Roberto Alagna

Les artistes
Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10997
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Roberto Alagna

Message par Bernard C » 26 janv. 2020, 03:22

Représentation du 25 janvier 2020 de la Bohème au Met.
1er entracte.
Triomphe de Roberto Alagna maître de ses moyens , voix au firmament, rayonnante, un abattage incroyable dans ces deux premiers actes .
Il allie puissance, conviction, précision des aigus et engagement scénique.
À ses côtés Agresta qui n'est pas la Mimi que je préfère ni la plus belle voix du monde montre une expérience et une présence qui est bluffante.
Tout ça fait une mayonnaise qui prend et emporte.

Bernard
Aretha Franklin remplace Pavarotti dans Nessun Dorma
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10997
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Roberto Alagna

Message par Bernard C » 26 janv. 2020, 06:58

Enthousiasmant jusqu'au final , il emporte dramatiquement cette Bohème qu'il porte à bout d'émotions ( comme on dit à bout de bras )
Alagna est un authentique puccinien.
Ovations et hurlements du public justifiés .

Bravo
Aretha Franklin remplace Pavarotti dans Nessun Dorma
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21416
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Roberto Alagna

Message par JdeB » 26 janv. 2020, 09:09

il serait préférable d'ouvrir un fil sur cette Bohème. Merci.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Piersen
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 139
Enregistré le : 10 oct. 2017, 09:04
Localisation : Paris

Re: Roberto Alagna

Message par Piersen » 26 janv. 2020, 11:17

Bernard C a écrit :
26 janv. 2020, 06:58

Alagna est un authentique puccinien.
Dans Rodolfo surtout oui, complètement, mais pas vraiment dans Calaf...

paco
Basse
Basse
Messages : 8942
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Roberto Alagna

Message par paco » 27 janv. 2020, 00:10

Piersen a écrit :
26 janv. 2020, 11:17
Bernard C a écrit :
26 janv. 2020, 06:58

Alagna est un authentique puccinien.
Dans Rodolfo surtout oui, complètement, mais pas vraiment dans Calaf...
Oh que si, remarquable au ROH en 2017, bien meilleur qu'en Rodolfo (que je ne trouve plus adapté à sa voix actuelle). Aujourd'hui il est pour moi le meilleur Calaf et le meilleur Chenier (avec JK) que l'on puisse distribuer

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10997
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Roberto Alagna

Message par Bernard C » 27 janv. 2020, 01:05

paco a écrit :
27 janv. 2020, 00:10
Piersen a écrit :
26 janv. 2020, 11:17
Bernard C a écrit :
26 janv. 2020, 06:58

Alagna est un authentique puccinien.
Dans Rodolfo surtout oui, complètement, mais pas vraiment dans Calaf...
Oh que si, remarquable au ROH en 2017, bien meilleur qu'en Rodolfo (que je ne trouve plus adapté à sa voix actuelle). Aujourd'hui il est pour moi le meilleur Calaf et le meilleur Chenier (avec JK) que l'on puisse distribuer
Admirable (et surprenant) dans Rodolfo dans cette reprise à New York.
Le meilleur de ces dernières années.( Dieu sait que dans un autre style j'ai adoré Polenzani très récemment ici )
Alagna nous surprendra toujours entre des périodes sans et des périodes époustouflantes comme celle qu'il traverse depuis quelques saisons.

Bernard
Aretha Franklin remplace Pavarotti dans Nessun Dorma
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
Debussy
Messages : 1
Enregistré le : 30 avr. 2017, 17:30
Localisation : Saint-Germain-en-Laye, 78

Re: Roberto Alagna

Message par Debussy » 11 févr. 2020, 00:28

Récital au TCE à Paris le 6/2 (il me semble complètement passé sous silence sur ce forum... donc je me dévoue pour en écrire quelques lignes de CR, en sollicitant par avance la bienveillance qui peut être accordée à un débutant dans cet exercice)

Alagna en grande forme pour ce récital construit autour d'un programme composite d'airs d'opéras et de chansons napolitaines, calqué sur son nouvel album "Caruso". Le ténor se montre tout au long du concert complice avec un public sans doute déjà largement acquis à l'artiste, mais qui ne boude pas son plaisir et se laisse guider à travers un enchaînement qui peut paraître d'abord déroutant à la lecture, en tout cas à l'éclectisme assumé, mais qui est déroulé avec sincérité et panache. Le ténor, en pleine possession de ses moyens vocaux (ce qui n'a pas toujours été le cas dans ses apparitions parisiennes des dernières saisons à l'ONP, quand elles n'ont pas été annulées) est chaudement applaudi et prolonge le concert de nombreux bis, à nouveau à cheval entre le répertoire d'opéra et la chanson. Une très bonne soirée pour qui accepte le parti pris d'un certain mélange des genres.

Roberto Alagna était accompagné par l’Orchestre national d’Île-de-France sous la direction d'Yvan Cassar, qui réussit en outre à rendre justice aux pièces orchestrales pour en faire plus que de simples interludes.

Puccini Le Villi La Tregenda (orchestre)
« Vecchia zimarra », air extrait de La Bohème (Alagna indique que l'air de basse a été interprété par Caruso sur scène pour aider un confrère aphone)
Pergolesi « Tre giorni son che Nina »
Puccini Preludio Sinfonico (orchestre)
Niedermeyer « Pietà, Signore »
Haendel « Fronde tenere e belle… Ombra mai fu », air extrait de Serse
Mascagni Le Maschere, Sinfonia (orchestre)
Gomes « Mia piccirella »
Cottrau « Santa lucia »
Nutile « Mamma mia, che vo’ sapé? »
Giodano Fedora- Siberia, Intermezzi (orchestre)
Rubinstein « Oh ! Lumière du jour » air extrait de Néron
Massenet Thaïs, Méditation (orchestre)
Tchaïkovski « Sérénade de Don Juan »

Parmi les bis (5 ou 6 au total) : air de Lenski d'Eugène Onéguine (chanté en russe quand Caruso l'interprétait parait-il en français - peut-être le sommet de la soirée), air de Fédora (annonce du ténor de son retour à la Scala), la chanson Caruso de Lucio Dalla et pour conclure la sicilienne de Turiddu
-----
"La musique doit humblement chercher à faire plaisir, l'extrême complication est le contraire de l'art."
Claude Debussy

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10997
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Roberto Alagna

Message par Bernard C » 11 févr. 2020, 09:18

Merci , c'est tout à fait les échos que j'en ai eus
Bernard
Aretha Franklin remplace Pavarotti dans Nessun Dorma
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5043
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Roberto Alagna

Message par Loïs » 11 févr. 2020, 14:24

Debussy a écrit :
11 févr. 2020, 00:28

Parmi les bis (5 ou 6 au total) : air de Lenski d'Eugène Onéguine (chanté en russe quand Caruso l'interprétait parait-il en français - peut-être le sommet de la soirée),
Dans un CD publié il y a quelques années (un de ses meilleurs si ce n'est le meilleur) il l'avait justement
enregistré en français

Répondre