Mario del Monaco (1915 - 1982)

Les artistes
Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 13 sept. 2004, 18:06

fab a écrit : La question : dans quoi est il inoubliable, voire inssupassable ? A vous.
A mon avis il est le meilleur Polione dont on ait témoignage et tant pis pour l'ut de son air (que ne faisaient ni Corelli ni Bergonzi ni Vickers).

Ses premiers Turidu et surtout Canio sont aussi selon moi ce qu'on peut entendre de mieux là-dedans.

Le rôle de sa vie c'est Otello, mais ce n'est pas là que je le préfère et ce n'est pas mon Otello préféré. Cela dit, à l'image c'est encore plus intéressant qu'avecx le seuil support sonore. Même s'il est peut-être un peu trop beau pour joué les maris (même faussement) trompé.

Son Alvaro est inoubliable. Son Radames presque autant.

X

Avatar du membre
Michel
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Message par Michel » 13 sept. 2004, 18:33

Xavier a écrit :[Même s'il est peut-être un peu trop beau pour joué les maris (même faussement) trompé.
X
Ha ha ha ! Comme si la beauté physique était un gage de fidélité (ou la laideur, une assurance d'adultère). Ce serait beaucoup trop simple...

Amicalement
Michel

Avatar du membre
fab
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 116
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris

Message par fab » 13 sept. 2004, 18:48

Je suis assez d'accord avec Xavier, son Pollione est inssurpassable..., même sans le contre-ut (cf Milan 55 avec Callas). Soit dit en passant, les ténors cités par Xavier n'étaient pas des champions du contre ut (à part Corelli)...

Son Alvaro est superbe, mais je préfère celui de Corelli, beaucoup plus investi et notament en 65 au Met avec Bastianini.

Par contre, son Canio et son Turridu sont indispensables dans une discographie. Connaissez vous la vidéo de Paillasse, enregistré à Tokyo en 1961, avec Protti et Tucci ? C'est impressionant et à voir ABSOLUMENT...!!!

En revanche, X. passe sous silence son Ernani qui, pour moi, est une de ses plus grandes incarnations: celle de Florence en 1957 dirigée par Mitropoulos fait figure de référence.

Je suis content de constater que certains disent qu'il avait de la finesse... tout à fait d'accord, écoutez son Manrico (qui était loin d'être son meilleur rôle) et son Ernani.

Rareté absolue : son air d'Eléazar en public et en français (1952)... Vous connaissez ?

fab

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

MARIO for EVER!!!

Message par tristan » 13 sept. 2004, 21:02

Je suis ravi de constater que le grand MARIO suscite aussi rapidement vos commentaires et votre passion....
Partenaire de MARIA CALLAS , il l' a bien sûr été dans la NORMA ,mais je voudrais attirer votre attention sur la série de 4 représentations d' ANDRE CHENIER à la SCALA....les 8/10/13 et 16 janvier 55 .

Initialement , MARIO et CALLAS devaient chanter IL TROVATORE , mais DEL MONACO sut convaincre GHINGERELLI , directeur de LA SCALA ,de CHANGER....LE PROGRAMME!!!!....et d' afficher son rôle fétiche :CHENIER!!

Très sportivement , maria accepta ce changement , alors que le rôle de MADDALENA la mettait sûrement moins en valeur que celui de LEONORA .

Un triomphe s' en suivit pour les deux artistes , ainsi que pour ALDO PROTTI, formidable et dramatique GERARD !

DEL MONACO a chanté CHENIER de 1945 à 1965....un nombre impressionnant de fois.....:
-Première à VALDAGNO le 6 octobre 1945 ,qui lui valut un superbe autographe d' UMBERTO GIORDANO ,
-dernière série à GENOVA au theatro POLITEAMA MARGHERITA en MARS 65.

5 enregistrements live de CHENIER existent , sans compter l' officiel DECCA.
TRISTAN

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21790
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 13 sept. 2004, 22:08

Pour les fans de Del Monaco, un livre s'impose, celui rédigé par André Segond à partir de l'énorme documentation (1 100 représentations répertoriées) compilée par Daniel Sébille:
Mario Del Monaco ou un ténor de légende, Lyon, Editions JM Laffont, 1981. (album de photos, chrono, disco, filmo...

On y apprend que le ténor s'est beaucoup produit en France à partir de 1954, date de ses débuts à Garnier dans Otello avec Boué et Bianco et dans les seconds rôles R. Gorr et R. Massard. On notera en 1956 une Fanciulla à Enghien et pas mal de choses dans le Midi (Marseille, Nice) dont des Tosca avec Crespin , à Lyon (Arènes de Fourvière), ...

Petit ajout, il s'est aussi produit à Nîmes dans Tosca.

Avatar du membre
Elvino
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 151
Enregistré le : 08 mai 2004, 23:00
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par Elvino » 13 sept. 2004, 22:51

vous avez tout a fait raison de rappeler l'existance de l'enregistrement d'andré chenier qui est a mon gout sublimissime tout simplement par la qualité des TOUS les chanteurs avec en priorité une callas superbe et un del monaco de bronze indescriptible (le final est impressionnant) qd a son pollione de 55:une anthologie!!!!!!!!!!!!
que dire de radames?on a l'incarnation parfaite du guerrier!!
vraiement j'aime bcp ce chanteur
avez vous entendu largo al factotum en concert dans les années 60 70? fabuleux, certes rossini est un peu loin, mais cela reste superbement impressionnant!!

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

CONCERT à PLEYEL .....

Message par tristan » 14 sept. 2004, 07:40

.....le 29 septembre 1973 .
Je n' ai assisté quà ce seul concert de MARIO ,qui fut sa dernière apparition à PARIS . Auparavant , je l' avais peu vu sur scène...et je le regrette!!
Il chanta des extraits de PAGLIACI , WALKÜRE , OTELLO , NORMA et des chansons napolitaines .....
Le succès fut indescriptible!!!!!

Vêtu d' un costume noir très seyant , cheveux gris à la CLARK GABLE , il avait une allure très "branchée" pour l' époque......et avait fait sensation !!!
Si mon souvenir est exact , il ne chanta pas FIGARO ce soir là , mais , il s' amusait souvent à chanter des airs de baryton :ex: le prologue de PAGLIACI.....il l' a même fait en scène !!!

En cela , il ne faisait que reprendre l' exemple de CARUSO , qui, un soir, dans la BOHEME chanta la "Vecchia zimarra " pour aider un partenaire basse aphone!!!

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 14 sept. 2004, 08:37

fab a écrit : Rareté absolue : son air d'Eléazar en public et en français (1952)... Vous connaissez ?

fab
QUOI !!!
[Je viens d'avoir une attaque sous le choc... :doctor: ... Ca va mieux]

Ca existe une chose pareille ??? Mais c'est une intégrale ou seulement un Rachel quand du seigneur ?

X

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

DEL MONACO dans la JUIVE.....

Message par tristan » 14 sept. 2004, 11:06

OUI , cher XAVIER , j' ai cet enregistrement du 12 octobre 52 à SAN FRANCISCO , dir.GAETANO MEROLA si les dates du cd sont exactes!!!!
Hélas , il n' y a que l' air célèbre , sans la strette.....
Un grand regret :que MARIO n'ait jamais chanté ELEAZAR en scène !!!
Sur le même cd ,l' air de VASCO!!!!!

Avatar du membre
fab
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 116
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris

Message par fab » 14 sept. 2004, 17:55

Il est vrai que ce livre est tout à fait passionnant. Il fait partie d'une collection qui compte 3 titres: Mario Del Monaco, Renata Tebaldi et Georges Thill.
Il sont trouvables chez les soldeurs, mais je ne les ai jamais vu neufs.
En tous cas, ce sont des mines de rensignements.

Au fait, Quelqu'un connait il son Samson nregistré aux Arènes de Cimiez à côté de Nice... avec Blanc.... Un monument.

Son Samson, qu'il a souvent chanté est disponible chez Hardy Classic (une soirée du Regio de Parme) avec Jean Madeira et Plinio Clabassi. Certains chantent en français et d'autres en italien.... Samson a été également un de ces très grands rôles, lui qui était un grand admirateur de José Luccioni, autre grand Samson.

Amitiés

fab

Répondre