Où est Louise ?

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
malko
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 185
Enregistré le : 03 oct. 2004, 23:00
Contact :

Où est Louise ?

Message par malko » 16 déc. 2006, 00:17

Je viens de découvrir avec bonheur "Louise" dans des extraits chantés par A. Gheorghiu laquelle ne me convainc pas totalement.
Y a-t-il une version de référence ?
Pourquoi cet ouvrage n'est il pas monté ?

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 16 déc. 2006, 00:31

Ben il est monté cette saison à l'ONP, quand même... :roll:
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

malko
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 185
Enregistré le : 03 oct. 2004, 23:00
Contact :

Message par malko » 16 déc. 2006, 00:37

Il y deux manières de voir la chose : je suis complétement out; je suis tout à fait in.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 16 déc. 2006, 00:40

:lol:
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

malko
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 185
Enregistré le : 03 oct. 2004, 23:00
Contact :

Message par malko » 16 déc. 2006, 00:43

:trumpet:

abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Où est Louise ?

Message par abaris » 16 déc. 2006, 00:43

malko a écrit : Pourquoi cet ouvrage n'est il pas monté ?
Parceque c'est un opéra daté et ennuyeux. Cette opinion n'engage que moi.

malko
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 185
Enregistré le : 03 oct. 2004, 23:00
Contact :

Message par malko » 16 déc. 2006, 00:49

Je n'ai entendu que des extraits; ils sont surement choisis.
Mais c'est beau.

Avatar du membre
mc06
Ténor
Ténor
Messages : 806
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00

Message par mc06 » 27 déc. 2006, 17:59

L'oeuvre s'apparente à une sorte de roman musical - dans le paris 1900 ...G.Charpentier (1860-1956 ) y raconte l''ydille entre un jeune poète et une ouvrère avec pour toile de fond un Montmartre pittoresque , laborieux et festif .
Louise , créée à l'Opéra-comique le 02 février 1900 peut sembler datée mais cet opéra a connu un vif succès lors de sa création .
D'ailleurs P.Dukas n'était pas resté insensible à cet ouvrage d'un nouveau genre puiqu'il déclarait "le premier acte et surtout le quatrième sont déjà d'un maître (..)". En 1913 , une suite intitulée Julien où la vie du poète fut donnée à l'Opera-comique mais sans grand succès .

Pour ma part ,si l'oeuvre souffre d'une trop grande longueur , je suis tombé néanmoins sous le charme des mélodies de Charpentier ( elles y abondent )et de l'air de bravoure de l'héroine Depuis le jour ..

Rarement joué , après Toulouse et le Châtelet ,cet opéra revient à l'affiche de l'ONP et sera mis en scène par A.Engel avec Delunsh(Louise ), Groves (Julien ) , Van Dam (Le père) , Henshel (La mère) placés sous la direction de Cambrelling .

La discographie de l'ouvrage est assez réduite.

- Version historique mais abrégée Bigot/ Vallin, Thill ,Pernet
réeditée chez Naxos à prix réduit)...Pour Thill et Pernet car je ne supporte pas Ninon Vallin (son chant est trop daté pour moi )

- Prêtre /Cotrubas,Domingo, BacquierCBS-Sony Classical
Une version homogène dominée par la très émouvante Louise de Cotrubas , fragile , amoureuse avec une diction exemplaire ...Domingo est un Julien sans grâce mais impliqué .Exellente composition de Bacquier en Père ..Direction théâtrale et enlevée de G.Prêtre .les seconds rôles pour la plupart non francophones tout comme les choeurs peinent quelque peu dans les dialogues (divers accents , pénibles à la longue )

-Rudel/Sills, Gedda, Van Dam , Dunn-Emi -

-Cambrelling/Lott,J.Pruett ,Blanc, R.Gorr /Erato

En 1938 Abel Gance a réalisé une adaptation filmée de l'opéra avec les conseils de Charpentier réunissant Grace Moore , Georges Thill..

Que pensez-vous notamment des versions Rudel et Cambrelling ?

Avatar du membre
beckmesser
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 244
Enregistré le : 16 juil. 2004, 23:00
Localisation : PARIS

Message par beckmesser » 27 déc. 2006, 23:14

J'en ai assez de lire ou d'entendre dire que Julien n'a pas eu de succès.

Lisez la biographie de Marc Delmas sur Gustave Charpentier.

Le succès de Julien à l'Opéra-Comique a été tel que Caruso lui-même a obtenu qu'il soit monté au Met avec lui-même et Géraldine Farrar.

L'état des recettes pour les 20 premières représentations de l'Opéra-Comique (du 4 juin au 27 novembre 1913) dépasse celui des créations dans la même salle de Louise, Pelléas, Bohème, Butterfly, La Flûte enchantée etc.

Après la création, Julien a été monté (outre New-York) à Prague, Bruxelles, Rouen, Nice, Marseille, Nantes, Lyon, Alger, Londres (Covent Garden), Milan, Leipzig etc.

La guerre de 1914-18 a sonné le glas pour Julien (repris par l'Opéra de Dortmund en mai 2001) surtout du fait du manque de curiosité des directeurs de salles qui se sont contentés de croire les ragots concernant le soi-disant échec de l'oeuvre, sans prendre la peine d'ouvrir la partition ou seulement de lire la biographie de Marc Delmas ou les critiques de l'époque.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21247
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 28 déc. 2006, 10:28

beckmesser a écrit :J'en ai assez de lire ou d'entendre dire que Julien n'a pas eu de succès.

Lisez la biographie de Marc Delmas sur Gustave Charpentier.

Le succès de Julien à l'Opéra-Comique a été tel que Caruso lui-même a obtenu qu'il soit monté au Met avec lui-même et Géraldine Farrar.

L'état des recettes pour les 20 premières représentations de l'Opéra-Comique (du 4 juin au 27 novembre 1913) dépasse celui des créations dans la même salle de Louise, Pelléas, Bohème, Butterfly, La Flûte enchantée etc.

Après la création, Julien a été monté (outre New-York) à Prague, Bruxelles, Rouen, Nice, Marseille, Nantes, Lyon, Alger, Londres (Covent Garden), Milan, Leipzig etc.

La guerre de 1914-18 a sonné le glas pour Julien (repris par l'Opéra de Dortmund en mai 2001) surtout du fait du manque de curiosité des directeurs de salles qui se sont contentés de croire les ragots concernant le soi-disant échec de l'oeuvre, sans prendre la peine d'ouvrir la partition ou seulement de lire la biographie de Marc Delmas ou les critiques de l'époque.
Merci beaucoup pour cette mise au point.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre