Jean-Philippe Lafont

Les artistes
Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 08 déc. 2005, 12:26

Entre Tézier et Lafont, 'y a pas de lézard. On peut en tout cas mettre au crédit du second ce que tu appelles justement un investissement dramatique qui fait cruellement défaut au premier.

Pour les fans Belges de Ludo: il sera en récital à Liège. Vérifier les dates, j'ai pas prévu de me déplacer mais il chantera à l'ORW.

L.

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Message par offenbach » 08 déc. 2005, 12:44

LeBarde a écrit :Quel grand pédagogue que celui qui enseigne que Tébaldi chantait mal...et faux bien sûr, pour cause de mauvaise émission....c'est évident .
Le débat chauffe. Mon prof n'a pas dit qu'elle chantait mal ni faux. On avait juste parlé des belle voix. Et il m'a dit que Tebaldi avait une voix sublime et une ligne de chant excellente, mais que Callas la surpassait techniquement dans les aigus et suraigus et dans les passages d'agilité. Que le point forts de Tebaldi (comme celui de Caballé) c'était leur legato et leurs pianissimis, en plus de leur timbre superbe, et pas les aigus et les vocalises, que Callas réalisait (techniquement parlant) mieux. Et puis, admetons que passer de soprano wagnérienne (ce qu'elle était à ses débuts), à soprano belcantiste, puis à soprano colorature, et à mezzo, il faut avoir une technique en béton.
Mais jamais mon prof n'a dit que Tebaldi chantait mal et faux.

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Re: Jean-Philippe Lafont

Message par offenbach » 08 déc. 2005, 12:50

[quote="PaoloAlbiani"]Pour ce qui est de JP Lafont, je ne suis, là encore, pas d'accord avec ton professeur. Il ouvre la bouche.... mais n'a aucune idée de ce qu'est le bel canto...!!!! [quote]

Mon prof serait d'accord avec toi: il m'a dit que le répertoire italien n'est pas ce qui va le mieux à Lafont, et que le belcanto n'est pas son fort.
Mais que techniquement parlant, il a une voix très bien placée, très bien projetée, bien soutenue. C'est stylistiquement que le bel canto ne lui convient pas. Mais dans Wagner, je trouve qu'il est parfaitement à sa place. Le style wagnérien lui va comme un gant.

Avatar du membre
PaoloAlbiani
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 762
Enregistré le : 05 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par PaoloAlbiani » 08 déc. 2005, 16:46

tuano a écrit :Que l'on m'explique, si Callas avait une technique si parfaite, pourquoi elle a perdu sa voix si tôt ! Elle avait énormément de qualités mais n'était pas une très grande technicienne comparée à Joan Sutherland ou Edita Gruberova par exemple. Elle a maltraité sa voix et ses vocalises n'étaient pas toujours très "propres".

Je ne comprends pas tout le mal déversé sur Jean-Philippe Lafont, qui est à mon avis l'une des meilleures voix françaises. Son timbre s'épanouit naturellement dans Strauss et Berlioz, et je trouve son Scarpia vocalement excellent. Je n'ai pas vu son Iago mais je trouve son Nabucco médiocre, sans trop pouvoir dire pourquoi.
Je vais sans doute choquer en disant ça mais je trouve que Lafont a une plus belle voix que Tézier, par exemple !
Alors là.....?????!!!!!!! Je suis stupéfait.....

Callas AVAIT une techinque parfaite..... Je le dis et je le répète.... Elle a perdu sa voix assez tôt parce qu'elle a considérablement chanté, y compris un répertoire qui n'était pas réellement inscrit dans sa vocalité (je pense à Nabucco, Macbeth, Isolde, mais aussi Carmen, Gioconda...) Son répertoire était ailleurs (Lucia, Puritani, Somnanbule, Traviata, Rigoletto, Vestale, Iphigénie, Norma, Poliuto, Médea...). Il ne faut pas comparer Callas avec deux artistes qui ont chanté toujours leur répertoire, sans s'aventurer dans un monde qui vocalement ne leur correspondait pas. Enfin, il ne faut pas oublier qu'en dix ans, Callas a, en terme de nombre de soirées, beaucoup plus chanté que les deux autres dans le même labs de temps....

