JUAN PONS

Les artistes
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21412
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 13 août 2008, 12:00

RuggeroBastianini a écrit :
JdeB a écrit :
Ericc a écrit :
mc06 a écrit :Juan Pons est effectivement un honorable baryton , à la voix puissante et sombre , qui à l'instar de Nucci est plus intéressant sur scène qu'au disque .

Je confirme également qu'il est un excellent Tonio (cf le film de Zeffirelli) .


Je l'ai entendu dans Il Tabarro et Simon Boccanegra il y aquelques années et sa voix était encore solide .
Oui et je trouve regrettable que Paris lui ait préféré à un moment donné un Agache déjà cité ou un Chernov, voir à Hvorostovsky dans le répertoire verdien... parenthèse : savez vous ce que deviennent les deux premiers ?
certes Pons est supérieur à Chernov et agache mais moins raffiné que Hvorotovsky.
C'était lui qui était créateur du Rigoletto de Savary à Bastille en 1997, ou était-ce Gavanelli ?
c'était Gavanelli le 23 septembre 1996
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

RuggeroBastianini
Alto
Alto
Messages : 459
Enregistré le : 06 août 2008, 23:00
Contact :

Message par RuggeroBastianini » 13 août 2008, 12:08

JdeB a écrit :
RuggeroBastianini a écrit :
JdeB a écrit :
Ericc a écrit :
mc06 a écrit :Juan Pons est effectivement un honorable baryton , à la voix puissante et sombre , qui à l'instar de Nucci est plus intéressant sur scène qu'au disque .

Je confirme également qu'il est un excellent Tonio (cf le film de Zeffirelli) .


Je l'ai entendu dans Il Tabarro et Simon Boccanegra il y aquelques années et sa voix était encore solide .
Oui et je trouve regrettable que Paris lui ait préféré à un moment donné un Agache déjà cité ou un Chernov, voir à Hvorostovsky dans le répertoire verdien... parenthèse : savez vous ce que deviennent les deux premiers ?
certes Pons est supérieur à Chernov et agache mais moins raffiné que Hvorotovsky.
C'était lui qui était créateur du Rigoletto de Savary à Bastille en 1997, ou était-ce Gavanelli ?
c'était Gavanelli le 23 septembre 1996
Mauvaise pioche, je pense que Pons a du être largement supérieur.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21412
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 13 août 2008, 12:11

RuggeroBastianini a écrit :
JdeB a écrit :
RuggeroBastianini a écrit :
JdeB a écrit :
Ericc a écrit :
mc06 a écrit :Juan Pons est effectivement un honorable baryton , à la voix puissante et sombre , qui à l'instar de Nucci est plus intéressant sur scène qu'au disque .

Je confirme également qu'il est un excellent Tonio (cf le film de Zeffirelli) .


Je l'ai entendu dans Il Tabarro et Simon Boccanegra il y aquelques années et sa voix était encore solide .
Oui et je trouve regrettable que Paris lui ait préféré à un moment donné un Agache déjà cité ou un Chernov, voir à Hvorostovsky dans le répertoire verdien... parenthèse : savez vous ce que deviennent les deux premiers ?
certes Pons est supérieur à Chernov et agache mais moins raffiné que Hvorotovsky.
C'était lui qui était créateur du Rigoletto de Savary à Bastille en 1997, ou était-ce Gavanelli ?
c'était Gavanelli le 23 septembre 1996
Mauvaise pioche, je pense que Pons a du être largement supérieur.
je ne ferai pas de comparaison n'ayant entendu que Pons, très bien lors de la première reprise de juillet 1997. Fondary et Nucci m'ont laissé toutefois des souvenirs plus marquants dans ce rôle.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

RuggeroBastianini
Alto
Alto
Messages : 459
Enregistré le : 06 août 2008, 23:00
Contact :

Message par RuggeroBastianini » 13 août 2008, 12:28

JdeB a écrit :
RuggeroBastianini a écrit :
JdeB a écrit :
RuggeroBastianini a écrit :
JdeB a écrit :
Ericc a écrit :
mc06 a écrit :Juan Pons est effectivement un honorable baryton , à la voix puissante et sombre , qui à l'instar de Nucci est plus intéressant sur scène qu'au disque .

Je confirme également qu'il est un excellent Tonio (cf le film de Zeffirelli) .


