Jeanne Michèle Charbonnet

Les artistes
jona
Messages : 1
Enregistré le : 12 sept. 2004, 23:00

Jeanne Michèle Charbonnet

Message par jona » 13 sept. 2004, 21:18

Bonjour. Pourriez vous me donner des renseignements sur Jeanne Michèle Charbonnet, s'il vous plait ? Quand est-ce qu'elle revient en France, etc.. Merci. :flex:

Tantris
Messages : 20
Enregistré le : 29 août 2004, 23:00

Message par Tantris » 16 sept. 2004, 10:48

Jeanne-Michelle Charbonnet chantera Isolde à Genève en février prochain, dans une nouvelle production (Armin Jordan et Olivier Py) qui promet. Genève, en TGV, c'est pas très loin de Paris...

Avatar du membre
philou
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philou » 16 sept. 2004, 12:11

Oui, je crains d'ailleurs le pire pour cette Isolde vu la Judith qu'elle nous a offert dans le Chateau de Barbe Bleue en juin dernier avec Conlon à Garnier....Ceci dit elle était peut-être en méforme car dans K de Manoury elle était assez sensationelle ...
En tout cas j'irai à Genève à cette occasion, Jeannne-Michèle sera accompagnée de Clifton Forbis (le Parsifal de Bastille lors de la dernière distribution), Mihoko Fujimura et Albert Dohmen :worthy:
C'est Olivier Py qui signe la mise en scène, ce qui risque d'être passionant ! Je sais que certains ODBiens le haïssent, mais j'ai souvent trouvé son travail fascinant, dans les Contes d'Hoffmann ou dans La Damnation par exemple...

Pour revenir à Jeanne-Michèle, c'est d'ailleurs tout ce qu'elle chantera en 2004-2005 à part une production de Macbeth à Charlotte en Caroline du Nord le 21 23 et 24 octobre. Comme c'est sans doute une prise de rôle, avec le travail énorme que ça nécessite, (surtout Isolde !!), voilà sans doute pourquoi elle apparitra très peu cette saison.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 16 sept. 2004, 12:13

philou a écrit : Ceci dit elle était peut-être en méforme car dans K de Manoury elle était assez sensationelle ...
Je n'ai pas vu K mais n'était-ce pas sonorisé ? Comme c'est une oeuvre électro-acoustique...

Dans Barbe-Bleue, elle était assez inaudible (mais les Judith sont rarement aussi sonores que l'orchestration qui fait tout pour la couvrir !).

Avatar du membre
philou
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philou » 16 sept. 2004, 12:32

C'est vrai que pour Isolde l'orchestration est tellement légère que ça ne devrait pas lui poser de problèmes ! :cry:
Plus sérieusement, Judith Nemeth à Budapest par exemple était loin d'être noyée par l'orchestre, et Urmana au Châtelet était carrément impériale !
En plus Bartok savait parfaitement orchestrer et laisser la voix ressortir.....je sais bien que Ludwig ou Varady l'ont enregistré en studio mais je les imagine tenir sur scène sans aucun problème. Et puis c'est un opéra court aussi !

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 16 sept. 2004, 13:34

Olivier Py met en scène Tristan et Iseult !? J'ouvre les paris :

Question 1) :
Sera-ce la Roi Marke (tapez 1) ou Kurnewal (tapez 2) qui sera en travelo ?

Question 2) :
A quel acte vera-t-on des figurants à poil ? (tapez le numéro de l'acte)

Question 3) :
A quel acte verra-t-on le Christ ensanglanté sur sa croix ? (tapez le numéro de l'acte)

Un DVD du film d'Olivier Py Le bondage des travelos au couvent à gagner.

X

Avatar du membre
philou
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philou » 16 sept. 2004, 13:43

Xavier a écrit :Olivier Py met en scène Tristan et Iseult !? J'ouvre les paris :

Question 1) :
Sera-ce la Roi Marke (tapez 1) ou Kurnewal (tapez 2) qui sera en travelo ?
Xavier, si c'est LA roi Marke, je pense que la réponse est dans la question, non ? Ceci dit, je sens que Py va nous en rajouter une couche sur 'homosexualité, druidisme et tabou : Kurwenal ou la folle réprimée '
Xavier a écrit : Question 2) :
A quel acte vera-t-on des figurants à poil ? (tapez le numéro de l'acte)
Les marins au premier, je le sens bien : Ca va être entre Querelle de Fassbinder et le dernier JNRC...
Xavier a écrit : Question 3) :
A quel acte verra-t-on le Christ ensanglanté sur sa croix ? (tapez le numéro de l'acte)
Je demande l'assistance téléphonique, Jean-Pierre !

