Flûte enchantée - Bastille (représentations février 05) III

Représentations

Avez-vous aimé la production de la Fura dels Baus à Bastille ?

Le sondage s’est terminé le 30 mars 2005, 11:08

oui
13
28%
non
11
24%
ni aimé ni détesté
4
9%
pas vu le spectacle à Bastille
18
39%
 
Nombre total de votes : 46

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 08 févr. 2005, 19:38

yves a écrit : "FURA DELS BAUS"
litteralement en catalan ce serait "le furet des poutres" (veulent dire l'animal qui détruit les charpentes solides: ce serait alors comprehensible... :? )
Vous entrez à l'Opéra Bastille.
Attention ! Risque de chute de poutres. Matelas installés à cet effet.

Avatar du membre
yves
Ténor
Ténor
Messages : 573
Enregistré le : 22 déc. 2004, 00:00
Localisation : catalunya nord

Message par yves » 08 févr. 2005, 20:21

vou vous en foutez mais j'ai une precision c'est charpente marine. donc sur les bateaux en bois.
mais si quelqu'un sait qu'il me le dise, ce que cela veut dire.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 08 févr. 2005, 20:27

Deux hypothèses :
1) FURA DELS BAUS = COKE EN STOCK
2) FURA DELS BAUS = BAROUF DE SALAUD

Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Re: re: la flute

Message par nina » 08 févr. 2005, 22:02

tuano a écrit : Le propos de Nina était très intéressant. Cette plasticienne très contemporaine, très ouverte à la nouveauté visuelle (et même créatrice de nouveauté visuelle) aime l'opéra en tant qu'héritage du passé.
En fait je crois que je n'apprécie la nouveauté visuelle que si elle est juste et pas un pis aller (pauvres décors fautes de moyens...). Ce que j'apprécie à l'opéra au dela de la tradition c'est le "cliché"...mais c'est pareil en art. En fait le cliché est un aboutissement de la tradition, il est souvent présent dans l'opera à cause du repertoire que l'on sert plus ou moins. C'est cette répétiton (on reproduit une ?uvre du répertoire) qui me plait, avec les différences qu'elle engendre. Il existe des artistes plasticiens "appropriationistes" qui recopient plus ou moins des ?uvres existantes...quand ils le font de manière intelligente et respecteuse, c'est génial !
Pour en revenir à Flûte, j'ai voté "non" car pour 20mn de bon au I, j'ai souffert au II du ballet des matelas. Alors voilà, il aurait fallut quelques idées de plus, une scène des épreuves très différente par exemple (cela doit être un temps fort et là après ce que l'on avait vu...). En fait je vote OUI pour le I et NON pour le II.

Et bienvenu à tous les nouveaux...
PS: je lis que Minko s'est dégonflé (c'est le cas de le dire) pour le "casse croûte" :lol:

yoshi
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 13 déc. 2004, 00:00

Message par yoshi » 09 févr. 2005, 01:10

fura dels baus = fourrure de la taupe non?
Yo

yoshi
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 13 déc. 2004, 00:00

Message par yoshi » 09 févr. 2005, 01:11

oui
non
ni aimé ni détesté
pas vu le spectacle à Bastille


Je voudrais voter mais il n'y pas ma réponse : aimé et détesté.

Avatar du membre
yves
Ténor
Ténor
Messages : 573
Enregistré le : 22 déc. 2004, 00:00
Localisation : catalunya nord

Message par yves » 09 févr. 2005, 08:57

yoshi a écrit :fura dels baus = fourrure de la taupe non?
Yo
non, je ne crois pas: fourrure="pell" et taupe= "talp".
mot à mot c'est "le furet des poutres(en charpente marine)".
Je découvre que le mot existe aussi en français: sur le larousse universel en deux tomes de ...1948 ( :P ), on donne BAU:(du francique: balk, poutre). Chacune des poutres transversales qui soutiennent le pont d'un navire. Maître Bau, le plus large. pluriel des baux.
ça doit avoir une signification proverbiale, ou idiomatique. Je vais chercher.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 09 févr. 2005, 10:37

