New York Philharmonic /Dudamel New York 24/01/20

Répondre
Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11140
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

New York Philharmonic /Dudamel New York 24/01/20

Message par Bernard C » 25 janv. 2020, 17:15

Concert exceptionnel au Lincoln Center hier 24 janvier 2020

Gustavo Dudamel
Conductor
Michelle DeYoung
Mezzo-Soprano
Andrew Staples
Tenor


Symphonie n4 de Schubert

Et Das Lied von der Erde de Mahler

Dudamel au sommet de son art , nous n'avons qu'une envie , le voir le plus souvent possible à Paris tant les richesses expressives , l'art des couleurs , la mise en scène des émotions et le respect des chanteurs sont des qualités d'exception chez lui. La précision , la qualité de la battue de sa main gauche sont fascinantes.

Ce chant de la terre devenait un opéra en concert servi par les talents merveilleux du formidable Andrew Staples , voix ample , lumineuse, timbre clair , sonorité rayonnante , style exemplaire , promis à un immense avenir et d'une DeYoung en état de grâce.
Inutile de faire l'éloge du New York Philharmonic, c'est une évidence , de plus dans l'acoustique de cette salle !

Salle comble en ébullition.

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1457
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: New York Philharmonic /Dudamel New York 24/01/20

Message par philipppe » 26 janv. 2020, 10:28

Bernard C a écrit :
25 janv. 2020, 17:15
Concert exceptionnel au Lincoln Center hier 24 janvier 2020

Gustavo Dudamel
Conductor
Michelle DeYoung
Mezzo-Soprano
Andrew Staples
Tenor


Symphonie n4 de Schubert

Et Das Lied von der Erde de Mahler

Dudamel au sommet de son art , nous n'avons qu'une envie , le voir le plus souvent possible à Paris tant les richesses expressives , l'art des couleurs , la mise en scène des émotions et le respect des chanteurs sont des qualités d'exception chez lui. La précision , la qualité de la battue de sa main gauche sont fascinantes.

Ce chant de la terre devenait un opéra en concert servi par les talents merveilleux du formidable Andrew Staples , voix ample , lumineuse, timbre clair , sonorité rayonnante , style exemplaire , promis à un immense avenir et d'une DeYoung en état de grâce.
Inutile de faire l'éloge du New York Philharmonic, c'est une évidence , de plus dans l'acoustique de cette salle !

Salle comble en ébullition.

Bernard
DeYoung était rare sur les scènes , elle semble revenir un peu. Elle reste « la » Brangaene nourrice du Tristan de Chereau, le point d’une droite parallèle à celle de Phedre et Oenone.

philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1457
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: New York Philharmonic /Dudamel New York 24/01/20

Message par philipppe » 26 janv. 2020, 10:32

Il me semble que le NY Phil est un orchestre dans lequel le ratio homme /femme s’est largement inversé : par exemple le pupitre des cordes sont à 80% féminins, avec une forte proportion (majoritaire aux cordes aussi) de musiciens d’origine asiatique. J’aimerais savoir ce que cela raconte sur le plan sociologique.

Répondre