Page 1 sur 1

Luigi Roni (1942-2020)

Posté : 27 mars 2020, 12:18
par JdeB
La basse italienne Luigi Roni vient de succomber au Covi19. On l'a beaucoup entendu dans le sud de la France notamment dans le Grand Inquisiteur lors des deux Don Carlo légendaires d'Orange (1984 et 1990) ainsi qu'à l'Acropolis de Nice en juin 1992. A Orange, on l'a aussi applaudi dans La Gioconda de 1983 et, dix ans plus tard, dans Otello.

A Montpellier, il a été affiché dans les ouvrages suivants : Norma (1985), Luisa Miller (1986), La Gioconda (1986), Poliuto (1987), Macbeth (2000).

Re: Luigi Roni (1942-2020)

Posté : 27 mars 2020, 12:28
par Loïs
JdeB a écrit :
27 mars 2020, 12:18
On l'a beaucoup entendu dans le sud de la France
la basse de ma jeunesse à Orange et Montpellier, je devais l'entendre au moins une fois par an (Gioconda, Don Carlo, Luisa Miller, Otello, Turandot, Aida, etc....). Sa présence scénique était impressionnante et je me souviens qu'à cette époque les Italiens avaient inventé un verbe pour cela qui voulait dire faire du Roni :cry:

Re: Luigi Roni (1942-2020)

Posté : 27 mars 2020, 12:36
par Loïs
JdeB a écrit :
27 mars 2020, 12:18
On l'a beaucoup entendu dans le sud de la France notamment dans le Grand Inquisiteur lors des deux Don Carlo légendaires d'Orange (1984 et 1990) Otello.
Oui grand moment (voir à 1:55:00):
https://www.youtube.com/watch?v=cXa45Xx_H9Q
Aussi celui de la production légendaire de la Scala avec Domingo et Price (voir à 30:00):
https://www.youtube.com/watch?v=VvVwrGSHXEQ

Re: Luigi Roni (1942-2020)

Posté : 27 mars 2020, 12:47
par micaela
Je ne connaissais pas cette production J'ai jeté un œil, aussi impressionnant qu'à Orange (et on retrouve Bruson…). Il faudra que je regarde ça en entier...Distribution très prestigieuse (avec deux Russes, ce qui ne devait pas être si courant à l'époque).

Re: Luigi Roni (1942-2020)

Posté : 27 mars 2020, 12:55
par Loïs
micaela a écrit :
27 mars 2020, 12:47
Je ne connaissais pas cette production J'ai jeté un œil, aussi impressionnant qu'à Orange (et on retrouve Bruson…). Il faudra que je regarde ça en entier...Distribution très prestigieuse (avec deux Russes, ce qui ne devait pas être si courant à l'époque).
D'ailleurs Nesterenko fut aussi son Filipe lors du Don Carlo de 1990 aux Chorégies (1984 &1990 avaient gardé le même trio Fulton-Auvray-Arragal): voix somptueuse mais prestation un peu décevante qui n'égala pas celle d'Estes

Re: Luigi Roni (1942-2020)

Posté : 27 mars 2020, 13:49
par altini
Il était aussi l'Inquisiteur du Don Carlos d'Avignon avec Freni, Ghiaurov, Luchetti en 81.
Une voix puissante et caverneuse. (Et un homme très sympa) .

Re: Luigi Roni (1942-2020)

Posté : 27 mars 2020, 13:58
par PlacidoCarrerotti
Le type même du chanteur qui ne me faisait pas rêver à l'époque (avec souvent la voix un peu trop dans le pif). Et pourtant, je serais content de l'avoir aujourd'hui !

Re: Luigi Roni (1942-2020)

Posté : 27 mars 2020, 14:31
par paco
PlacidoCarrerotti a écrit :
27 mars 2020, 13:58
Le type même du chanteur qui ne me faisait pas rêver à l'époque (avec souvent la voix un peu trop dans le pif). Et pourtant, je serais content de l'avoir aujourd'hui !
Pareil. Dans mon adolescence il était l'éternel "Re" des Arènes de Vérone (celui qui chante 3 phrases au début d'Aida, il s'y collait quasiment tous les étés). Aujourd'hui je le considèrerais comme un luxe !

Re: Luigi Roni (1942-2020)

Posté : 27 mars 2020, 16:26
par JdeB
altini a écrit :
27 mars 2020, 13:49
Il était aussi l'Inquisiteur du Don Carlos d'Avignon avec Freni, Ghiaurov, Luchetti en 81.
Une voix puissante et caverneuse. (Et un homme très sympa) .
C'était en juin 1982. (Je lis souvent 1981 pour ce Don Carlo, c'est bizarre...) citons aussi Zancanaro au sein de cette affiche de grand luxe.

Roni fut aussi Il Re dans l'Aïda du Palais des Papes en juin 1980

Re: Luigi Roni (1942-2020)

Posté : 27 mars 2020, 17:07
par DelBosco
paco a écrit :
27 mars 2020, 14:31
PlacidoCarrerotti a écrit :
27 mars 2020, 13:58
Le type même du chanteur qui ne me faisait pas rêver à l'époque (avec souvent la voix un peu trop dans le pif). Et pourtant, je serais content de l'avoir aujourd'hui !
Pareil. Dans mon adolescence il était l'éternel "Re" des Arènes de Vérone (celui qui chante 3 phrases au début d'Aida, il s'y collait quasiment tous les étés). Aujourd'hui je le considèrerais comme un luxe !
Les trois phrases au début d'Aida, c'est plutôt Ramfis.
Rôle que Roni a d'ailleurs enregistré avec Muti

Edit. Erreur : dans l'intégrale d'Aida par Muti, Roni chante bien le Roi :oops:
Mais il a aussi chanté Ramfis, notamment lors d'un légendaire concert à Pleyel en 1973, face à l'Aida de Jessye Norman