Je l'ai entendu dans Il Tabarro et Simon Boccanegra il y aquelques années et sa voix était encore solide .
Oui et je trouve regrettable que Paris lui ait préféré à un moment donné un Agache déjà cité ou un Chernov, voir à Hvorostovsky dans le répertoire verdien... parenthèse : savez vous ce que deviennent les deux premiers ?
certes Pons est supérieur à Chernov et agache mais moins raffiné que Hvorotovsky.
C'était lui qui était créateur du Rigoletto de Savary à Bastille en 1997, ou était-ce Gavanelli ?
c'était Gavanelli le 23 septembre 1996
Mauvaise pioche, je pense que Pons a du être largement supérieur.
je ne ferai pas de comparaison n'ayant entendu que Pons, très bien lors de la première reprise de juillet 1997. Fondary et Nucci m'ont laissé toutefois des souvenirs plus marquants dans ce rôle.
Je pense que Pons a pu être un peu brut de décoffrage, mais je crois qu'il a progressé à ce niveau. Cela dit je ne doute pas que Fondary et Nucci soient des excellents Rigoletto, la version que j'ai avec Nucci et Kraus, m'emballe totalement.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14505
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 13 août 2008, 12:39

RuggeroBastianini a écrit :
JdeB a écrit :
RuggeroBastianini a écrit :
JdeB a écrit :
RuggeroBastianini a écrit :
JdeB a écrit :
Ericc a écrit :
mc06 a écrit :Juan Pons est effectivement un honorable baryton , à la voix puissante et sombre , qui à l'instar de Nucci est plus intéressant sur scène qu'au disque .

Je confirme également qu'il est un excellent Tonio (cf le film de Zeffirelli) .


Je l'ai entendu dans Il Tabarro et Simon Boccanegra il y aquelques années et sa voix était encore solide .
Oui et je trouve regrettable que Paris lui ait préféré à un moment donné un Agache déjà cité ou un Chernov, voir à Hvorostovsky dans le répertoire verdien... parenthèse : savez vous ce que deviennent les deux premiers ?
certes Pons est supérieur à Chernov et agache mais moins raffiné que Hvorotovsky.
C'était lui qui était créateur du Rigoletto de Savary à Bastille en 1997, ou était-ce Gavanelli ?
c'était Gavanelli le 23 septembre 1996
Mauvaise pioche, je pense que Pons a du être largement supérieur.
je ne ferai pas de comparaison n'ayant entendu que Pons, très bien lors de la première reprise de juillet 1997. Fondary et Nucci m'ont laissé toutefois des souvenirs plus marquants dans ce rôle.
Je pense que Pons a pu être un peu brut de décoffrage, mais je crois qu'il a progressé à ce niveau. Cela dit je ne doute pas que Fondary et Nucci soient des excellents Rigoletto, la version que j'ai avec Nucci et Kraus, m'emballe totalement.
Hommage à Vasarely :lol:

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21412
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 13 août 2008, 13:34

Oui, :lol: il y a une tradition cinétique sur ODB
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

RuggeroBastianini
Alto
Alto
Messages : 459
Enregistré le : 06 août 2008, 23:00
Contact :

Message par RuggeroBastianini » 13 août 2008, 14:13

JdeB a écrit :Oui, :lol: il y a une tradition cinétique sur ODB
:oops: un peu mais bon je me suis tjs mis de coté des traditionalistes 8) Je reviens à mes moutons, en tout cas, je trouve dommage qu'on ne le voit pas aux Chorégies l'ami Juan Pons.

Avatar du membre
adecambrai
Alto
Alto
Messages : 412
Enregistré le : 07 nov. 2006, 00:00

Message par adecambrai » 23 août 2008, 13:04

RuggeroBastianini a écrit : Je reviens à mes moutons, en tout cas, je trouve dommage qu'on ne le voit pas aux Chorégies l'ami Juan Pons.
A Orange non, mais à Paris il sera Rigoletto les 26, 29 septembre et 2, 5, 7, 10, 14 octobre. Autant profiter du fil pour le rappeller.

Je n'ai jamais eu l'occasion de l'entendre sur scène mais il m'a toujours fait l'effet (au disque) d'un baryton "brut de décoffrage" et manquant de raffinement.

RuggeroBastianini
Alto
Alto
Messages : 459
Enregistré le : 06 août 2008, 23:00
Contact :

Message par RuggeroBastianini » 23 août 2008, 13:17

adecambrai a écrit :
RuggeroBastianini a écrit : Je reviens à mes moutons, en tout cas, je trouve dommage qu'on ne le voit pas aux Chorégies l'ami Juan Pons.
A Orange non, mais à Paris il sera Rigoletto les 26, 29 septembre et 2, 5, 7, 10, 14 octobre. Autant profiter du fil pour le rappeller.

Je n'ai jamais eu l'occasion de l'entendre sur scène mais il m'a toujours fait l'effet (au disque) d'un baryton "brut de décoffrage" et manquant de raffinement.
C'est vrai mais il s'est arrangé

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21412
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 24 août 2008, 10:41

RuggeroBastianini a écrit :
adecambrai a écrit :
RuggeroBastianini a écrit : Je reviens à mes moutons, en tout cas, je trouve dommage qu'on ne le voit pas aux Chorégies l'ami Juan Pons.
A Orange non, mais à Paris il sera Rigoletto les 26, 29 septembre et 2, 5, 7, 10, 14 octobre. Autant profiter du fil pour le rappeller.

Je n'ai jamais eu l'occasion de l'entendre sur scène mais il m'a toujours fait l'effet (au disque) d'un baryton "brut de décoffrage" et manquant de raffinement.
C'est vrai mais il s'est arrangé
Tu es sûr ?
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre