Sondage pour Saisons futures

Représentations

Quel opéra aimeriez vous voir programmé à l'ONP?

Le sondage s’est terminé le 15 févr. 2005, 22:12

Francesca da Rimini
1
3%
Il Giuramento
2
5%
L'Africaine
6
16%
Kitege
4
11%
Le Prophète
12
32%
La Vestale
3
8%
Wally
6
16%
Oberon
2
5%
La Fiancée Vendue
2
5%
Sly
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 38

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 06 févr. 2005, 23:23

JdeB a écrit :Esclarmonde a été aussi donnée à Bordeaux à la fin des années 90.
Et à Saint-Etienne il y a environ 10 ans également

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14724
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 06 févr. 2005, 23:44

beckmesser a écrit :Aida a été donné à Garnier en 1968 avec Léontyne Price (et Felicia Weathers en alternance).
Exact ! La représentation fut tellement cahotique (une trompette arrivant en retard pour le triomphe, dit-on) que Leontyne jura de ne plus jamais remettre les pieds à l'Opéra de Paris.
Ce qu'elle fit, du reste.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21845
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 07 févr. 2005, 09:11

PlacidoCarrerotti a écrit :[
Je crois qu'il y avait eu une version concert de Kitège au Châtelet lors de la première saison russe dans les années 80, ainsi que le Cid en concert.
Je ne me rendais pas compte qu'Aida remontait à aussi loin, tous théâtres confondus en version scénique d'ailleurs ou presque (je n'ai retrouvé à Paris qu'une version concert au TCE avec Dunn et bien sûr les versions scéniques de Bercy en 84).

Sur la Restauration, qu'est-ce que j'ai sorti exactement comme bétise ?
Oui, on a entendu Le Cid au Châtelet le 15 février 1981, (version de concert) avec Dunja Vejzovic, Peggy Bouveret, Jean- Philippe Lafont, Paul Plishka R. Giovanetti, dir.

Tu as juste écrit que tu appelais de tes voeux le rétablissement de l'absolutisme en France .....

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 07 févr. 2005, 10:45

J'ai voté sans lire le fil ni voir les votes des autres ODBiens. Je suis surpris qu'autant de personnes aient voté comme moi pour le Prophète. Cet opéra est-il le plus connu de la liste ? J'ai bien sûr été incapable de voter pour des oeuvres que je ne connais pas et à part l'Africaine et la Wally, il n'y en a pas d'autres que j'ai écouté à peu près intégralement.

Placido a raison : la production de Vienne est effroyable et j'avais détesté sur le moment. A posteriori, j'en garde un excellent souvenir car cela m'a permis de découvrir cette oeuvre formidable. C'est aussi la seule fois que j'ai pu voir Agnes Baltsa et la première fois que je suis allé au Staatsoper de Vienne.

Inutile d'en attendre une production à l'Opéra de Paris pour l'instant, j'ai déjà interrogé Gerard Mortier à ce propos ! Il reconnaît que le livret est intéressant (les thèmes abordés dépassent franchement le cliché "divertissement" qui fait du tort à Meyerbeer) mais il n'aime pas la musique. Peut-être aurait-il aimé la production viennoise de Hans Neuenfels, metteur en scène qu'il a invité plusieurs fois à Salzbourg, notamment pour die Fledermaus (qui était moins ratée que la production du Prophète, je vous laisse imaginer...).

Avatar du membre
Kat
Ténor
Ténor
Messages : 558
Enregistré le : 04 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Message par Kat » 07 févr. 2005, 11:24

tuano a écrit :Inutile d'en attendre une production à l'Opéra de Paris pour l'instant, j'ai déjà interrogé Gerard Mortier à ce propos ! Il reconnaît que le livret est intéressant (les thèmes abordés dépassent franchement le cliché "divertissement" qui fait du tort à Meyerbeer) mais il n'aime pas la musique. Peut-être aurait-il aimé la production viennoise de Hans Neuenfels, metteur en scène qu'il a invité plusieurs fois à Salzbourg, notamment pour die Fledermaus (qui était moins ratée que la production du Prophète, je vous laisse imaginer...).
Ouais, bah s'il faut à tout prix que l'opéra soit une prise de tête pour être intéressant, là, je démissione :evil: !
Kat.

