artistes (involontairement) drôles

Les artistes
sopranolove
Ténor
Ténor
Messages : 644
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: artistes (involontairement) drôles

Message par sopranolove » 25 avr. 2020, 18:41

Dans ce Nabucco, ce qui est bizatrre et vraiment un peu ridicule, ce sont les coiffures des babyloniens quand Dimitrova chante devant eux sa rage... On a l'impression de coiffes guerrières ressemblant à des mitres religieuses des évêques de la Renatissance. Rien à voir avec les babyloniens des bas reliefs assyriens... Et pour quoi, pour les costumes d'opera antiques ne s'inspirerait-on pas des costumes des grands péplums hollywoodiens, Quo vadis (que j'ai découvert aujourd'hui avec plaisir, ou Spartacus ? Cela aurait plus d'allure que toutes ces fantaisies plus ou moins (plutôt plus que moins...) de ces costumiers qui n'ont même pas le mérite de faire historique.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5702
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: artistes (involontairement) drôles

Message par micaela » 25 avr. 2020, 20:33

Les costumes de ces péplums ne sont parfois guère plus authentiques. Ils sont juste plus réussis.
Et dans ce Nabucco-là c'était gratiné (il y en avait un qui ressemblait à un pape (plus qu'à un évêque, vu qu'il portait une tiare), et ce n'était pas une histoire de transposition, juste des costumes moches). Et même quand le costume avait de l'allure, il y avait des détails pour tout gâcher (la barbe postiche dont j'ai déjà parlé).
A force d'écrire des choses horribles, les choses horribles finissent par arriver

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5423
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: artistes (involontairement) drôles

Message par Loïs » 19 mai 2020, 16:42

N'allons pas croire que je m'acharne sur la Salomé de Caballe, vocalement superbe et un des ses rôles préférés, mais après la version madrilène, deux versions barcelonaises qui valent aussi leur pesant de cacahuètes.
micaela a écrit :
25 avr. 2020, 20:33
C'est de ce Nabucco là dont je parlais
https://www.youtube.com/watch?v=VwVtPlIO5L8
La personne qui a inséré ça parle d'ailleurs de costumes "issus d'un cauchemar" de leur concepteur.
Tiens il devait y avoir des invendus car ils ont refourgué les chapeaux de Dimitrova à Caballe:
https://www.youtube.com/watch?v=nYcHq65xugM
Mais bon elle savait montrer qu'elle pouvait être colère: quand elle détruit le plateau sur lequel repose la tête de Jokanaan (17'30), c'est de rage par rapport à une mise en scène qui l'avait ulcérée (et fait pleurer semble t'il en coulisses) avec l'incident de la lune couverte de poussière qu'on lui avait mise devant la nez et surtout cette robe dont elle n'arrivait pas à se dépêtrer. Le Liceo n'avait pas honoré la promesse de récupérer le mise en scène de Wilson pour la Scala et avait choisi un danseur:Jochen Ulrich
https://www.youtube.com/watch?v=RYYCA34UXKk

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1511
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: artistes (involontairement) drôles

Message par zigfrid » 27 mai 2020, 21:06

Le premier extrait que tu montres n'est pas un live de Barcelone, mais issu d'une video cassette tourné en playback soit en décor naturel (la forza) ou en studio (cette Salomé), il y a aussi une Bolena dans la pseudo tour de Londres et je ne sais plus quoi.
Dans la Salomé du Liceo, en fait pour moi elle ne casse pas le plat par rage mais plutôt pour rendre crédible l'incident juste avant: à savoir qu'elle se vautre tellement lourdement dessus qu'un "splack" retentissant se fait entendre; madame s'acharne ensuite sur le plat pour faire croire à un effet de mise en scène savant...

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5423
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: artistes (involontairement) drôles

Message par Loïs » 28 mai 2020, 07:18

zigfrid a écrit :
27 mai 2020, 21:06
Le premier extrait que tu montres n'est pas un live de Barcelone, mais issu d'une video cassette tourné en playback soit en décor naturel (la forza) ou en studio (cette Salomé)
Oui c'est écrit, tourné au parc Güell (c'est au nord de Barcelone, un parc construit par l'architecte catalan et où il résida d'ailleurs)
zigfrid a écrit :
27 mai 2020, 21:06
Dans la Salomé du Liceo, en fait pour moi elle ne casse pas le plat par rage mais plutôt pour rendre crédible l'incident juste avant: à savoir qu'elle se vautre tellement lourdement dessus qu'un "splack" retentissant se fait entendre; madame s'acharne ensuite sur le plat pour faire croire à un effet de mise en scène savant...
En fait c'est la version qui figure dans la biographie de Caballé écrite par Robert Pullen et qui relate cette série de représentations qui se déroulèrent très mal (l'énorme lune poussiéreuse qui s'érigeait entre elle et la salle, une robe qui pesait un poids énorme et le plateau qui casse d'abord accidentellement puis volontairement).

