Kiri te Kanawa est-elle une Maréchale inoubliable ?

Les artistes
Montfort
Ténor
Ténor
Messages : 706
Enregistré le : 22 mai 2005, 23:00
Localisation : Paris XVI

Kiri te Kanawa est-elle une Maréchale inoubliable ?

Message par Montfort » 26 août 2005, 08:44

Toujours dans mes révisions de vacances, j'ai regardé la vidéo du Rosenkavalier capté en 1985 à Convent Garden (Warner - Distribution Fnac)
Alors que cette production est présentée comme "historique", ce que j'ai vu et entendu m'a laissé très perplexe :

Tout d'abord, ce spectacle est largement plombé par l'Ochs d'Aage Haugland : j'en ai déjà entendus des vulgaires (c'est la pente naturelle du role), mais aussi mal chantant et grossier : jamais ! Comment Solti, dont la d m est excellente a-t-il pu accepter un tel chanteur ?
Venons en à Dame Kiri : j'ai entendu une chanteuse sophistiquée, s'écoutant chanter avec complaisance, totalement dépassée par la complexité du personnage, et au bout du compte, dégageant autant d'émotion qu'un poisson congelé !
Si révélation il doit y avoir dans ce spectacle, c'est du coté de la Sophie de la toute jeune Barbara Bonney qu'on peut la trouver : émotion, ligne de chant : tout y est.
Ce spectacle étant décrit comme la prise du role par K T K, a-t-elle mieux illustré celui-ci ultérieurement ?

Montfort
Eccomi alfine in Babilonia

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Re: Kiri te Kanawa est-elle une Maréchale inoubliable ?

Message par bajazet » 26 août 2005, 12:00

Montfort a écrit :j'ai entendu une chanteuse sophistiquée, s'écoutant chanter avec complaisance, totalement dépassée par la complexité du personnage, et au bout du compte, dégageant autant d'émotion qu'un poisson congelé !
Je proteste. Je partage ma vie avec une rascasse Picard, et je me sens insulté par tes propos. Respectons les minorités silencieuses.

Pour en revenir à Kiri, la soprane des gastronomes en culotte courte, ce n'était pas sa prise de rôle. Elle avait interprété la Maréchale sur scène au Théâtre des Champs-Elysées au début des années 80, avec Von Stade en Oktavian.
J'avoue que cette interprète m'a toujours ennuyé : peu sensible à son timbre, je la trouve trop molle, trop tiède, avec une gamme expressive très convenue (je suis toujours étonné qu'on ait pu présenter sa Donna Elvira comme une référence).

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1785
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Message par aroldo » 26 août 2005, 17:11

L Elvira de Te Kanawa une reference ??????????????'' Arf Arf Arf ....
Ne confondons pas cinephilie et lyricomanie mon cher Baja.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21921
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Kiri te Kanawa est-elle une Maréchale inoubliable ?

Message par JdeB » 26 août 2005, 17:20

bajazet a écrit :
Montfort a écrit :j'ai entendu une chanteuse sophistiquée, s'écoutant chanter avec complaisance, totalement dépassée par la complexité du personnage, et au bout du compte, dégageant autant d'émotion qu'un poisson congelé !
Je proteste. Je partage ma vie avec une rascasse Picard, et je me sens insulté par tes propos. Respectons les minorités silencieuses.

Pour en revenir à Kiri, la soprane des gastronomes en culotte courte, ce n'était pas sa prise de rôle. Elle avait interprété la Maréchale sur scène au Théâtre des Champs-Elysées au début des années 80, avec Von Stade en Oktavian.
.
Oui, les 14, 18, 27 novembre, 1, 4, 8, 11 décembre 1981

J; fasciné par Kiri

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21921
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 26 août 2005, 17:24

Non, comme tous les surfers je préfére les shorts longs :surfing:

parsifal832
Alto
Alto
Messages : 315
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : SEINE ET MARNE

Re: Kiri te Kanawa est-elle une Maréchale inoubliable ?

Message par parsifal832 » 26 août 2005, 17:58

JdeB a écrit :
bajazet a écrit :
Montfort a écrit :j'ai entendu une chanteuse sophistiquée, s'écoutant chanter avec complaisance, totalement dépassée par la complexité du personnage, et au bout du compte, dégageant autant d'émotion qu'un poisson congelé !
Je proteste. Je partage ma vie avec une rascasse Picard, et je me sens insulté par tes propos. Respectons les minorités silencieuses.

Pour en revenir à Kiri, la soprane des gastronomes en culotte courte, ce n'était pas sa prise de rôle. Elle avait interprété la Maréchale sur scène au Théâtre des Champs-Elysées au début des années 80, avec Von Stade en Oktavian.
.
Oui, les 14, 18, 27 novembre, 1, 4, 8, 11 décembre 1981


J'y étais le 1er décembre 1981
On peut compléter la distribution:
SOPHIE:H.DONATH
OCHS:K.MOLL
dm:A.DAVIS(qui n'était pas encore "sir")
magnifiques décors et costumes de E.FRIGERIO

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 26 août 2005, 19:22

Je ne sais si Donath a chanté Sophie dans ces représentations, mais je suis certain que le compte rendu du Monde à l'époque chantait les louanges de Georgine Resick en Sophie, "future Lucia Popp" (?).

Répondre