Avatar du membre
Clement
Alto
Alto
Messages : 447
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00
Localisation : PARIS

Message par Clement » 07 févr. 2005, 11:28

je trouve que le Prophète (dont le succès ici me surprend) est un opéra magnifique, c'est peut-être même mon favori de Meyerbeer !!! le livret est très intéressant, la distribution vocale est originale, et les personnes tous très complexes, l'humour noir, les thèmes modernes... Après, je me demande en quoi la musique est moins bonne que Luisa Miller, par exemple, qui est programmé pour les prochaines saisons... il y a des harmonies très étranges, une orchestration très étudiée. et l'oeuvre tiendrait bien la route à Bastille !
Dommage que Mortier "n'aime pas"... :cry:

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 07 févr. 2005, 11:28

tuano a écrit :la production viennoise [du Prophète] de Hans Neuenfels, metteur en scène qu'il a invité plusieurs fois à Salzbourg, notamment pour die Fledermaus (qui était moins ratée que la production du Prophète, je vous laisse imaginer...).
Et encore ! Il paraît que Domingo a refusé de mimer la sodomie d'un cochon... 8O

Ai-je besoin de préciser à ceux qui me connaissent que j'ai voté pour le Prophète ? J'ai même des distributions toutes prêtes, à des coûts variés :

Fidès : Zajick, Podles, Urmana
Jean : Heppner, Lotric, Furlan
Berthe : Swenson, Devia, Massis
Zacharie : Pape, Ramey, Prestia

Chef : Viotti, Minkovski, Sutej

En outre, et sans faire du Neuenfels, le caractère sombre et sauvage de l'oeuvre, ce moyen-âge tout en supertition et en violence se prête tout à fait à une mise en scène interprétative. En évitant, si possible, le cliché anabaptistes=nazis...

X

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 07 févr. 2005, 11:38

Clement a écrit :je trouve que le Prophète (dont le succès ici me surprend) est un opéra magnifique, c'est peut-être même mon favori de Meyerbeer !!! le livret est très intéressant, la distribution vocale est originale, et les personnes tous très complexes, l'humour noir, les thèmes modernes... Après, je me demande en quoi la musique est moins bonne que Luisa Miller, par exemple, qui est programmé pour les prochaines saisons... il y a des harmonies très étranges, une orchestration très étudiée. et l'oeuvre tiendrait bien la route à Bastille !
Dommage que Mortier "n'aime pas"... :cry:
Je suis (évidemment) tout à fait d'accord avec Clément !

A l'écoute de cet opéra, c'est paradoxalement les thèmes orchestraux qui marquent. Le thème des trois Anabaptistes, par exemple, parfois soutenu par le chant Ad nos..., a une couleur très spéciale et une charge dramatique à qui je ne connais pas de précédent mais quelques imitateurs prestigieux.

X

Avatar du membre
Kat
Ténor
Ténor
Messages : 558
Enregistré le : 04 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Message par Kat » 07 févr. 2005, 11:38

Xavier a écrit :Ai-je besoin de préciser à ceux qui me connaissent que j'ai voté pour le Prophète ? J'ai même des distributions toutes prêtes, à des coûts variés :

Fidès : Zajick, Podles, Urmana
Jean : Heppner, Lotric, Furlan
Berthe : Swenson, Devia, Massis
Zacharie : Pape, Ramey, Prestia

Chef : Viotti, Minkovski, Sutej

En outre, et sans faire du Neuenfels, le caractère sombre et sauvage de l'oeuvre, ce moyen-âge tout en supertition et en violence se prête tout à fait à une mise en scène interprétative. En évitant, si possible, le cliché anabaptistes=nazis...

X
Pourquoi pas ces distributions en alternance (on voit bien que ce n'est pas moi qui gère le budget :D ) ? Mais Lotric, bof, quant à Ramey, je crois que cela devient trop tard, hélas !
Quant à éviter le cliché anabaptistes=nazis : non, franchement, cela me paraît impossible. Pour cela il faudrait que le metteur en scène se rencarde sur ce qu'étaient vraiment les anabaptistes :lol: ! Les remplacer par des nazis, ça simplifie tout.
Kat.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 07 févr. 2005, 11:39

Il n'y a pas trop de nazis dans les mises en scène parisiennes. Je ne sais pas s'ils sont toujours aussi "appréciés" (pratiqués ?) en Allemagne et en Autriche.

Je me souviens d'une interview d'Ileana Cotrubas qui se demandait pourquoi des chanteurs comme Domingo ou Baltsa n'utilisaient pas leur statut de star pour refuser des productions aussi aberrantes que celle de Neuenfels.

Je poserais bien quelques questions sur l'histoire du cochon mais je préfère m'abstenir.

Répondre