Sondage pour Saisons futures

Représentations

Quel opéra aimeriez vous voir programmé à l'ONP?

Le sondage s’est terminé le 15 févr. 2005, 22:12

Francesca da Rimini
1
3%
Il Giuramento
2
5%
L'Africaine
6
16%
Kitege
4
11%
Le Prophète
12
32%
La Vestale
3
8%
Wally
6
16%
Oberon
2
5%
La Fiancée Vendue
2
5%
Sly
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 38

Nemorino
Messages : 34
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : PARIS 18EME
Contact :

Message par Nemorino » 05 févr. 2005, 22:52

J'ai voté le Prophère, mais les autres... ce serait bien aussi et pourqoi pas également Mefistofele

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 05 févr. 2005, 22:54

PlacidoCarrerotti a écrit : Oberon : on le voit de temps en temps non ? Et pas plus tard qu'au Châtelet en 2002 ! Ca attendra ...

La Fiancée Vendue : bel ouvrage que je ne connais que par ses enregistrements ; mais est-ce une priorité ?
Mais pourquoi ne serait-ce pas une priorité ? Parce que c'est une comédie ?! Ou pour quelle autre obscure raison ?

Quant à Oberon, depuis les années 50, je ne crois pas que ça ait été donné sur scène. Mais est-ce donnable au théâtre, justement ? Mieux vaudrait s'interroger sur la rareté du Freischütz en France.

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 816
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Ouf1er » 05 févr. 2005, 22:57

Kat a écrit :Difficile, difficile, mais finalement j'ai opté pour la Vestale. Mais dans l'absolu, je rêverais de voir les Huguenots avec une SUPER distribution :D !
Sinon, Il Giuramento ou Francesca da Rimini me plairaient bien aussi...
Kat, rêveuse.
Oui, moi aussi, je trouve que Les Huguenots, montés avec le même soin que Guerre et paix, serait une excellente nouvelle... Mais il parait que le Châtelet...

Si on peut donner d'autres titres "viables" dans le cadre de l'ONP (sans quoi, ma liste serait beaucoup plus longues...), les voici :

-- D'abord une part plus importante accordée à l'opéra français, honteusement sous évalué et sous joué. Un Roi Malgré Lui (Garnier) s'impose (la prochaine production lyonnaise le prouvera assez !), ainsi qu'une bonne Esclarmonde (Bastille ou Garnier). Guercoeur de Magnard avec la distribution adéquate et un metteur en scène de la trempe d'un Carsen ou d'un W. Decker, prouverait ses mérites musicaux.

-- Dans le répertoire allemand, pourquoi pas des Lustigen Weiber von Windsor (Garnier), Der Vampyr de Marschner, qui nous changerait un peu des webereries habituelles, et )Die Liebe der Danae), une rareté Straussienne, dont on se rendrait enfin compte qu'elle vaut bien d'être sortie de son actuel purgatoire (ce n'est pas Guy qui dira le contraire !)[/b]. Et un double bill original constitué de la Turandot de Busoni et de la Violanta de Korngold !

-- chez les Italiens, Gli Orazzi et Curiaci me comblerait plus que Il Giuramento. du même Mercadante. Une belle Gioconda serait aussi bienvenue, ainsi que La Fianciulla del West.

--Chez les anglais,il serait peut-être temps de réaliser que Britten n'est pas le seul compositeur lyrique valable qu'ait produit la perfide Albion : A Village Romeo and Juliet aurait un grand succès !

Mais on peut toujours rêver !....

Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 05 févr. 2005, 22:58

Dans la liste je vote résolument pour "Aucun"! Non que je sois opposé à la représentation de ces différents opéras, mais je n'ai vraiment aucune raison pour moi de souhaiter que ces différents opéras soient représentés. L'idée qu'il y a assez ou trop de baroque à Paris témoigne simplement de l'ignorance de l'ampleur de ce répertoire. Sinon, en dehors de très nombreuses oeuvres baroques (Lully, Keiser, Campra...), et dans un genre tout différent, j'aimerais bien voir Schneewittchen (Blanche-Neige) de Heinz Holliger...

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 05 févr. 2005, 22:59

Je ne suis même pas sûr qu'un opéra de Smetana ait déjà été donné à Paris, que ce soit celui-la, Libuse, Dalibor ou un autre... C'est quand même bien regrettable, non?

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 816
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Ouf1er » 05 févr. 2005, 23:04

bajazet a écrit :.....
Schreker, Die Gezeichneten
Braunfels, Die Vögel....
Oui, j'ai failli mettre aussi ces deux-là dans ma liste. Il faut espèrer que la magnifique production genévoise des Oiseaux de Braunfels sera reprise quelque part, pourquoi pas à Paris. C'était splendide, tant vocalement que scéniquement !