D'une manière générale, les artistes de cette époque chantaient beaucoup plus que les artistes plus récents.

Quan à Jean Philippe Lafont..... Je suis à l'opposé de ton avis..... Une des meilleures voix françaises....! C'est faire offense à des barytons qui le surpassent de loin, tant sur la beauté du timbre que sur la façon de chanter... Je pense en particulier à Alain Fondary, ou à Philippe Duminy. Sur son Nabucco, plus particulièrement, le bel canto n'était pas son affaire, voilà certainement la raison pour laquelle tu n'accroches pas....

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par doudou » 08 déc. 2005, 17:07

PaoloAlbiani a écrit :
Alors là.....?????!!!!!!! Je suis stupéfait.....

Callas AVAIT une techinque parfaite..... Je le dis et je le répète.... Elle a perdu sa voix assez tôt parce qu'elle a considérablement chanté, y compris un répertoire qui n'était pas réellement inscrit dans sa vocalité (je pense à Nabucco, Macbeth, Isolde, mais aussi Carmen, Gioconda...) Son répertoire était ailleurs (Lucia, Puritani, Somnanbule, Traviata, Rigoletto, Vestale, Iphigénie, Norma, Poliuto, Médea...). Il ne faut pas comparer Callas avec deux artistes qui ont chanté toujours leur répertoire, sans s'aventurer dans un monde qui vocalement ne leur correspondait pas. Enfin, il ne faut pas oublier qu'en dix ans, Callas a, en terme de nombre de soirées, beaucoup plus chanté que les deux autres dans le même labs de temps....

D'une manière générale, les artistes de cette époque chantaient beaucoup plus que les artistes plus récents.....
Il faut compléter à mon avis par deux éléments.
1/ Non seulement elle a beaucoup chanté mais elle ne s'économisait pas pendant les répétitions qu'elle chantait toujours à pleine voix (témoignage de George Pretre)

2/ Sa voix a commencé a avoir des problèmes avec sa perte de poids.
NE ME FAITES PAS DIRE CE QUE JE N'AI PAS DIT ! LA GRAISSE N'EST PAS SINONYME DE VOIX ! Image
Mais sa perte de poids a été très rapide et l'équilibre corporel pour le souffle se faisant aussi et surtout par la masse abdominale (car une bonne technique implique une respiration abdominale) une modification de l'équilibre diafragmatique trop brutale est susceptible de créer des instabilités qui peuvent engendrer des problèmes. En résumé, elle a surement pris un risque en maigrissant trop vite sans forcément accompagner celà d'une modification de ses reperes corporels suffisante.
Sans que celà soit la seule cause de l'usure précoce de sa voix celà a pu contribuer à l'accélerer en rapport avec son activité intense dans la même période.

J'ai dit !
Image
On veut la mort du ténor dont la grosse dame veut partager le sort.
Faites en mourir au moins un, et les deux si le coeur vous en dit.
Quant au baryton, il reste seul avec son deshonneur. (Monsieur Bluf à l\\\\\\\'Opéra)

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par doudou » 08 déc. 2005, 17:30

doudou a écrit : Il faut compléter à mon avis par deux éléments.
1/ Non seulement elle a beaucoup chanté mais elle ne s'économisait pas pendant les répétitions qu'elle chantait toujours à pleine voix (témoignage de George Pretre)

2/ Sa voix a commencé a avoir des problèmes avec sa perte de poids.
NE ME FAITES PAS DIRE CE QUE JE N'AI PAS DIT ! LA GRAISSE N'EST PAS SINONYME DE VOIX ! Image
Mais sa perte de poids a été très rapide et l'équilibre corporel pour le souffle se faisant aussi et surtout par la masse abdominale (car une bonne technique implique une respiration abdominale) une modification de l'équilibre diafragmatique trop brutale est susceptible de créer des instabilités qui peuvent engendrer des problèmes. En résumé, elle a surement pris un risque en maigrissant trop vite sans forcément accompagner celà d'une modification de ses reperes corporels suffisante.
Sans que celà soit la seule cause de l'usure précoce de sa voix celà a pu contribuer à l'accélerer en rapport avec son activité intense dans la même période.