J'ai toujours cru que ça signifiait quelque chose comme "la fureur du bâtiment". Peu importe...
bajazet a écrit :
tuano a écrit : Je considère que la Fura dels Baus a davantage travaillé sur la Flûte enchantée que Robert Wilson. Je regrette comme à peu près tout le monde le remplacement des dialogues mais je ne m'arrête pas à ça. C'est comme si on disait que l'enregistrement de Klemperer était à jeter à la poubelle car ce n'est pas une intégrale mais un ersatz de la Flûte enchantée.
La Flûte de Klemperer n'est pas un spectacle de théâtre, et ça fait une différence de taille, il me semble.
Cela fait une différence mais à mon avis, pas "de taille". On sait quand on va voir un opéra que la représentation ne pourra pas être neutre, qu'il s'agira forcément d'une adaptation de l'oeuvre, qu'il peut y avoir des coupures, des aménagements... tandis que lorsqu'on achète une "intégrale" en CD, on est en droit de réclamer que toute l'oeuvre soit enregistré.
Je ne vois pas pourquoi on considère que lorsque c'est en CD, la Flûte enchantée peut se réduire aux parties musicales alors que sur scène, ces parties musicales seules ne sont plus qu'une adaptation "d'après" Mozart. Je pense qu'une démarche cohérente condamnerait et l'enregistrement sans dialogues et une production sans dialogues, ou alors elle considérerait que les deux présentent bien tout ce que Mozart avait composé.

yoshi a écrit :oui
non
ni aimé ni détesté
pas vu le spectacle à Bastille


Je voudrais voter mais il n'y pas ma réponse : aimé et détesté.
D'un point de vue strictement technique, si tu as aimé, tu es obligé de répondre "oui" même si tu as détesté aussi. C'est comme pour une personne envers qui tu aurais des sentiments ambivalents.
Ou bien, pour te donner une réponse encore plus tirée par les cheveux, si je faisais un sondage "avez-vous bu du café ce matin" et que tu en as bu, tu devrais répondre "oui" même si la réponse complète est "j'ai bu du café et j'ai mangé un croissant".

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 09 févr. 2005, 11:26

tuano a écrit :
yoshi a écrit :Je voudrais voter mais il n'y pas ma réponse : aimé et détesté.
D'un point de vue strictement technique, si tu as aimé, tu es obligé de répondre "oui" même si tu as détesté aussi. C'est comme pour une personne envers qui tu aurais des sentiments ambivalents.
Ou bien, pour te donner une réponse encore plus tirée par les cheveux, si je faisais un sondage "avez-vous bu du café ce matin" et que tu en as bu, tu devrais répondre "oui" même si la réponse complète est "j'ai bu du café et j'ai mangé un croissant".
Encore un sophisme à la Tuano ?
De toute façon, si c'est ambivalent, il n'y a pas plus de raison de voter "aimé" que "détesté" !

abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par abaris » 09 févr. 2005, 11:35

tuano a écrit :]
Je considère que la Fura dels Baus a davantage travaillé sur la Flûte enchantée que Robert Wilson. Je regrette comme à peu près tout le monde le remplacement des dialogues mais je ne m'arrête pas à ça. C'est comme si on disait que l'enregistrement de Klemperer était à jeter à la poubelle car ce n'est pas une intégrale mais un ersatz de la Flûte enchantée.
Il est évident que l'enregistrement de la Flute sans dialogues est préjudiciable à l'équilibre de l'oeuvre (Karajan I, Klemperer), tout comme leur remplacement par l'intervention d'un récitant (Harnoncourt).
Mais comme le remarque Bajazet, il ne s'agit pas d'un spectacle de théâtre.
Il est permis de se demander ce qu'un néophyte qui ne connaît pas l'oeuvre peut bien comprendre au spectacle de la Fura dels baus.

Répondre