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 05 févr. 2005, 23:10

Ouf1er a écrit :
Kat a écrit :Difficile, difficile, mais finalement j'ai opté pour la Vestale. Mais dans l'absolu, je rêverais de voir les Huguenots avec une SUPER distribution :D !
Sinon, Il Giuramento ou Francesca da Rimini me plairaient bien aussi...
Kat, rêveuse.
Oui, moi aussi, je trouve que Les Huguenots, montés avec le même soin que Guerre et paix, serait une excellente nouvelle... Mais il parait que le Châtelet...

Si on peut donner d'autres titres "viables" dans le cadre de l'ONP (sans quoi, ma liste serait beaucoup plus longues...), les voici :

-- D'abord une part plus importante accordée à l'opéra français, honteusement sous évalué et sous joué. Un Roi Malgré Lui (Garnier) s'impose (la prochaine production lyonnaise le prouvera assez !), ainsi qu'une bonne Esclarmonde (Bastille ou Garnier). Guercoeur de Magnard avec la distribution adéquate et un metteur en scène de la trempe d'un Carsen ou d'un W. Decker, prouverait ses mérites musicaux.

-- Dans le répertoire allemand, pourquoi pas des Lustigen Weiber von Windsor (Garnier), Der Vampyr de Marschner, qui nous changerait un peu des webereries habituelles, et )Die Liebe der Danae), une rareté Straussienne, dont on se rendrait enfin compte qu'elle vaut bien d'être sortie de son actuel purgatoire (ce n'est pas Guy qui dira le contraire !)[/b]. Et un double bill original constitué de la Turandot de Busoni et de la Violanta de Korngold !

-- chez les Italiens, Gli Orazzi et Curiaci me comblerait plus que Il Giuramento. du même Mercadante. Une belle Gioconda serait aussi bienvenue, ainsi que La Fianciulla del West.

--Chez les anglais,il serait peut-être temps de réaliser que Britten n'est pas le seul compositeur lyrique valable qu'ait produit la perfide Albion : A Village Romeo and Juliet aurait un grand succès !

Mais on peut toujours rêver !....
Je ne sais pas si Guercoeur passerait sur scène, mais en tout cas quelle musique!
Der Vampyr en courrant, et j'aimerai bien voir un opéra de Moniuszko sur scène sans devoir aller à Varsovie.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 05 févr. 2005, 23:16

Ouf1er a écrit :Der Vampyr de Marschner, qui nous changerait un peu des webereries habituelles
Alors là, il faut qu'on m'explique ! Weber est "habituel" sur les scènes françaises ? Pour s'en tenir à Paris, à part le Freischütz du Châtelet en 87, je crois, et l'Oberon de 2002, quelle webererie a-t-on eu ? Pour Euryanthe, à part la malencontreuse production aixoise de 93, on attend encore !
Et entre la musique d'Euryanthe et Le Vampire, il y a comme une différence, quand même !

P.S. Ouf, tu me perces le c?ur avec ces Oiseaux ! J'avais prévu d'aller à genève voir le spectacle, j'ai du y renoncer, tous les échos que j'en ai eus sont dithyrambiques. Bref, je me les mords !

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 816
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Ouf1er » 05 févr. 2005, 23:41

bajazet a écrit :
Ouf1er a écrit :Der Vampyr de Marschner, qui nous changerait un peu des webereries habituelles
Alors là, il faut qu'on m'explique ! Weber est "habituel" sur les scènes françaises ? Pour s'en tenir à Paris, à part le Freischütz du Châtelet en 87, je crois, et l'Oberon de 2002, quelle webererie a-t-on eu ? Pour Euryanthe, à part la malencontreuse production aixoise de 93, on attend encore !
Et entre la musique d'Euryanthe et Le Vampire, il y a comme une différence, quand même !

P.S. Ouf, tu me perces le c?ur avec ces Oiseaux ! J'avais prévu d'aller à genève voir le spectacle, j'ai du y renoncer, tous les échos que j'en ai eus sont dithyrambiques. Bref, je me les mords !
Non, on ne peut pas dire que "Weber" soit un "habituel" des scènes françaises, mais de cette période on nous sort invariablement et seulement Weber. Outre les productions citées, il y a eu une bonne version de concert d'Euryanthe à Strasbourg l'an dernier, deux prod. quasiment simultanées du Freischutz à Strasbourg et Nancy, il y a 3 ou 4 ans, une plus ancienne production d'Oberon à Lyon il y a une quinzaine d'années, etc... Tout cela n'est pas à Paris, certes...

Bon, d'accord on a aussi monté l'autre Marschner (Hans Heiling) à Strasbourg, l'an dernier, mais l'oeuvre est bien moins bonne que der Vampyr.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 05 févr. 2005, 23:56

D'accord, d'accord. Mais bon sang (pardon, je m'énerve, c'est le vin) Weber est un génie de la musique dramatique, et ces miettes sont scandaleusement peu en conséquence ! Il est vrai aussi que la mise en scène ne va pas toute seule pour Freischütz, Oberon ou Euryanthe ? pour s'en tenir à ses grands opéras.

Cela dit, je serais ravi de voir un Vampire.
Johohohe ! Hier bin ich, Herr Vampyr !

Répondre