Rolando Villazon (fil général sur...)

Les artistes
tuano
Basse
Basse
Messages : 9362
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 14 juil. 2012, 13:59

Schrott est chez Sony depuis peu après avoir quitté Decca, c'est donc peu probable.

Netrebko chantera sa première Comtesse la saison prochaine sous la direction de Thomas Hengelbrock :

http://www.festspielhaus.de/veranstaltu ... 2013-2325/

Aurele, as-tu lu que Villazon serait Don Basilio ou l'as-tu déduit parce que c'est le rôle le plus important pour ténor dans cet opéra ?

Villazon a déjà enregistré une intégrale en allemand et il donne les Dichterliebe de Schumann en récital.

C'est un peu surprenant qu'il n'enregistre pas plutôt les rôles de Mozart qu'il chante sur scène : Alessandro, Silla... La discographie est moins encombrée.

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2206
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Message par Leporello84 » 14 juil. 2012, 14:13

tuano a écrit :Aurele, as-tu lu que Villazon serait Don Basilio ou l'as-tu déduit parce que c'est le rôle le plus important pour ténor dans cet opéra ?
En tout cas, sur l'article en anglais de meteosat, il est clairement écrit que dans chacun de tous les futurs enregistrements mozartiens de Nézet-Séguin, Villazón tiendrait le « lead tenor role », le rôle de ténor le plus important. Or, dans Le nozze di Figaro, question ténor, on ne peut pas faire plus « important » que Basilio... À moins qu'on ne le distribue en don Curzio. Il est aussi envisageable qu'il chante les deux rôles, après tout...

tuano
Basse
Basse
Messages : 9362
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 14 juil. 2012, 15:42

Si c'était en studio pourquoi pas mais les premiers opéras de cette série sont enregistrés live à Baden-Baden.

http://www.festspielhaus.de/news/eine-g ... fan-tutte/

Sur le site du chef on trouve l'article en français :

http://www.yannicknezetseguin.com/nouvelles70.html
Idomeneo, Die Entführung aus dem Serail, Le nozze di Figaro, La clemenza di Tito and Die Zauberflöte – comportent, comme constante, la présence de Rolando Villazón dans tous les rôles principaux pour ténor.

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2206
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Message par Leporello84 » 14 juil. 2012, 15:45

tuano a écrit :Si c'était en studio pourquoi pas mais les premiers opéras de cette série sont enregistrés live à Baden-Baden.

http://www.festspielhaus.de/news/eine-g ... fan-tutte/

Sur le site du chef on trouve l'article en français :

http://www.yannicknezetseguin.com/nouvelles70.html
Idomeneo, Die Entführung aus dem Serail, Le nozze di Figaro, La clemenza di Tito and Die Zauberflöte – comportent, comme constante, la présence de Rolando Villazón dans tous les rôles principaux pour ténor.
Donc, effectivement, Rolando Villazón chantera sans doute don Basilio... C'est ce que les articles laissent entendre.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9362
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 14 juil. 2012, 15:55

Après tout, il y a davantage à chanter que dans Lucio Silla...

C'est quand même très curieux car les Da Ponte ne sont pas du tout des opéras à ténor. Un cycle opera seria aurait été plus logique par exemple.

Je ne sais pas à quel point la présence de Villazon constitue un argument commercial pour un public désireux d'acquérir de nouveaux enregistrements des grands opéras de Mozart.
La distribution du Cosi avec dans le rôle des amants Angela Brower, Miah Persson et Adam Plachetka est-elle si éblouissante ? Je pose la question sans à priori, étant donné que ma version préférée de l'oeuvre n'est pas plus luxueuse d'un point de vue du nombre de stars distribué.

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2308
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Message par aurele » 14 juil. 2012, 16:48

Miah Persson est une soprano ayant une belle voix qui chante depuis quelques années Fiordiligi un peu partout, j'avoue ne pas vraiment la connaître dans le rôle.
Il ne faut pas oublier Alessandro Corbelli en Don Alfonso qui est très probablement très bien.
Je n'ai jamais entendu Brower et Plachetka.