J'ai dit !
Image
En complément. Je ne sais pas si la technique de Callas était parfaite mais une anectode permet de penser qu'elle ne la considérait pas elle-même comme étant parfaite.
Ayant fait toute sa carrière discographique chez EMI Maria Callas était en rapport régulier avec Walter Legge. Or Madame Legge (alias Elisabeth Schwartzkopf) a un jour donné en plein restaurant et devant un auditoire médusé une leçon de technique vocale à Maria Callas à la demande expresse de celle-ci. J'ai lu ceci dans une biographie de la divine. Il s'agissait d'un cours sur la manière de filer les sons. Si celà est vrai, celà démontre que Maria Callas a gardé présente le souci de la technique vocale tout au long de sa carrière sans la considérer comme acquise et en cherchant à apprendre d'une collègue, qu'elle ne se considérait point comme parfaite.
En tout cas celà démontre son professionalisme.
RE-J'ai dit !
Image
On veut la mort du ténor dont la grosse dame veut partager le sort.
Faites en mourir au moins un, et les deux si le coeur vous en dit.
Quant au baryton, il reste seul avec son deshonneur. (Monsieur Bluf à l\\\\\\\'Opéra)

Avatar du membre
PaoloAlbiani
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 762
Enregistré le : 05 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par PaoloAlbiani » 08 déc. 2005, 17:59

:dixsurdix: :dixsurdix:

mc92
Soprano
Soprano
Messages : 87
Enregistré le : 31 mars 2004, 23:00

Message par mc92 » 08 déc. 2005, 21:37

En toute franchise , J-P Lafont es un chanteur qui s'investit dramatiquement dans ses rôles mais dont le chant me semble plutôt fruste et bruyant....Au disque par exemple , son Grand Prêtre , à la diction pâteuse , au chant peu contrôlé faisait tâche aux côtés des prestations de Cura et Borodina..

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 08 déc. 2005, 22:53

Cura et Borodina sont un petit peu ennuyeux sur ce disque.
PaoloAlbiani a écrit : Alors là.....?????!!!!!!! Je suis stupéfait.....
Tu ne devrais pas. Nous sommes rarement du même avis s'agissant des chanteurs ! :wink:
PaoloAlbiani a écrit :Il ne faut pas comparer Callas avec deux artistes qui ont chanté toujours leur répertoire, sans s'aventurer dans un monde qui vocalement ne leur correspondait pas.
Ça me fait plaisir de lire ça à propos d'Edita Gruberova. :P
En l'occurence, tu dis que le répertoire de Callas est le bel canto romantique. Si on compare Joan Sutherland avec elle dans ce répertoire-là, on ne peut que constater la supériorité technique de la Stupenda, me semble-t-il. Cependant, je ne dis pas que la technique de Callas était mauvaise, je dis qu'elle est moins parfaite qu'on ne le dit à longueur d'articles.
PaoloAlbiani a écrit :Enfin, il ne faut pas oublier qu'en dix ans, Callas a, en terme de nombre de soirées, beaucoup plus chanté que les deux autres dans le même labs de temps....
J'en doute fortement. J'ai la biographie de Sutherland, il y a un appendice avec toutes ses représentations et c'est très impressionnant.
Quand tu vas sur gruberova.com, tu peux voir aussi que Gruberova a énormément chanté de rôles, dont certains (Lucia, Zerbinetta) au moins 200 fois !

Avatar du membre
PaoloAlbiani
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 762
Enregistré le : 05 nov. 2004, 00:00
Contact :

Message par PaoloAlbiani » 08 déc. 2005, 23:25

tuano a écrit : En l'occurence, tu dis que le répertoire de Callas est le bel canto romantique. Si on compare Joan Sutherland avec elle dans ce répertoire-là, on ne peut que constater la supériorité technique de la Stupenda, me semble-t-il. Cependant, je ne dis pas que la technique de Callas était mauvaise, je dis qu'elle est moins parfaite qu'on ne le dit à longueur d'articles.
Techniquement parfaite, la Stupenda l'était certainement..... mais elle me fait le même effet que Kraus: perfection technique, mais aucune chaleur, aucune émotion.... Niente......... Alors que Callas :crybaby: ...

Je l'ai toujours dit, je préfère une interprétation empreinte d'une émotion palpable qu'une interprétation parfaite techniquement qui me laisse de marbre.

Mais revenons à Lafont

Répondre