Que devient Françoise Pollet ?

Les artistes
Répondre
JC87
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 129
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Limoges
Contact :

Que devient Françoise Pollet ?

Message par JC87 » 26 juil. 2006, 13:17

Qui a des nouvelles de cette artiste ? Elle se fait plus rare depuis deux ou trois ans (du fait de sa santé chancelante me semble-t-il) ce que je trouve dommage. J'ai eu la chance de la rencontrer et d'échanger avec elle assez longuement après un concert et j'ai été séduit par sa personnalité chaleureuse, son franc parler et sa grande lucidité, sur elle même et sur les autres.
Je possède de nombreux enregistrements d'elle et je les trouve tous intéressants à des degrés divers même si rien n'est vraiment "parfait".
Certes, on peut ne pas aimer sa voix, trouver son vibrato trop ceci ou ses aigus trop cela mais il n'en reste pas moins que c'est une chanteuse considérable, avec une des plus grandes voix françaises des vingt dernières années et qu'elle a su rendre justice aux ?uvres qu'elle a interprétées. Elle a pour elle d'être un fine musicienne, très attentive au phrasé et au style des musiques qu'elle chante et je luis dois quelques belles émotions chaque fois que je l'ai entendue en direct. Et je dois dire que sa voix était beaucoup plus belle en direct qu'au disque qui exagère le coté "serré" de son aigu et ne met pas non plus en valeur l'ampleur et la couleur de son médium.

parisfredo
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 03 mai 2006, 23:00

Message par parisfredo » 26 juil. 2006, 14:03

Elle à ouvert un centre de rééducation vocale nommée "Chez Françoise , l'auberge des voix cassées" ou l'on attend d'ailleurs comme professeur Roberto Alagna à la rentrée . Cette été on a pu entendre certains de leurs éleves: Indra Thomas, Mireille Delunsh . A noter pour septembre , un matser class , "le chanteur lyrique et les mimiques du fil muet" donné par Rolando Villazon .Je vous rappelle que vous pouvez envoyer vos chèques d'inscription à Stéphane Lissner .

JC87
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 129
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Limoges
Contact :

Contre les teignes, il y a des insecticides

Message par JC87 » 26 juil. 2006, 15:41

parisfredo a écrit :Elle à ouvert un centre de rééducation vocale nommée "Chez Françoise , l'auberge des voix cassées" ou l'on attend d'ailleurs comme professeur Roberto Alagna à la rentrée . Cette été on a pu entendre certains de leurs éleves: Indra Thomas, Mireille Delunsh . A noter pour septembre , un matser class , "le chanteur lyrique et les mimiques du fil muet" donné par Rolando Villazon .Je vous rappelle que vous pouvez envoyer vos chèques d'inscription à Stéphane Lissner .
Loin de moi l'idée d'être opposé à une certaine forme d'humour, mais là on a franchement l'impression d'avoir la réponse d'un chanteur raté et frustré qui passe sa ranc?ur en disant des saloperies sur ceux qui ont réussi. Et je ne trouve vraiment pas ça drôle du tout. Alors une fois terminé le grand numéro "c'est moi la plus teigne d'ODB et j'en suis fier(e)", pourrait ont avoir une réponse un peu sérieuse, documentée et argumentée ?

Nicolesco11

Message par Nicolesco11 » 26 juil. 2006, 16:18

Françoise Pollet est hors du circuit maintenant, il sera peut etre possible de l'entendre sporadiquement dans tel ou tel concert épars mais j'en doute.
Les dernières années de sa carrière furent très pénibles et irrégulières .
Ses prises de poids successives n'ont rien arrangés non plus , dans le sens où désormais elle marche vraiment avec difficulté ...

Elle a bien chanté la musique germanique avec laquelle elle avait une vraie affinité, la musique contemporaine trouvait en elle une chanteuse de choix et une certaine musique française tardive aussi . Elle avait un très gros problème d'italianità qui la peinait beaucoup car elle rêvait de ce répertoire.

Elle n'a pas toujours été adroite avec le milieu, les collègues et cela lui a coûté cher. Elle a été sous les feux de la rampe quelques années et croyant que cela allait durer elle s'est permis quelques effronteries qui elles aussi ont coûtées style " il y a eu Lubin , Crespin et .... moi " ou encore " je suis le plus grand soprano lyrique français " ...

dans le rayon " Io sono l'umile ancella " ca coincait ....
Elle a toujours eu du mal a digérer son "exil" en Allemagne ( où elle a été en troupe ... ) alors que son pays invitait des américaines ( c'était la grande mode ) pour chanter un répertoire qu'elle pensait aussi bien servir .... dans une certaine mesure c'était pas faux ... Une fois rentrée au pays , elle a eu du mal à tenir sa langue et cela non plus cela passe pas , on l'a distribué dans les choses dont personne ne voulait ( contemporain etc ...)