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5423
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: artistes (involontairement) drôles

Message par Loïs » 28 mai 2020, 09:18

Tiens je viens de retomber sur la plus pitoyable Lucia qu'il me fut donné de voir: celle de Londres mise en scène par Katie Mitchell avec les impayables scènes de c... qui faisaient hurler de rire le public le soir où j'y étais (c'est bien connu que c'est le but premier de cet opéra) et où on retiendra que non seulement Lucia n'arrive pas vierge au mariage mais qu'en plus c'est une sacrée chaudasse. Par contre elle ne connait qu'une position : celle d'Andromaque (pour les amateurs): avec Edgardo à 34'00 et avec Arturo à 1'28'00 :
https://www.youtube.com/watch?v=SF5o_TcbR8Y

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14688
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: artistes (involontairement) drôles

Message par PlacidoCarrerotti » 28 mai 2020, 09:35

Loïs a écrit :
28 mai 2020, 09:18
Tiens je viens de retomber sur la plus pitoyable Lucia qu'il me fut donné de voir: celle de Londres mise en scène par Katie Mitchell avec les impayables scènes de c... qui faisaient hurler de rire le public le soir où j'y étais (c'est bien connu que c'est le but premier de cet opéra) et où on retiendra que non seulement Lucia n'arrive pas vierge au mariage mais qu'en plus c'est une sacrée chaudasse. Par contre elle ne connait qu'une position : celle d'Andromaque (pour les amateurs): avec Edgardo à 34'00 et avec Arturo à 1'28'00 :
https://www.youtube.com/watch?v=SF5o_TcbR8Y
C'est une production d'une très grande poésie. Byron lui-même n'aurait pas renié la scène où Lucia ensanglantée s'assied sur les chiottes.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9588
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: artistes (involontairement) drôles

Message par jerome » 28 mai 2020, 09:39

PlacidoCarrerotti a écrit :
28 mai 2020, 09:35
C'est une production d'une très grande poésie. Byron lui-même n'aurait pas renié la scène où Lucia ensanglantée s'assied sur les chiottes.
:lol:
Le roman n'est pas de Byron! Il est de Walter Scott ...

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5423
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: artistes (involontairement) drôles

Message par Loïs » 28 mai 2020, 09:43

PlacidoCarrerotti a écrit :
28 mai 2020, 09:35
Loïs a écrit :
28 mai 2020, 09:18
Tiens je viens de retomber sur la plus pitoyable Lucia qu'il me fut donné de voir: celle de Londres mise en scène par Katie Mitchell avec les impayables scènes de c... qui faisaient hurler de rire le public le soir où j'y étais (c'est bien connu que c'est le but premier de cet opéra) et où on retiendra que non seulement Lucia n'arrive pas vierge au mariage mais qu'en plus c'est une sacrée chaudasse. Par contre elle ne connait qu'une position : celle d'Andromaque (pour les amateurs): avec Edgardo à 34'00 et avec Arturo à 1'28'00 :
https://www.youtube.com/watch?v=SF5o_TcbR8Y
C'est une production d'une très grande poésie. Byron lui-même n'aurait pas renié la scène où Lucia ensanglantée s'assied sur les chiottes.
sans compter les avancées musicologiques : remplacer l'harmonica de verre par le bruit des robinets et de l'eau s'écoulant dans la baignoire renvoie Boulez et son marteau à la préhistoire

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14688
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: artistes (involontairement) drôles

Message par PlacidoCarrerotti » 28 mai 2020, 10:12

jerome a écrit :
28 mai 2020, 09:39
PlacidoCarrerotti a écrit :
28 mai 2020, 09:35
C'est une production d'une très grande poésie. Byron lui-même n'aurait pas renié la scène où Lucia ensanglantée s'assied sur les chiottes.
:lol:
Le roman n'est pas de Byron! Il est de Walter Scott ...
Ça fait partie des choses que je sais par cœur, tu penses bien..
J'ai cité Byron parce que c'est l'archétype du romantisme britannique et de l'élégance.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Répondre