Discographie de Roberto Devereux

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 889
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret

Re: Discographie de Roberto Devereux

Message par fomalhaut » 05 mars 2020, 13:13

raph13 a écrit :
05 mars 2020, 11:23
fomalhaut a écrit :
04 mars 2020, 15:24

Un coup d'oeil dans les Archives de Carnegie Hall, montre qu'il y a eu deux "performances", 14 et 16 octobre 1965.
L'une d'elles a-t-elle été radiodiffusée ?

fomalhaut

https://www.carnegiehall.org/About/Hist ... 20Society_

https://www.carnegiehall.org/About/Hist ... 20Society_
Décembre 65, pas octobre :)
Autant pour moi !
fomalhaut

Yannboc
Messages : 25
Enregistré le : 18 mars 2005, 00:00

Re: Discographie de Roberto Devereux

Message par Yannboc » 06 mars 2020, 09:10

.

Yannboc
Messages : 25
Enregistré le : 18 mars 2005, 00:00

Re: Discographie de Roberto Devereux

Message par Yannboc » 06 mars 2020, 09:38

Oui, il y a bien eu 2 "performances".
Mais, pour ajouter à la confusion de la chose :
- Le livret présent dans le coffret MRF 82-S (grand format et très riche en photo N&B et couleurs des soirées de Barcelone 68 et Venise 72...) est daté à la soirée du 14.12.1965. :D
https://postimg.cc/7Jv90y6b
- Les LP de ce même coffret MRF 82-S sont, eux, estampillés à la date du 16.12.65..... :D
https://postimg.cc/9D1LSSxN

Le livret distribué lors de la représentation en salle de la soirée du 14.12.65 de Carnegie Hall indique bien une 2ème représentation à la date du 16.12.65 :D
https://postimg.cc/grDLvWr5

- D'autre part, les extraits en Bonus de Roberto Devereux, sur le coffret de CD Lucrezia Borgia du 20 avril 1965 SRO-801-2, sont également datés du 16.12.65 C.Hall et correspondent à la même bande son que les LP. Mais si les éditeurs ne se sont fiés qu'à la date des LP sans vérifier....Ce ne serait pas la 1ère erreur dans ce style...
Alors, avec tout ça....Retour à la case départ : la bande sonore correspond-elle à la soirée du 14 ou à celle du 16 ? Comment ne pas s’emmêler les pinceaux ?
Va comprendre Charles.... :Jumpy:

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 889
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret

Re: Discographie de Roberto Devereux

Message par fomalhaut » 06 mars 2020, 13:42

Je n'ai pas sous la main le coffret MRF82S mais, si ma mémoire est bonne, il me semble bien que, dans cet enregistrement, Vicente Sardinero (Nottingham) fait une fausse entrée dans la cabalette (Qui ribelle ognum ti chiama...) de la cavatine (Ieri, taceva il giorno...), Acte I, 2ème tableau. Si mon oreille est bonne, cette fausse entrée n'existe pas dans l'enregistrement qu'on trouve sur la toile indiqué par Lois.
Me trompé-je ?
Si je ne me trompe pas, s'agirait-il de deux enregistrements, l'un du 14, l'autre du 16 décembre 1965 ? La fausse entrée aurait-elle été éliminée ?
Beaucoup de Si...Ah ! Si Sherlock Holmes était odbien !

fomalhaut

Yannboc
Messages : 25
Enregistré le : 18 mars 2005, 00:00

Re: Discographie de Roberto Devereux

Message par Yannboc » 07 mars 2020, 15:36

fomalhaut a écrit :
06 mars 2020, 13:42
Si Sherlock Holmes était odbien !
fomalhaut
- Ahhhhhh, nous lui aurions donné ces enregistrements...
- Et qu'eusses-tu voulu qu'il en fît ?
- Mais les écouter Pardi !! Et comparer afin de démêler affaire, Ventre-saint-gris ! :2guns:

=> Je n'ai pas les pavillons de Sherlock et encore moins son acuité dans les comas mais, pour avoir comparé plusieurs passages concernant l'affaire qui nous occupe :
- Il n'y a pas de fausse entrée de Nottingham (Walter Alberti, pas Sardiniero) dans la cabalette (Qui ribelle ognum ti chiama...) de la cavatine (Ieri, taceva il giorno...), Acte I, 2ème tableau dans la version de Lois sur la toile (datée du 14.12.65).
- Ténor, Soprano ont les mêmes inflexions, nuances, phrasés et respirations que la soirée du 16.12.65.

=> j'en arrive à déduire que ce sympathique Lois nous a mis cette fantastique bande en ligne à la date du livret présent dans le coffret...soit le 14.12.65 et qu'entre ces deux soirées il n'y a plus que l'épaisseur d'un poil d’œuf pour les différencier et que les poils d’œufs sont tellement fins et soyeux qu'ils sont invisibles (n'est-pas Marcel ?). :D
=> Je jette donc l'éponge :akuma:

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5289
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Discographie de Roberto Devereux

Message par Loïs » 07 mars 2020, 19:20

Merci pour l'adjectif mais je ne peux guère aider car même si je suis client de Depot Opera qui publie l'enregistrement je n'ai que Venise et Aix à la maison.

Répondre