Pedro Lavirgen

Les artistes
Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5419
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Pedro Lavirgen

Message par Loïs » 13 avr. 2020, 16:12

Image

La courte bio. de Pilar Lorengar m’a donné envie de présenter un ténor espagnol, toujours vivant, qui lui fut contemporain et suivit le même parcours initial : Pedro Lavirgen qui fêtera ses 90 ans bientôt. Il entre dans cette galaxie extraordinaire qu’enfanta l’Espagne des années 60 aux années 90.
Andalou de Cordoue, né le 31 juillet 1930, il chante lui aussi enfant (soliste dans plusieurs chorales religieuses) et suit lui aussi une formation au conservatoire de Madrid et débute dans la zarzuela comme Lorengar (première apparition en 1959 à Saragosse, avec Marina et premier rôle pour Doña Francisquita en 1962). Si ses débuts peuvent paraitre tardifs, c’est qu’il aura parallèlement mené des études (et obtenu le diplôme) d’enseignant.
Il aborde l’opéra deux ans plus tard avec Radamès au Teatro Bellas Artes de Mexico avec Antonietta Stella et Robert Merrill (l’année suivante Turandot avec Nillson et Caballé et celle d'après Aida avec Souliotis). S’ensuivront les plus grandes scènes mondiales : Pagliacci au Staatsoper de Vienne, Tosca au MET de New York, Turandot et Aida à La Scala, Don José au Covent Garden de Londres, Tovatore, Vespri et Don Carlo au Colón de Buenos Aires (avec Price, Arroyo, Cappuccilli et Giaurov !)….
Don José sera aussi son rôle pour débuter au Gran Teatro del Liceo de Barcelone (avec Cossotto en 1964), il s’y produira pendant dix-neuf saisons consécutives, un record toujours inégalé.
Dans les années 70, il se rend au Venezuela pour le Trouvère au Théâtre municipal de Caracas. Alors qu’il se rend au théâtre en voiture avec le chef Michelangelo Veltri et sa femme, le chauffeur aidé de complices les kidnappent. Heureusement, ils seront libérés sains et saufs.
Comme Lorengar, on le retrouve dans la brochette d’étoiles espagnoles qui inaugurent l’opéra de la Maestranza de Séville en 91, il se retire comme professeur au conservatoire de Madrid l’année suivante.
Spécialiste des rôles spinto sa voix était extrêmement bien projetée et les aigus étaient spectaculaires (il ravira le public de Vérone) mais c’était tout sauf un gueulard, en fait un des derniers grands interprètes des rôles de vaillance qui domptaient des moyens vocaux extraordinaires pour les mettre au service d’un style irréprochable. Son chant est viril, attentif au récitatif et posé sur le souffle qui lui permet de subtiles variations d’intonations et de couleurs.

Trois extraits qui parleront mieux que moi :

Son Canio de Vienne en 1966 :
https://www.youtube.com/watch?v=rDnI11dSWkM
Son Radamès à Milan en 1976 :
https://www.youtube.com/watch?v=oZ2bKmf-9f8
Son Calaf (bissé) à à Naples en 1972 :
https://www.youtube.com/watch?v=4bDosijgQZk
Et bien sur une zarzuela, un air qui me retourne toujours et qui décrit la douleur de la Vierge à suivre Son Fils au Calvaire (la Dolorosa). On comprend que la zarzuela est une excellente école pour acquérir le sens des nuances :
https://www.youtube.com/watch?v=G0LpJ1Pm_vg

…et un petit dernier pour la route , un ébouriffant Trovatore au Liceo avec Lorengar
https://www.youtube.com/watch?v=DTG2rsxx8bo

Image

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5419
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Pedro Lavirgen

Message par Loïs » 13 avr. 2020, 16:22

Le seul vrai enregistrement disponible:
Image

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21805
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Pedro Lavirgen

Message par JdeB » 14 avr. 2020, 07:45

Grace à toi je découvre ce très excellent ténor ! Merci Lois :D
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

altini
Ténor
Ténor
Messages : 942
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Pedro Lavirgen

Message par altini » 14 avr. 2020, 07:54

Entendu dans Carmen à Avignon à la fin des années 70.
Il avait une belle voix, percutante, avec un aigu facile et une belle présence scénique .

