Tannhäuser - Hengelbrock/Baumgarten - Bayreuth 2011

Représentations
parsifal832
Alto
Alto
Messages : 315
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : SEINE ET MARNE

Re: TANHAUSER BAYREUTH 2011

Message par parsifal832 » 05 août 2011, 23:03

veniziano a écrit :Je viens d'apprendre que la seconde représentation de TANHÄUSER (public moins select) a été saluée par une énorme bronca, apparemment , sauf le Choeur et le Landgrave, il n'y avait rien à sauver. Décidement, Bayreuth n'est plus ce qu'il était: mis à part le sublime PARSIFAL d'Hereim , il n'y a plus grand chose d'interressant.

Je suis rentré de BAYREUTH hier soir,après avoir assisté aux représentations de TANNHAUSER ,LOHENGRIN et PARSIFAL du 1er au 3 aout.
Bien que n'ayant pas écrit sur ce site depuis plusieurs années ,je ne résiste pas au plaisir de vous faire part de mes impressions ,notamment au sujet de TANNHAUSER.
Il est exact que la fin de chaque acte (et méme le début du 2eme) ont été "salués" par une énorme huée généralisée ,comme je n'en n'avais jamais entendu nul part ailleurs ,bien qu'ayant assisté dans ma vie à pas loin de mille représentations d'opéra.Si bien méme qu'à la fin de l'exécution de l'oeuvre les chanteurs en firent les frais(très mollement applaudis) , ainsi que le chef ,qui fut lui aussi hué par une partie du public ,alors qu'il n'avait pas démérité ;fait unique à Bayreuth ,il n'y eu pas de rappel...
Seuls surnageaient de ce nauffrage total le magnifique choeur du Festival,assez padoxalement encore mieux mis en valeur par son étagement dans les superstructures du décor...
Quant à la mise en scène !(mais peut-on encore parler de mise en scène?),elle était totalement immonde,dégueulasse,nulleà chier(c'est le cas de le dire puisque l'action se passe dans une usine de traitement d'excréments humains);à chaque instant elle fut en contradiction totale avec le livret ,la musique et l'esprit de l'oeuvre.
Le lendemain , j'assistai au LOHENGRIN mis en scène par H.NEUENFELS;j'appréhendais ce spectacle car on sait que ce metteur en scène est capable du pire(ref une certaine CHAUVE SOURIS à SALZBURG).
Et bien,à partir du moment où on a trouvé un film conducteur à sa démarche(à mes yeux ,le rève cauchemardesque d'un quidam-vous ou moi-),cette mise en scène est limpide ,lisible ,fidèle à la lettre et à l'esprit de l'oeuvre.Si l'on ajoute à cela la direction d'orchestre inspirée d'un jeune chef(A.NELSONS), une distribution de très bon niveau ,un choeur toujours aussi formidable ,il y avait là tous les ingrédients pour assister à une représentation mémorable.Et bien sur ,la prestation entousiasmente de KLAUS FLORIAN VOGT ,le meilleur Lohengrin que j'ai entendu dans ma vie(ayant entendu entre autres:J.THOMAS ,J.KING, P.HOFFMANN,P.FREY,G.WISBERG, P.SEIFFERT...),timbre idéal,clarté et pureté de l'émission,technique sans faille et puissance vocale(au moins dans la salle du FESTSPIELHAUS dont l'accoustique miraculeuse avantage les voix).Il eut droit à une acclamation du public absolument délirente et à une "standing ovation",ce que je voyais pour la première fois à Bayreuth,bien qu'y allant depuis 48 ans et y totalisant 112 représentations (il est vrai que cette mode est relativement récente ,venue sans doute du monde du show-biz ,et qui n'existait pas dans les décennies 60 et70 à l'époque la plus glorieuse des festivals de Bayreuth).
Entre ce LOHENGRIN et ce TANNHAUSER il y avait la différence entre un metteur en scène de talent et un branleur irresponsable et incompétent.
J'en termine avec PARSIFAL ,que je voyais pour la 2eme fois dans cette mise en scène.Une fois que l'on a compris la démarche un peu "tordue" de mr HERHEIM(plusieurs "histoires" superposées,dont l'une est bien l'histoire de PARSIFAL écrite par un certain RICHARD WAGNER) on se laisse emporter par la beauté des images et des décors,la splendeur toujours aussi impréssionante du choeur,le tout porté par la magnifique direction de D.GATTI;quant à la distribution elle est honnète sans plus ,eu égard de ce qu'on attend de Bayreuth ;à l'exeption du GURNEMANZ de KWANGCHUL YOUN qui rejoint le panthéon des meilleurs titulaires du role.

Avatar du membre
Renard
Ténor
Ténor
Messages : 637
Enregistré le : 27 juin 2005, 23:00

Message par Renard » 06 août 2011, 09:58

C'est vraiment unanime; même les critiques allemands les plus nombrilistes et obsédés par la laideur ne s'y retrouvent pas complètement. Pour ma part, je trouve la production honteuse sur plusieurs fronts: prendre des gens pour des idiots, détournement de fonds publiques, charlatanisme etc etc. Cette production n'a vraiment pas sa place ici à Bayreuth (oui, j'écris depuis Bayreuth).

phaeton31
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 195
Enregistré le : 29 oct. 2008, 00:00
Contact :

Message par phaeton31 » 06 août 2011, 10:06

je me suis toujours demandé pourquoi on ne reprend pas d'anciennes productions à Bayreuth , W Wagner ou P Chéreau par exemple .. enfin je j'y suis jamais allé n'irai probablement jamais , ne connais pas les arcanes ...

ai vu un beau Tannhauser à Berlin en juillet , et un Gotterdammerung honorable à Paris , ça me suffit pour cette année ...

Lohengrin est diffusé à la télé le 14 aout ( je sais c'est vulgaire de le voir à la télé , et l'acoustique de Bayreuth est particuière ).

Pippo
Soprano
Soprano
Messages : 95
Enregistré le : 08 déc. 2009, 00:00

Message par Pippo » 06 août 2011, 15:05

phaeton31 a écrit :je me suis toujours demandé pourquoi on ne reprend pas d'anciennes productions à Bayreuth , W Wagner ou P Chéreau par exemple .. .
On ne peut pas rejouer indéfiniment les mêmes spectacles: Bayreuth n'est pas le musée Grévin, pour un festival qui représente toujours les 10 mêmes oeuvres, le seul moyen de renouveler l'intérêt est de proposer des mises en scène nouvelles et originales, ce qui d'ailleurs devient de plus en plus difficile (d'où d'énormes ratages comme ce Tannhäuser). Mais à côté de cela, il y a encore de très belles productions, comme le Parsifal de Herheim, d'une incroyable intelligence, à la fois spectaculaire, poétique et donnant à réfléchir. Malheureusement, pour d'obscures raisons, la direction refuse de le filmer.
Le pire est avenir, puisqu'on annonce que le Ring de 2013 sera mis en scène par Frank Castorf (dont Sebastian Baumgarten, auteur de la mes de Tannhäuser, est un disciple): là, on risque d'atteindre un point de non retour en matière de déconstruction de l'oeuvre. C'est dommage, car je pense qu'il y a beaucoup à attendre de la direction de Petrenko. Je pense également que les soeurs Wagner, dont le contrat est limité dans le temps risquent gros, d'autant plus que les demandes de places pour le festival accusent une chute importante et que Bayreuth doit faire face à la concurrence de Baden Baden, où on annonce un Ring avec Thielemann en 2013.

faustin
Basse
Basse
Messages : 2891
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

reprise des mes légendaires de Bayreuth, Warum nicht?

