La Clémence de Titus à Genève (Antonacci Didonato)

Représentations
Répondre
Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

La Clémence de Titus à Genève (Antonacci Didonato)

Message par Ruggero » 07 mai 2006, 15:13

Mozart
La clémence de Titus
Genève

Direction musicale Christian Zacharias

Mise en scène, décors et costumes Yannis Kokkos

Lumières Patrice Trottier

Titus Charles Workman

Vitellia Anna Caterina Antonacci

Servilia Corinna Mologni

Sextus Joyce Di Donato

Annius Marie-Claude Chappuis

Publius Martin Snell

Orchestre de Chambre de Lausanne
Choeur du Grand Théâtre
Direction Ching-Lien Wu


Je viens d'écouter la diffusion d'hier soir par la radio suisse romande.

Le Sesto de Joyce DiDonato m'a énormément plu par son humanité et sa grande beauté vocale.
Anna Caterina Antonacci campe une Vitellia héroïque, mais surtout complexe psychologiquement : frustrée, jalouse, malheureuse. Parfois ridicule et pathétique, puis sèche, égoïste, toutes ces nuances passent àtravers son chant, superbe de bout en bout. Bien sûr, elle a tendance à faire de l'Antonacci, mais c'est pour ça qu'on l'aime! :wink: Vivement Garnier en septembre!


Des photos des répétitions :
http://www.geneveopera.ch/index.php?id= ... ison=05-06
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 07 mai 2006, 22:02

Elle fait le contre-ré dans le trio vers la fin du premier acte ou bien elle l'escamote (comme Janet Baker) ?

Ne me dites pas que ma question est futile après toutes les plaintes qu'il y a eu à propos des notes non écrites non chantées dans Semiramide !

Verseau
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 216
Enregistré le : 04 janv. 2005, 00:00

La Clémence de Titus à Genève (Antonacci Didonato)

Message par Verseau » 09 mai 2006, 23:48

J?ai assisté, lundi soir, à la représentation de la Clémence dans le merveilleux lieu qu?est le « Bâtiment des Forces Motrices » à Genève.
Quel plaisir ! Tout d?abord une excellente mise en scène de Yannis Kokkos dans un décor sobre mais merveilleusement éclairé par Patrice Trottier. La direction d?acteurs est du plus haut niveau ce qui permet, avec deux actrices de la trempe de Joyce Di Donato et d?Anna Caterina Antonacci, d?assister à un spectacle remarquable sans une seconde d?ennui, l?expression des sentiments étant remarquablement rendu dans cet opéra ou le psychologie l?emporte nettement sur l?action.
D?un point de vue vocale, le plateau est largement dominé par la prestation de Joyce Di Donato : justesse des vocalise, timbre exceptionnel, plénitude de la voix sur la totalité du registre. J?avais beaucoup apprécié la prestation de Bernarda Fink avec René Jacobs au TCE mais celle de JDD me parait encore supérieure (je me place uniquement sur le plan vocal, car une version concert ne peut être comparée à une version scénique).
Que ce soit dans le répertoire rossinien, dans Haendel, dans Mozart ou dans les répertoires contemporains (opéra ou récital), JDD apparaît comme l?une des toutes premières mezzo actuelles (j?avoue que, pour moi, c?est même LA première).
Les autres chanteurs ne déméritent pas à commencer par Anna Caterina Antonacci. Ses incarnations sont toujours aussi superbes et sa voix singulière n?est peut être pas la plus belle du monde mais elle vous transperce jusqu?au fond du coeur.
Charles Workman est un excellent Titus en tout point remarquable dans sa musicalité et sa projection.
Marie-Claude Chappuis est, très certainement, à l?aube d?une magnifique carrière, la musicalité qu?elle dépolie dans le rôle d?Annius est la pour le confirmer.
Dans le rôle de Publius, Martin Snell se montre sous un très bon jour.
La direction de Christian Zacharias est vive, dirigeant avec sûreté et en parfaite harmonie avec les chanteurs un très bon orchestre de chambre de Lausanne.
Voilà une soirée qui ne fait pas regretter mon voyage à Genève.

Verseau
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 216
Enregistré le : 04 janv. 2005, 00:00

La Clémence de Titus à Genève (Antonacci Didonato)

Message par Verseau » 09 mai 2006, 23:57

Petite précision, Servilia était chantée, lundi, par Ermonela Jaho et non par Corinna Mologni.

Répondre