I puritani (CD)

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
muriel
Basse
Basse
Messages : 2951
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Message par muriel » 24 mai 2005, 09:52

J'ai réécouter rapidement Sills/Gedda et Callas/Di Stefano :
Callas ne transpose pas Vergin..., mais le timbre fait que ça semble plus grave , plus sombre.
Di Stefano descend d'un demi-ton Vieni fra questa ...
Le contre-fa de Gedda n'est pas falsetto me semble-t-il, il débute prudemment piano et devient rapidement fortissimo (faut bien que ça sorte), c'est très très beau.

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par doudou » 24 mai 2005, 10:01

Xavier a écrit :
aroldo a écrit :Et Rocky i nous le fait le contre-fa ?
Pas à ma connaissance mais, qui sait, peut-être l'a-t-il fait un jour. Je suis cependant assez sceptique : je crois que ça se saurait.


X
Je l'ai entendu avec Djoune dans les puritains à l'opéra comique.
Il nous faisait des suraigus mais je ne sais pas si il nous faisait le contre fa :oops:
On veut la mort du ténor dont la grosse dame veut partager le sort.
Faites en mourir au moins un, et les deux si le coeur vous en dit.
Quant au baryton, il reste seul avec son deshonneur. (Monsieur Bluf à l\\\\\\\'Opéra)

Avatar du membre
billybudd
Soprano
Soprano
Messages : 56
Enregistré le : 18 mars 2005, 00:00
Localisation : In fernem Land unnahbar euren schritten...

Message par billybudd » 24 mai 2005, 11:19

tuano a écrit :Dans Lucia, le ténor doit faire un contre-mi (bécarre ou bémol ? en tout cas pas un contre-fa).
Dans lucia il n'y a pas de contre-mi écrit. Mais dans l'enregistrement de LuciE, Alagna en fait un qui doit bien durer un huitième de seconde dans une vocalise. Maintenant, quant à savoir si ce mi est écrit ou non. Je n'ai pas la partoche de la version francaise de Donizetti, mais je doute qu'il y soit écrit, malgré le fait que c'était pour Duprez...
Vieni, vieni fra queste braccia
Amor, delizie e vita
Vieni, vien tel ripeto: t'amo siìììììììììììììììì!
T'amo d'immenso amor!

valery
Ténor
Ténor
Messages : 852
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Message par valery » 24 mai 2005, 11:26

le contre mi bémol pour Edgardo est aussi écrit dans la partition de LuciA. Evidemment très peu le font. Il est en vocalise et Lucia est à la tierce au-dessous, donc au contre-ut.
Amusant: dans le CD Sills/Bergonzi, ils l'échangent: Sills ayant le contre mi bémol plus facile que Bergonzi!! :wink:

Avatar du membre
billybudd
Soprano
Soprano
Messages : 56
Enregistré le : 18 mars 2005, 00:00
Localisation : In fernem Land unnahbar euren schritten...

Message par billybudd » 24 mai 2005, 11:28

muriel a écrit : Le contre-fa de Gedda n'est pas falsetto me semble-t-il, il débute prudemment piano et devient rapidement fortissimo (faut bien que ça sorte), c'est très très beau.
oui, très beau (ca fait drole de dire ca pour une contre note qui, dépend par qui elle est chantée, se rapproche plus du cri... ou du moins l'effet voulu par la contre note n'est pas la beauté, mais l'émotion, l'effet dramatique etc...). C'est intéressant de voir comment Gedda se prépare à chanter son contre fa une mesure avant sur "l'ira frenate" en mélangeant voix de poitrine et voix de tete, en rallentissant et en allègeant sa voix pour en suite libérer l'énergie lorsqu'il est sur d'avoir atteint la justesse voulue...
Billy, Gedda-dans-le-highF-du-credeasi-ophile
Vieni, vieni fra queste braccia
Amor, delizie e vita
Vieni, vien tel ripeto: t'amo siìììììììììììììììì!
T'amo d'immenso amor!

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par doudou » 24 mai 2005, 11:29

valery a écrit :le contre mi bémol pour Edgardo est aussi écrit dans la partition de LuciA. Evidemment très peu le font. Il est en vocalise et Lucia est à la tierce au-dessous, donc au contre-ut.
Amusant: dans le CD Sills/Bergonzi, ils l'échangent: Sills ayant le contre mi bémol plus facile que Bergonzi!! :wink:
Ah bon :lol:
On veut la mort du ténor dont la grosse dame veut partager le sort.
Faites en mourir au moins un, et les deux si le coeur vous en dit.
Quant au baryton, il reste seul avec son deshonneur. (Monsieur Bluf à l\\\\\\\'Opéra)

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 24 mai 2005, 11:42

valery a écrit :le contre mi bémol pour Edgardo est aussi écrit dans la partition de LuciA. Evidemment très peu le font. Il est en vocalise et Lucia est à la tierce au-dessous, donc au contre-ut.
Amusant: dans le CD Sills/Bergonzi, ils l'échangent: Sills ayant le contre mi bémol plus facile que Bergonzi!! :wink:
Cette intervertion des suraigus se retrouve aussi dans l'enregistrement Prêtre avec Moffo et le même Bergonzi. Je ne sais plus si Gruberova et Kraus ne font pas aussi de même dans l'enregistrement Rescigno.

Sur scène Sills faisait souvent cette vocalise intervertie. Sauf si ma mémoire me joue des tours elle l'a fait avec Big Lulu à San Francisco et avec Kraus à Buenos Aires (en passant, cette captation radio du tout début des années 70 est non seulement splendidement chantée mais aussi archicomplète).

Il paraît que Giuseppe Morino a fait le mi bémol sur scène. Je crois que ça été édité d'ailleurs, avec la veuve Gavazzeni si ma mémoire est bonne.

Si quelqu'un a ce dernier enregistrement...

X

PS : on s'éloigne des Puritains en cd :?

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 24 mai 2005, 11:47

Les discussions sur les Puritains et son fa ou Lucia et son mi bémol montrent tout le relativisme des prétentions philologiques des tenants du "est-ce que c'est écrit dans la partition"

Muti dans Les puritains, Mackerras dans Lucia ont eu la prétention de débarasser les oeuvres des "notes non écrites", mais n'ont pas poussé le scrupule jusqu'à faire chanter toutes les notes écrites.

J'appelle ça l'apologie du moins disant.

X

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 24 mai 2005, 13:22

Xavier a écrit :
valery a écrit :le contre mi bémol pour Edgardo est aussi écrit dans la partition de LuciA. Evidemment très peu le font. Il est en vocalise et Lucia est à la tierce au-dessous, donc au contre-ut.
Amusant: dans le CD Sills/Bergonzi, ils l'échangent: Sills ayant le contre mi bémol plus facile que Bergonzi!! :wink:
Cette intervertion des suraigus se retrouve aussi dans l'enregistrement Prêtre avec Moffo et le même Bergonzi. Je ne sais plus si Gruberova et Kraus ne font pas aussi de même dans l'enregistrement Rescigno.
Je pense que c'est le cas. En tout cas, au moment fatidique, Gruberova fait une note très haute mais pas Kraus.

Il y a un côté moins disant aussi dans cette version car Gruberova ne termine pas les duos avec Enrico et Raimondo sur un suraigu, alors qu'elle le fait en scène.

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 24 mai 2005, 13:42

Comment faites-vous pour entendre toutes ces notes ? Vous avez tous l'oreille absolue ?? Je vous envie, n'ayant que l'oreille relative (et encore...).

Répondre