Message par faustin » 06 août 2011, 15:34

phaeton31 a écrit :
je me suis toujours demandé pourquoi on ne reprend pas d'anciennes productions à Bayreuth , W Wagner ou P Chéreau par exemple .. enfin je j'y suis jamais allé n'irai probablement jamais , ne connais pas les arcanes ...

ai vu un beau Tannhauser à Berlin en juillet , et un Gotterdammerung honorable à Paris , ça me suffit pour cette année ...

Lohengrin est diffusé à la télé le 14 aout ( je sais c'est vulgaire de le voir à la télé , et l'acoustique de Bayreuth est particuière ).
Non ce n'est pas vulgaire de regarder un opéra à la télévision. Ce qui est vulgaire c'est d'aller à un festival très select pour s'y ennuyer et ne rien y comprendre.

Pour ce qui est d'une éventuelle reprise des mises en scène légendaires de Bayreuth, il faudrait poser la question à ceux qui connaissent le fonctionnement de cette institution très particulière qu'est le Bayreuth Festspiele pour savoir si c'est possible ou non. Pour le Ring de Chéreau, on pourrait lui demander de le remonter, ce serait une reprise, comme il y en a partout. Pour les mises en scène de Wieland Wagner, si on les remontait, cela donnerait lieu à toutes les discussions acharnées pro et contra qu'il y a eu à l'occasion de la reprise des Noces de Giorgio Strehler et qu'il y aura à l'occasion de la reprise de la Cenerentola de Jean-Pierre Ponnelle.

Bayreuth étant voué à la préservation et à la mise en valeur d'un patrimoine artistique, cela n'aurait rien d'absurde de considérer que les mises en scène les plus légendaires de l'institution font partie de ce patrimoine. Ce serait moins insultant pour la mémoire du fondateur que ce détournements extravagants auxquels on assiste, d'après ce qu'on en dit.

J'ai acheté récemment un livre sur Wagner, Wagner, par Herberth Barth, Dietrich Mack et Egon Voss, livre richement illustré.

Voyez le décor conçu par Philippe Chaperon pour la représentation à Paris, avec ses charpentes gothiques:

http://www.europeana.eu/portal/record/0 ... D826A.html


Ne dites pas que c'est ringard.

Faustin

Avatar du membre
Christopher
Basse
Basse
Messages : 2092
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 06 août 2011, 15:38

au vu des horreurs nouvelles qu'ils proposent chaque année, je crois bien que je vais cesser de demander des places , je laisse tomber au bout de 5 ans

Pippo
Soprano
Soprano
Messages : 95
Enregistré le : 08 déc. 2009, 00:00

Re: reprise des mes légendaires de Bayreuth, Warum nicht?

Message par Pippo » 06 août 2011, 15:56

faustin a écrit :Voyez le décor conçu par Philippe Chaperon pour la représentation à Paris, avec ses charpentes gothiques:

http://www.europeana.eu/portal/record/0 ... D826A.html


Ne dites pas que c'est ringard.

Faustin
Non, ce n’est pas ringard du tout, c’est même très beau. Mais en même temps, c’est une façon de se représenter le Moyen Âge qui est propre au XIXe siècle et ne correspond plus du tout à la façon dont nous le voyons aujourd’hui.
Pour revenir aux mises en scène du passé, la production actuelle de Parsifal réalisée par Herheim rend hommage, sous forme de citations diverses, aux grandes productions qui ont fait l’histoire du festival, notamment celles de Wieland Wagner et de Götz Friedrich. Et l’un des moments forts du spectacle, c’est celui où le décor représentant la villa Wahnfried se transforme sous nos yeux pour faire apparaître progressivement de décor du temple de Montsalvat imaginé par Joukowski lors de la création de l’œuvre en 1882 : c’est renversant au niveau de la technique et de la machinerie, et c’est très émouvant en même temps.

faustin
Basse
Basse
Messages : 2891
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

Re: reprise des mes légendaires de Bayreuth, Warum nicht?

Message par faustin » 06 août 2011, 16:18

Image
Pippo a écrit :

Non, ce n’est pas ringard du tout, c’est même très beau. Mais en même temps, c’est une façon de se représenter le Moyen Âge qui est propre au XIXe siècle et ne correspond plus du tout à la façon dont nous le voyons aujourd’hui.