La technique s'est vite essoufflée alors que la musicienne était effectivement brillante, elle a tjrs eu des problèmes avec la tierce aigue qui sortait plus ou moins bien suivant les jours et suivant la façon dont il était écrit ... C'était vraiment flagrant dans le répertoire italien où on attend une facilité, une liberté, une rondeur, une couleur qui lui ont fait souvent défaut ...

Chacune dans leur rayon Pollet et Michèle Lagrange étaient deux des potentiels les plus intéressants et les plus fulgurants en France ... Dommage qu'elles n'aient pas réalisé ce qu'elles auraient pu avec une autre gestion de leur voix ...
Une carrière repose vraiment sur autre chose qu'une voix et une énergie ...

JC87
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 129
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Limoges
Contact :

Message par JC87 » 26 juil. 2006, 16:32

Nicolesco11 a écrit :Chacune dans leur rayon Pollet et Michèle Lagrange étaient deux des potentiels les plus intéressants et les plus fulgurants en France ... Dommage qu'elles n'aient pas réalisé ce qu'elles auraient pu avec une autre gestion de leur voix ... Une carrière repose vraiment sur autre chose qu'une voix et une énergie ...
Je suis d'accord avec ça, on a vraiment le sentiment de deux très grands talents gachés. C'est vrai que Pollet était plutôt mieux dans le répertoire français et allemand et Lagrange dans le répertoire italien. Pour ce qui est de Lagrange je l'avais trouvée admirable dans l'Orphée de Haydn à Vaison la Romaine : on aurait dit Caballé jeune. Et je l'ai vu parfaite, en forme superlative dans Lady Macbeth à Tours. Tout y était : volume, virtuosité, engagement scénique (+ le ré bémol pianissimo et flottant de sa scène finale !). La aussi on se dit quel dommage que cette chanteuse ait été aussi irrégulière. La voix était somptueuse.

Avatar du membre
PH
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 114
Enregistré le : 11 oct. 2004, 23:00
Contact :

Message par PH » 27 juil. 2006, 11:12

Francoise Pollet est depuis 3 ans professeur au CSNM de Lyon ainsi que professeur au CNR de Montpellier.

rien au niveau carriere de chanteuse.


PH

Avatar du membre
calbo
Baryton
Baryton
Messages : 1809
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Poitiers
Contact :

Message par calbo » 31 juil. 2006, 10:20

PH a écrit :Francoise Pollet est depuis 3 ans professeur au CSNM de Lyon ainsi que professeur au CNR de Montpellier.
Je plains ses élèves. En tant que chanteuse lyrique elle avait une technique vocale très aléatoire ce qui, en plus d'un ego visiblement démesuré, l'a desservie pendant toute sa brève carrière.
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto
Non fu mai quel cor capace

JC87
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 129
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Limoges
Contact :

Message par JC87 » 31 juil. 2006, 11:35

calbo a écrit :
PH a écrit :Francoise Pollet est depuis 3 ans professeur au CSNM de Lyon ainsi que professeur au CNR de Montpellier.
Je plains ses élèves. En tant que chanteuse lyrique elle avait une technique vocale très aléatoire ce qui, en plus d'un ego visiblement démesuré, l'a desservie pendant toute sa brève carrière.
Tout ça ne veut pas dire qu'elle est un mauvais professeur ! Il y a d'excellents techniciens qui sont dans l'incapacité de transmettre leur technique. El le fait que François Pollet ait une une technique qui pêchait dans certains domaine ne veut pas dire qu'elle n'en ait pas eu conscience et que précisément sur ces points là elle ne soit pas capable de faire trouver à ses élèves ce qu'elle n'avait pas trouvé elle même. Quant à son supposé égo démesuré, il montrait surtout une grande fragilité psyschologique lié à son parcours personnel (j'ai pu en parler un peu avec elle) et un manque de confiance en elle. Je pense qu'elle a aussi beaucoup de qualités musicales et une très grande culture a transmettre à ses élèves et ça c'est déjà énorme.

Répondre