Alagna quitte la scène de la Scala

Les artistes
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6331
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Message par David-Opera » 13 déc. 2006, 09:04

J'espère que tous ceux qui donnent des leçons à R.Alagna se sont eux même trouvés professionnellement dans une situation semblable et ont eu eux même un comportement exemplaire.

Sinon quelle valeur accorder à leur jugement? :roll:

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1415
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 13 déc. 2006, 09:09

S'ils ont la prétention d'être les meilleurs du monde on peut en effets attendre d'eux qu'ils soient exemplaires.
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21550
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 13 déc. 2006, 09:19

Ruggero a écrit :C'est vrai que c'est au fond ce qu'il y a de plus triste dans cette affaire, le je-m'en-foutisme d'Alagna vis-à-vis de ses collègues.
Et ensuite on se demande pourquoi il est un des artistes les plus détestés du milieu ...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21550
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 13 déc. 2006, 09:25

anne75 a écrit :
abaris a écrit :
malko a écrit :Certains propos tenus ici sont pitoyables et indignes d'un site consacré à l'art lyrique.
Ce n'est plus seulement Alagna qui est humilié; mais aussi les intervenants naïfs comme moi qui pensaient trouver ici des valeurs communes tel un minimun de respect pour les artistes lyriques.
En fait, c'est les arènes romaines; du pain et des jeux ou peut être bien, le cercle des incosolables artistes ratés...

(Le plus drôle étant que Vienne fera le plein d'odebiens en mars tout comme Orange, cet été)
Ce que je trouve sidérant dans ce genre de posts, c'est qu'il n'y a pas un mot sur les autres chanteurs de cette production, eux qui ont été vraiment humiliés par l'attitude d'Alagna, notamment la pauvre Komlosi qui a dû chanter toute seule le duo Amnéris-Radamès. Hallucinant.
Je suis bien d'accord avec toi. Par contre, je vais en effet à Orange, mais surtout pour IL TROVATORE avec ou sans Roro !
j'ai entendu Rototo dans cet opéra à Monte-Carlo et à Paris et je n'ai pas aimé son Manrico à part un "A si ben mio" de belle tenue et au phrasé irréprochable.
je serai à Orange pour l'oeuvre, le cadre magique, le reste de la distribution, parce que je suis invité et que c'est une habitude de famille depuis 20 ans.
Il faut arrêter de croire que les passionnés ne se déplacent que pour lui.
Pour ma part, je refuse de payer pour l'entendre. Si je suis invité comme à Montpellier, Orange, Marseille, Monte-Carlo, et que l'oeuvre me plaît, je fais le voyage, sinon, je m'abstiens.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1558
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Message par Polyeucte » 13 déc. 2006, 09:34

silvio a écrit : Pardonnez moi de prendre partie de cette façon, mais je n'aime pas tellement ces habitudes coutumières de ce théâtre qui permettent de conspuer ces artistes parce qu'ils n'ont pas payé la claque locale ou parce qu'ils ne sont pas des italiens, nès italiens et vivants en Italie..
En l'occurrence, je ne pense pas qu'il soit hué pour n'avoir pas payé la claque ou pour ne pas être italien, mais juste pour avoir sorti des bêtises énormes comme ses chevilles qui enflent...
Il a juste payé ses déclarations indignes d'un professionnel et son attitude n'a rien de professionnelle! La Pauvre Amnéris ne sait pas quoi faire et on la sent très troublée lors de l'arrivée du remplaçant!
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 13 déc. 2006, 09:35

Avec le recul, nous savons que les médias donnaient une image détestable de Maria Callas, présentée comme une diva capricieuse, prétentieuse, respectueuse ni de son public, ni de ses collègues. Son égo démesuré était en fait le seul moyen pour elle de survivre dans un univers si difficile.
Je préfèrerais que l'on juge Roberto Alagna sur sa valeur musicale plutôt que par rapport à son image médiatique, qui est certainement déformée. Cette affaire de la Scala est loin d'être claire. D'après Roberto Alagna, tous ses collègues étaient au courant d'un complot contre lui et la doublure se chauffait déjà sa voix dans sa loge avant son arrivée au théâtre. Ne sachant pas où est la vérité, je préfère ne pas accabler davantage un chanteur en difficulté.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21550
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 13 déc. 2006, 09:39

tuano a écrit :Avec le recul, nous savons que les médias donnaient une image détestable de Maria Callas, présentée comme une diva capricieuse, prétentieuse, respectueuse ni de son public, ni de ses collègues. Son égo démesuré était en fait le seul moyen pour elle de survivre dans un univers si difficile.
Je préfèrerais que l'on juge Roberto Alagna sur sa valeur musicale plutôt que par rapport à son image médiatique, qui est certainement déformée. Cette affaire de la Scala est loin d'être claire. D'après Roberto Alagna, tous ses collègues étaient au courant d'un complot contre lui et la doublure se chauffait déjà sa voix dans sa loge avant son arrivée au théâtre. Ne sachant pas où est la vérité, je préfère ne pas accabler davantage un chanteur en difficulté.
Il y a tout de même des faits établis dans cette affaire où tout n'est pas obscur : les déclarations fracassantes de Rototo et son départ intempestif sont indéniables.

Rien ne prouve le complot. La Scala voyait bien à quel point Alagna était en difficulté dans ce rôle (ce que la video de dimanche prouve largement) et a juste anticipé un forfait. Le problème réside dans le fait qu'ils aient engagé deux doublures par soir comme ils ont signé avec 3 Amnéris pour une même soirée ! le comique réside dans le fait que ces 2 doublures ont fait la course pour arriver le premier sur scène et que le vainqueur de cette course n'était pas costumé ...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 13 déc. 2006, 09:54

Les déclarations ne sont pas un fait établi. Combien de fois des artistes s'étonnent-ils des qu'ils ont (prétendument ??) eux-mêmes tenus ?

Le départ "intempestif" non plus : Roberto Alagna était sous le choc, incapable physiquement de remonter immédiatement en scène. Au lieu d'avoir un soutien de qui que ce soit en coulisses pour l'aider à récupérer, on a fait venir les doublures.

Roberto, tiens bon ! Il y a encore des gens qui t'aiment !

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1558
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Message par Polyeucte » 13 déc. 2006, 09:56

Si il n'avait pas été désagréable avec le reste des chanteurs, peut-être aurait-il été soutenu... :roll:
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1415
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 13 déc. 2006, 10:15

tuano a écrit :Les déclarations ne sont pas un fait établi. Combien de fois des artistes s'étonnent-ils des qu'ils ont (prétendument ??) eux-mêmes tenus ?
Le départ "intempestif" non plus : Roberto Alagna était sous le choc, incapable physiquement de remonter immédiatement en scène. Au lieu d'avoir un soutien de qui que ce soit en coulisses pour l'aider à récupérer, on a fait venir les doublures.

Roberto, tiens bon ! Il y a encore des gens qui t'aiment !
Les critiques que je formule sont basées sur la vidéo et sur l'entretien que RA à eu avec Fogiel. C'est bien la voix d'Alagna, pas celle d'un imitateur.
Il dit qu'il était incapable physiquement de continuer suite à une hypoglycémie déclenchée par l'emotion d'avoir été hué (abracabradantesque..)
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Répondre