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21805
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Pedro Lavirgen

Message par JdeB » 14 avr. 2020, 08:23

altini a écrit :
14 avr. 2020, 07:54
Entendu dans Carmen à Avignon à la fin des années 70.
en décembre 1978 avec Ann Howard, Andrée Esposito et Robert Massard dans la fameuse production de Louis Ducreux avec ses décors signés Bernard Buffet (venue de Marseille)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5419
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Pedro Lavirgen

Message par Loïs » 14 avr. 2020, 09:17

JdeB a écrit :
14 avr. 2020, 07:45
Grace à toi je découvre ce très excellent ténor ! Merci Lois :D
Quand on fouille sa programmation, on s'aperçoit qu'il a souvent chanté en ténor "alternatif", avec Corelli au début puis avec Domingo, deux ténors à juste titre hypermédiatisés. Ses années de scène correspondent aussi à celles de Bergonzi, Bonisolli et Pavarotti voire Carreras (même si le répertoire n'est pas tout à fait le même); il appartenait à une époque glorieuse du ténorat pour ce répertoire d'où cette connaissance médiatique moindre (mais comme dirait Jérôme, il serait le roi du pétrole actuellement :lol: ).
Il y a un détail qui en dit long: si on visionne la vidéo du concert de 91 à Séville, on remarquera les marques de respect que lui témoignent ses confères et pour certains rivaux.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5419
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Pedro Lavirgen

Message par Loïs » 14 avr. 2020, 09:18

JdeB a écrit :
14 avr. 2020, 08:23
altini a écrit :
14 avr. 2020, 07:54
Entendu dans Carmen à Avignon à la fin des années 70.
en décembre 1978 avec Ann Howard, Andrée Esposito et Robert Massard dans la fameuse production de Louis Ducreux avec ses décors signés Bernard Buffet (venue de Marseille)
La fameuse production avec Resnik et Py?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21805
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Pedro Lavirgen

Message par JdeB » 14 avr. 2020, 09:31

Loïs a écrit :
14 avr. 2020, 09:18
JdeB a écrit :
14 avr. 2020, 08:23
altini a écrit :
14 avr. 2020, 07:54
Entendu dans Carmen à Avignon à la fin des années 70.
en décembre 1978 avec Ann Howard, Andrée Esposito et Robert Massard dans la fameuse production de Louis Ducreux avec ses décors signés Bernard Buffet (venue de Marseille)
La fameuse production avec Resnik et Py?
C'est une production qui a été reprise souvent à Marseille et qui a surtout été celle des débuts en Europe d'un certain Placido Domingo...
S'y sont produits notamment Régina Sarfaty, Viorica Cortez, Elena Obraztsova, Guy Chauvet, Albert Lance, José Van Dam
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

paco
Basse
Basse
Messages : 9262
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Pedro Lavirgen

Message par paco » 14 avr. 2020, 10:15

Loïs a écrit :
14 avr. 2020, 09:17
JdeB a écrit :
14 avr. 2020, 07:45
Grace à toi je découvre ce très excellent ténor ! Merci Lois :D
Quand on fouille sa programmation, on s'aperçoit qu'il a souvent chanté en ténor "alternatif", avec Corelli au début puis avec Domingo, deux ténors à juste titre hypermédiatisés. Ses années de scène correspondent aussi à celles de Bergonzi, Bonisolli et Pavarotti voire Carreras (même si le répertoire n'est pas tout à fait le même); il appartenait à une époque glorieuse du ténorat pour ce répertoire d'où cette connaissance médiatique moindre (mais comme dirait Jérôme, il serait le roi du pétrole actuellement :lol: ).
Oui tout à fait. Dans mon enfance il faisait partie des "distributions B" à Vérone notamment (sauf en 1976 où il avait assuré la Première d'Aida). Quand je l'ai vu à la fin des années 70 à Gand je me suis rendu compte que, dès lors qu'il n'y avait plus de comparaison avec un Domingo ou un Pavarotti dans un même rôle la même semaine, en fait il était un excellent ténor qui méritait une bien meilleure médiatisation. Accessoirement il avait du charisme et était plutôt beau gosse, ce qui le rendait très crédible dans les rôles romantiques.

Aujourd'hui il ferait certainement une toute autre carrière.

On trouve son remarquable Pollione à Madrid aux côtés de Caballé et Cossotto sur Voldemort.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21805
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Pedro Lavirgen

Message par JdeB » 14 avr. 2020, 10:17

oui, il était dans la catégoriale des Cossutta non ?
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre