Récital d'Alexia Cousin à Genève

Représentations
violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 09 févr. 2005, 17:39

Ca vaut ce que ça vaut, mais je confirme que ma prof de chant me dit régulièrement que de "crier" est l'un des défauts qui endommage la voix de la façon la plus irrémédiable ... ce n'est d'ailleurs pas si évident de faire le départ entre le chanteur qui "crie" et celui qui a simplement un très large instrument ou une projection naturelle.
De mon côté, c'est vrai que j'avais rarement entendu une chanteuse chanter de cette façon à Bastille (où certaines voix ne passent d'ailleurs pas du tout) ; j'avais mis ça sur le compte de l'énergie et de son jeune âge ...

Tonio
Messages : 4
Enregistré le : 21 juin 2004, 23:00
Localisation : Paris

Message par Tonio » 09 févr. 2005, 17:39

J'ai découvert Alexia Cousin en 1999 ou 2000 dans Iphigénie en Tauride à l'Opéra Graslin de Nantes puis dans le rôle de Desdémone d'Otello l'année suivante sur la même scène. Malgré son jeune âge, elle faisait montre d'un engagement remarquable dans l'interprétation de ces rôles qui laissait présager le meilleur outre physique de rêve. Je n'ai pas eu la chance de l'entendre ensuite à Bastille dans Juliette ou la Clef des songes, mais l'ai entendu dans Manon à Bastille. Deux choses m'ont marquées : sa diction, irréprochable, à l'instar de celle d'Alagna, et un volume sonore qui remplissait aisément Bastille. La projection était à même de remplir une salle doublement plus vaste. Un changement déconcertant en si peu d'années... Quant à ses rumeurs... ce n'est pas la première fois qu'elles circulent. Après sa révélation lors des Voix Nouvelles, elle a failli il me semble se briser les ailes en voulant tout trop vite. Cela veut-il dire qu'elle ne s'est pas assagie ?

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 09 févr. 2005, 17:42

Schmidt a une voix complètement éclatée, hélas !

Je répète que ce que je trouve extrêmement bizarre, c'est que Cousin puisse à deux ou trois mois de distance susciter des critiques très élogieuses et se faire taxer de voix "détruite". Il y doit bien y avoir comme un problème d'objectivité, non ?

N.B. Certains amateurs d'opéra ADORENT jouer Cassandre, et prophétiser la ruine imminente de tel ou tel chanteur. C'est parfois pertinent, et d'autres fois ?

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 09 févr. 2005, 17:45

En tout cas c'est un peu étonnant de voir une chanteuse aborder aussi tôt le rôle de Violetta, très exigeant sur le plan vocal et dramatique. Je me rappelle avoir entendu une chanteuse (Leontina Vaduva ?) qui disait que c'était un rôle tellement riche que si elle l'avait chanté trop jeune, elle aurait été incapable de l'interpréter réellement. Je pense que comme rôle "casse-voix", cela se pose un peu là ... On peut noter que P. Ciofi l'a interprété une dizaine d'années plus tard (je dis ça un peu au pif) et Renee Fleming alors qu'elle approchait de la quarantaine. Callas de son côté a dû le chanter bp plus jeune (28-30 ans ?).
Pour en revenir à Manon, je pense que c'est vraiment l'un des rôles les plus difficiles à chanter, et où l'on est rarement satisfait à 100 % ... ; je ne sais pas pourquoi j'ai cette impression, c'est peut-être que ce n'est pas l'un de mes personnages vocaux favoris (avec ces paroles cucul, etc).

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 09 févr. 2005, 17:50

Tonio a écrit :l'ai entendu dans Manon à Bastille. Deux choses m'ont marquées : sa diction, irréprochable, à l'instar de celle d'Alagna, ...
Ah, cette diction d'Alagna, cela me fait plaisir de lire ça :P : c'est l'une des choses que je préfère chez lui, sa diction. Son "En fermant les yeux" est l'un de mes meilleurs souvenirs Alagniens à Bastille, et d'opéra tout court, après ses Rodolfo et Manrico. ... C'est l'une des raisons pour lesquelles je ne suis plus aussi fan de L. Price ; je réécoutais récemment sa Leonora du Trouvère : on ne comprend aucun mot de ce qu'elle dit (bon, d'accord j'exagère mais quand même) ; de très beaux sons, mais pas de mots ...
Il suffit de comparer les mêmes airs par Régine Crespin, autre modèle de diction.

abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par abaris » 09 févr. 2005, 17:50

[quote="violetta"]En tout cas c'est un peu étonnant de voir une chanteuse aborder aussi tôt le rôle de Violetta, très exigeant sur le plan vocal et dramatique.

Ne parlons pas de sa Desdémona, un rôle abordé alors que cette chanteuse avait à peine 20 ans. :!: :!:

Avatar du membre
Barberine
Alto
Alto
Messages : 470
Enregistré le : 08 août 2004, 23:00
Localisation : Vaucresson (92)
Contact :

Message par Barberine » 09 févr. 2005, 17:51

Je suis d'accord avec toi, Bajazet, et je n'aime pas "démolir" les artistes, mais seulement dire les avis recueillis depuis deux ans de source très posée, et ma seule impression que j'ai eue d'elle dans Manon. D'accord aussi avec Tonio pour admirer son engagement scénique, mais inquiète depuis toujours sur le devenir de sa voix qui a été prédit.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 09 févr. 2005, 17:56

Là aussi, est-ce qu'on n'a pas tendance à exagérer ? Desdémone ou Traviata, ce n'est pas Elektra quand même. Il y a bien eu dans l'histoire des cantatrices ayant abordé très jeunes des rôles de premier plan.

Avatar du membre
philou
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philou » 09 févr. 2005, 18:01

Justement, je pense sérieusement que Cousin se bousillerait moins en chantant Elektra (ou en tous cas Chrysothémis) que Traviata.
Cette fille a une vrai voix de soprano dramatique, il serait temps qu'elle l'utilise à bon escient !

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 09 févr. 2005, 18:01

Mais y a-t-il bp d'exemples de cantatrices ayant abordé ces rôles très tôt et ayant continué à chanter jusqu'à 70 ans ? Sauf exception, j'ai l'impression que les cantatrices qui ont eu la carrière la plus longue étaient très scrupuleuses dans le choix de leur rôle, leur préparation, en veillant de ne pas aborder de façon trop rapprochée des rôles trop exigeants ou différents. L'exemple du chanteur "prudent" et qui a chanté très longtemps est A. Kraus par exemple. Les chanteuses "météores" s'arrêtant de chanter à 35 ou 40 ans ont été légion, y compris au XVIII e et XIXème siècle. Mais je n'ai pas les éléments pour faire une étude sérieuse de la question, je m'en remets donc à votre sagesse !

Répondre