Pour revenir aux mises en scène du passé, la production actuelle de Parsifal réalisée par Herheim rend hommage, sous forme de citations diverses, aux grandes productions qui ont fait l’histoire du festival, notamment celles de Wieland Wagner et de Götz Friedrich. Et l’un des moments forts du spectacle, c’est celui où le décor représentant la villa Wahnfried se transforme sous nos yeux pour faire apparaître progressivement de décor du temple de Montsalvat imaginé par Joukowski lors de la création de l’œuvre en 1882 : c’est renversant au niveau de la technique et de la machinerie, et c’est très émouvant en même temps.
Malheureusement, ce Parsifal de Herheim, je ne l'ai pas vu.

Le Moyen-âge revisité par le XIXe siècle, en France Violet le Duc, je ne déteste pas; enfin, il y a du bon et du moins bon. Ce qui est vraiment très réussi dans le genre c'est le Palais de Westminster, Maison du Parlement, du à Sir Charles Barry.

Faustin

parsifal832
Alto
Alto
Messages : 315
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : SEINE ET MARNE

Re: reprise des mes légendaires de Bayreuth, Warum nicht?

Message par parsifal832 » 06 août 2011, 16:52

[/quote]



Pour ce qui est d'une éventuelle reprise des mises en scène légendaires de Bayreuth, il faudrait poser la question à ceux qui connaissent le fonctionnement de cette institution très particulière qu'est le Bayreuth Festspiele pour savoir si c'est possible ou non.

Faustin[/quote]

Non ,ce n'est pas possible pour la bonne raison que décors et costumes sont détruits après qu'une production soit considérée comme ayant terminé son existance.C'est d'ailleurs pour cette raison que Bayreuth n'exporte pas ses productions dans d'autres théatres (il y eu des exceptions du temps de Wieland Wagner-SUTTGART,OZAKA en 1967 ,PARIS pour la WALKYRIE en 1967 et 1971...)

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2682
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Message par dge » 06 août 2011, 18:05

phaeton31 a écrit :je me suis toujours demandé pourquoi on ne reprend pas d'anciennes productions à Bayreuth , W Wagner ou P Chéreau par exemple .. enfin je j'y suis jamais allé n'irai probablement jamais , ne connais pas les arcanes ...

ai vu un beau Tannhauser à Berlin en juillet , et un Gotterdammerung honorable à Paris , ça me suffit pour cette année ...

Lohengrin est diffusé à la télé le 14 aout ( je sais c'est vulgaire de le voir à la télé , et l'acoustique de Bayreuth est particuière ).
La vocation du Festival telle que l'ont voulue les petits fils Wagner est d'être un atelier permanent. Cà été le cas avec Wieland dépoussiérant les mises en scène d'avant-guerre puis, deuxième date importante, le Ring de Chéreau. Dans cette dynamique Wolfgang a eu le mérite de faire venir d'autres metteurs en scène qui avaient qqch à dire comme Friedrich, Kupfer (génial Ring)pour ne citer que les plus emblématiques. Malheureusement (selon moi) Wolfgang n'a pas eu la lucidité d'une troisième révolution en invitant des metteurs en scène qui auraient dit autre chose (si l'on excepte Herheim). Il a le plus souvent invité des metteurs en scène venant d'une même façon de penser, d'une même esthétique - celle du regie theater pour faire simple - et ce n'est pas Katharina qui semble capable d'inverser la tendance puisqu'elle même vient de ce mouvement.
On est donc dans une logique de consanguinité qui ne peut aboutir qu'à des dérives. Il faudrait changer le disque dur de la direction artistique actuelle...

Quant à la reprise des anciennes productions, c'est impossible puisque la notion d'atelier permanent impose de "passer à autre chose" quand une production a fait son temps. Le Ring de Chéreau a été fimé puis les décors ont été brûlés.

Répondre