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Fais confiance à ton compositeur préféré !

Message par tuano » 16 sept. 2004, 14:20

philou a écrit :C'est vrai que pour Isolde l'orchestration est tellement légère que ça ne devrait pas lui poser de problèmes ! :cry:
Plus sérieusement, Judith Nemeth à Budapest par exemple était loin d'être noyée par l'orchestre, et Urmana au Châtelet était carrément impériale !
En plus Bartok savait parfaitement orchestrer et laisser la voix ressortir.....je sais bien que Ludwig ou Varady l'ont enregistré en studio mais je les imagine tenir sur scène sans aucun problème. Et puis c'est un opéra court aussi !
Je n'ai pas insinué qu'elle s'en tirerait bien dans Isolde mais puisque tu abordes le sujet comme ça...

Et pourquoi Richard Wagner n'aurait-il pas bien écrit pour la voix ? C'est peut-être le seul compositeur pour lequel, quand je vais voir ses oeuvres, les interprètes n'ont aucun mal à se faire entendre. Je pense qu'il a toujours été attentif à ce qu'on entende bien le texte (qu'il écrivait lui-même). Il a poussé ce souci jusqu'à faire construire une salle où l'orchestre était couvert. Strauss, en revanche, préférait distribuer aux spectateurs le livret pour qu'ils puissent suivre !

Quant au rôle de Judith, ça me semble évident qu'il est desservi par l'orchestration. Nous aurions pu en discuter à la sortie du concert à Garnier... Les autres ODBiens étaient d'accord sur ce point.

Julia Varady, justement, à la projection insolente dans Abigaille un mois plus tôt, m'avait déçu en Judith à Pleyel, en terme de volume.
Quelques années plus tard, dans un concert Wagner, elle était à nouveau très "audible".

Je réitère ma question : K, c'était sonorisé ? :?:

Avatar du membre
philou
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philou » 16 sept. 2004, 15:23

Tu entends TOUS les interprètes wagnériens que tu entends ? Tu es bien chanceux ! Ceci dit, pour distribuer ce genre d'oeuvres, on prend des chanteurs à la voix tellement large qu'on leurreproche plus souvent de hurler que d'avoir des petites voix.
Pour finir sur ce sujet, je pense comme toi que contrairement à l'idée largement répandue que Wagner est inchantable, c'est au contraire magnifiquement écrit pour les voix, du moment qu'elles ont le format requis, Le Richard savait orchestrer tellement intelligemment que les efforts à fournir dans la ligne de chant sont moindres que chez Strauss par exemple. Je connais un baryton à la voix énorme qui m'a confié que le seul rôle qu'il n'aborderait jamais, c'est Oreste dans Elektra, tellement c'est impossible à soutenir vu la densité orchestrale ! Et pourtant c'est un rôle très court !

Pour K., je ne sais absolument pas si c'était sonorisé. Ce n'est pas le genre d'info que Gall publiait sur les programmes !

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 16 sept. 2004, 15:32

philou a écrit : Tu entends TOUS les interprètes wagnériens que tu entends ? Tu es bien chanceux !
Eh oui mais ma chance est dûe au fait que je vis à Paris et que c'est une ville qui soigne son Wagner. Je ne vais voir que les spectacles et reprises qui me semble être à la hauteur, vocalement. Ça fait beaucoup de représentations, finalement, et même quand y'a eu des remplacements de dernières minutes (Susan B. Anthony, Carol Yahr...), les chanteurs étaient parfaitement audibles.

Est-ce l'Opéra Bastille qui est si bien adapté à Wagner ? Mozart et Strauss sont beaucoup plus problématiques pour ce qui est du rapport voix/orchestre.
Peut-être que si Barbara Bonney se mettait à Wagner, je finirais par l'entendre ! Après tout, elle a bien enregistré Tannhäuser...

Répondre