluther a écrit :J'ai eu l'occasion de parler 2 fois 2 minutes avec elle à la sortie de son Hérodiade en Avignon, j'ai trouvé quelqu'un qui ne se la jouait pas, très attentive et qui prenait le maximum de temps avec tout le monde.
Loin de bien des artistes (pas forcément les meilleurs) qui semblent vous donner un autographe comme le pape une bénédiction, en signant votre programme sans vous regarder.
Oui, c'est l'impression que j'ai eue aussi. Par contre, le mythe des artistes qui signent le programme sans vous regarder... J'ai fait signer des programmes à peut-être 1000 artistes et s'il y en a un ou deux qui ont eu cette attitude, c'est le diable.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Sallac
Messages : 25
Enregistré le : 10 févr. 2007, 00:00

Message par Sallac » 15 févr. 2007, 14:49

Ruggero a dit:
Langrée, Leiser et Caurier n'ont pas répondu, ainsi que d'autres encore
.

Ils veulent respecter la discrétion d'Alexia Cousin, qui n'aime pas que l'on parle d'elle en permanence. Ces trois artistes ont une très grande affection pour elle.

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1415
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 15 févr. 2007, 14:50

T'as bien de la chance (ou c'est moi qui n'en ai pas et ces jours là nous étions nombreux). Je ne caphterai pas les noms, mais le nombre qui font des ronds de jambe aux gens que monsieur untel leur présente et qui ne regarde pas le peuple est quand même important.
Pour beaucoup ce n'est pas un mythe.
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Sallac
Messages : 25
Enregistré le : 10 févr. 2007, 00:00

Message par Sallac » 15 févr. 2007, 14:57

Maîtreluther a écrit:
J'ai eu l'occasion de parler 2 fois 2 minutes avec elle à la sortie de son Hérodiade en Avignon, j'ai trouvé quelqu'un qui ne se la jouait pas, très attentive et qui prenait le maximum de temps avec tout le monde.
Sa bienveillance et sa gentillesse pour ceux qui l'approchait était permanente et naturelle.

Répondre