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2231
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Lucas » 14 juil. 2012, 19:42

C'est bien beau tout cela mais avant de critiquer, il faudrait d'abord écouter car, pour ce que j'en ai entendu, le Don Ottavio de Villazon a l'air très intéressant, avec une intensité qui va nous changer des voix inodores et sans saveur que de nombreux baroqueux nous servent depuis des lustres dans ce rôle. Bref, à mon avis, c'est une belle preuve de lucidité et d'humilité de la part de Villazon que de se concentrer sur Mozart en remettant à plat une technique que des rôles trop lourds avaient bien malmenée. Quant à ce futur Don Giovanni, il est sorti hier en Allemagne et mon petit doigt me dit qu'au regard de sa distribution (Damrau, d'Arcangelo, Di Donato, Villazon...), il ne sera pas si négligeable que cela...

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9718
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 14 juil. 2012, 19:51

Lucas a écrit :C'est bien beau tout cela mais avant de critiquer, il faudrait d'abord écouter car, pour ce que j'en ai entendu, le Don Ottavio de Villazon a l'air très intéressant, avec une intensité qui va nous changer des voix inodores et sans saveur que de nombreux baroqueux nous servent depuis des lustres dans ce rôle. Bref, à mon avis, c'est une belle preuve de lucidité et d'humilité de la part de Villazon que de se concentrer sur Mozart en remettant à plat une technique que des rôles trop lourds avaient bien malmenée. Quant à ce futur Don Giovanni, il est sorti hier en Allemagne et mon petit doigt me dit qu'au regard de sa distribution (Damrau, d'Arcangelo, Di Donato, Villazon...), il ne sera pas si négligeable que cela...
Je suis entièrement d'accord avec toi!! :hug:

j'irai même plus loin, Villazon est en passe d'être l'un des 4 ou 5 meilleurs Ottavio de TOUTE la discographie!

Avatar du membre
apoline
Alto
Alto
Messages : 372
Enregistré le : 23 févr. 2007, 00:00

Message par apoline » 14 juil. 2012, 22:15

jerome a écrit :
Lucas a écrit :C'est bien beau tout cela mais avant de critiquer, il faudrait d'abord écouter car, pour ce que j'en ai entendu, le Don Ottavio de Villazon a l'air très intéressant, avec une intensité qui va nous changer des voix inodores et sans saveur que de nombreux baroqueux nous servent depuis des lustres dans ce rôle. Bref, à mon avis, c'est une belle preuve de lucidité et d'humilité de la part de Villazon que de se concentrer sur Mozart en remettant à plat une technique que des rôles trop lourds avaient bien malmenée. Quant à ce futur Don Giovanni, il est sorti hier en Allemagne et mon petit doigt me dit qu'au regard de sa distribution (Damrau, d'Arcangelo, Di Donato, Villazon...), il ne sera pas si négligeable que cela...
Je suis entièrement d'accord avec toi!! :hug:

j'irai même plus loin, Villazon est en passe d'être l'un des 4 ou 5 meilleurs Ottavio de TOUTE la discographie!
+1 :clapping:

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2206
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Message par Leporello84 » 02 août 2012, 14:29

À l'occasion du bicentenaire de la naissance de Giuseppe Verdi, la Deutsche Grammophon prévoit pour novembre 2012 la sortie d'un nouveau récital de Rolando Villazón, intitulé Verdi, consacré au compositeur italien. Gianandrea Noseda y dirige l'orchestre du Teatro Regio de Turin.

D'après le site de la Deutsche Grammophon, il y aura sur ce CD, entre autres extraits, l'air de Fenton « Dal labbro il canto estasiato vola » tiré de Falstaff, la chanson du duc « La donna è mobile » issue de Rigoletto, l'air de Corrado « Eccomi prigioniero » du troisième acte d'Il corsaro et la romance de jeunesse « In solitaria stanza », sur un poème de Jacopo Vittorelli.

D'après d'autres sites plus ou moins crédibles, il y aurait également sur ce disque la ballade du duc « Questa o quella » de Rigoletto, l'air de Rodolfo « Quando le sere al placido » de Luisa Miller et des airs tirés d'Oberto, conte di san Bonifacio, de Don Carlo et d' I due Foscari.

Pour les impatients, vous trouverez sur le site du ténor un compte à rebours avant la sortie de cet album: plus que 121 jours!

Répondre